Photo-reportage: La cérémonie funéraire de Claude Céprika s’est tenue à Marie-Galante

Nombreux sont ceux qui se sont déplacés à Marie-Galante ce vendredi 19 juin et samedi 20 juin 2020 pour rendre hommage à Claude Céprika, journaliste sportif à Guadeloupe la 1ère. Famille, amis, anciens collègues de Radio Basses Internationale, collègues actuels, habitants de l’île, cyclistes, personnalités publiques, des personnes de la Guadeloupe continentale arrivées par bateau sont venus lui dire un dernier adieu. Il a succombé à une crise cardiaque dans la nuit de vendredi 12 juin 2020 aux Basses. Sa dépouille a été exposée hier à partir de 14h, à la salle polyvalente de Grand-Bourg pour sa veillée mortuaire. Ce matin, la messe en son honneur s’est déroulée à l’Eglise de Capesterre, et il a été inhumé au cimetière de Capesterre. K@ribbean Newsweek vous montre quelques photos.

Hommage à Claude

La salle polyvalente de Grand-Bourg à la section Tivoli
Crédit de toutes les photos: Jean-Pierre DIDON, un habitant de l’île

Ses obsèques

Eglise de Capesterre de Marie-Galante
Source: Facebook de Jc Claude dans le groupe Marie-Galante: culture générale

Le journaliste sportif

Marie-Galantais âgé de 54 ans, Claude Céprika a commencé comme animateur à Radio Basses Internationale (RBI), le média de José Navis, qui se souvient de ses débuts. Ensuite, il a été repéré et est devenu correspondant pour RFO qu’il a intégré il y a une trentaine d’années. Il s’est notamment formé au journalisme.

Cet homme discret, gentil et toujours souriant, était un amoureux du sport, particulièrement du cyclisme. Pendant 26 ans, il a parcouru les courses à moto, conduite par son collègue Mario Toussaint. Ce professionnel passionné s’est rendu en Martinique, en Guyane pour assister et/ou commenter les Tours cyclistes. Il a aussi voyagé à Tahiti. Le journaliste était par ailleurs un véritable fan de l’équipe de football de l’Olympique de Marseille (OM).

Source: Facebook de Claude CEPRIKA

Il avait une rubrique en créole Ti Kozé lors du tour cycliste international de Guadeloupe. Depuis quelques semaines, les téléspectateurs de Guadeloupe la 1ère ont pu entendre sa voix commentée le journal en créole, une synthèse de l’actualité quotidienne. Certes, il était connu pour être un journaliste sportif, mais il couvrait aussi l’actualité généraliste. Il a été très actif pendant la période du confinement pour informer la population guadeloupéenne.

Que Claude Céprika repose en paix et que la terre lui soit légère!

St@y connected!

Salaura DIDON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.