Catégorie : Desk

[Scolaire] La Ville de Grand-Bourg met en place le Pédibus

La commune de Grand-Bourg à Marie-Galante organise le « Pédibus » ou « autobus pédestre », un système de ramassage scolaire à pied. Quatre agents du service civique affectés à la ville, sont chargés d’accompagner un groupe d’élèves à l’école CELLON. Cette action commence le lundi 9 novembre 2020.

Comment fonctionne le Pédibus?

Le Pédibus a des circuits, des arrêts et des horaires de passage. Les parents amènent leurs enfants à l’arrêt de leur choix (une minute d’arrêt). Les enfants sont intégrés au fur et mesure des arrêts. Les quatre agents ouvrent et ferment le convoi pour veiller au bon déroulement du déplacement en toute sécurité.

Deux trajets existent:

  • La ligne bleue, avec un départ à la Résidence Ti’dou à 7h30 pour arriver à l’école CELLON à 7h50.
  • La ligne rouge, avec un départ au niveau du parking de la salle des Fêtes pour arriver à l’école CELLON à 7h55.

En fonction de la ligne, chaque trajet s’effectue en sens inverse à 16h.

Afin de bénéficier du Pédibus, vous pouvez inscrire vos enfants et retourner le formulaire avant le mardi 3 novembre 2020.

Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg
Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg

C’est une manière écologique de se déplacer.

Pédibus Marie-Galante

St@y connected!

Salaura DIDON

[Cinéma] Ciné Woulé projette « Les Minions », un film de Pierre Coffin et Kyle Balda à l’Ecomusée de Marie-Galante

Le Conseil départemental convie la population marie-galantaise à une projection Cine Woulé du film d’animation « Les Minions » (2015) de Pierre Coffin et Kyle Balda. Rendez-vous le vendredi 23 octobre 2020 à 19h, à l’Ecomusée de Marie-Galante, section Murat.

L’entrée est libre et gratuite. Le film dure 1h31. C’est une projection en plein air. Pensez à apporter votre siège, à porter votre masque et à maintenir une distanciation physique entre les groupes.

SYNOPSIS

A l’origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les uns que les autres.

Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression. Mais l’un d’eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l’adolescent rebelle et de l’adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d’un nouveau patron malfaisant pour guider les siens.

Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître : Scarlet Overkill, la première superméchante de l’histoire. De l’Antarctique à New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l’annihilation de leur espèce.

Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg

St@y connected!

Salaura DIDON

[Culture] A series of events celebrates The Patois Month in Trinidad and Tobago

The Alliance Française of Trinidad and Tobago organises a series of events so as to celebrate the Patois Month. It collaborates with The Festival Le Mois Kréyol and CORECA. After the creole storytelling of « Mayé a Sésilo » narrated by Benzo from Guadeloupe on Wednesday 1st 2020, an online conference with Benzo is scheduled on Friday 16th 2020 from 5:00 pm to 6:30 pm on the Facebook page of The Alliance Française of Trinidad and Tobago. Save the date!

Let’s take a look at the program here.

Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago

According to the Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago, Benzo will make an online introduction class about Patois. « You will now hear his method to teach patois to a general audience. Everybody is welcome for this online introduction class on our great Patois and it’s culture ! », wrote the Alliance Française of Trinidad and Tobago.

Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago

Wednesday 28th October 2020 is The International Day of Creole Culture and Language or Jounen a kréyòl. The first international conference will be held « exclusively in Creole with Dominica, Guadeloupe, Guyana, Haiti, Martinique, Reunion island, Sainte-Lucia, Trinidad and Tobago and various Creole speakers from the diaspora everywhere in the world ». Be ready at 5:30 pm (Trinidad time).

Join the Facebook live of CORECA : https://facebook.com/coreca.officiel/

Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of CORECA
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago

St@y connected!

Salaura DIDON

[Cinema] The French Institute organises the 19th Animation Film Festival worldwide

Come and celebrate the Animation Film Festival offered by the French Institute, from Wednesday 14 to Saturday 31 october 2020. Two full-length feature films and thirteen French and African short films will be available online. It is free of charge and without registration.

The following page will be available from Wednesday 14 october 2020 so as to watch the movies:

https://ifcinema.institutfrancais.com/fr/streaming/animation

The two full-length feature films are:

  • Adama by Simon Rouby, 2015, France, 1h25.
  • Cus petit oiseau, grand voyage by Christian De Vita, 2014, France, 1h30.

The thirteen short films are:

  • Le Spectacle de la maternelle by Loïc Bruyère, 2019, France, 8 minutes.
  • L’atelier by Bianca Mansani, 2019, France, 4 minutes.
  • Mathilda by Irène Iborra et Eduard Puertas Anfruns, 2018, France, 7 minutes.
  • Celui qui domptait les nuages by Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin, 2015, France, 4 minutes.
  • La Petite pousse by Chaïtane Conversat, 2019, France, 10 minutes.
  • Beuââârk! by Gabriel Jacquel, 2014, France, 11 minutes.
  • Lunolin, petit naturaliste de Cecilia Marreiros Marum, 2005, France, 5 minutes.
  • Shamazulu by Jérémie Nsingui, 2014, République démocratique du Congo, 12 minutes.
  • Malika et la sorcière by Nabaloum Boureima, 2014, Burkina Faso, 15 minutes.
  • Le Cadeau by Ismael Dialo, 2017, Mali, 11 minutes.
  • Les Trois vérités by Louisa Beskri et Wakili Adehan, 2017, Bénin, 14 minutes.
  • Le Lutteur by Abib Cissé, 2017, Sénégal, 14 minutes.
  • Le chasseur et l’antilope by Narcisse Youmbi, 2016, Cameroun, 13 minutes.
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago

The Animation Film Festival is celebrated in all its forms and at all ages, in France and worldwide.

The Animation Film Festival abroad

The French Institute proposes again the Animation Film Festival abroad during the month of October 2020 for the 10th consecutive year. It collaborates with the Association Française du Cinéma d’Animation (AFCA).

The French cultural network abroad and its partners promote the excellence and creativity of French animation. During the Covid-19 pandemic, the French Institute offers a selection of films online from home and for free.

Let’s take a look at:

La fête du cinéma d’animation

St@y connected!

Salaura DIDON

[Travaux] Marie-Galante renouvelle ses réseaux d’eau potable

La Communauté de Communes de Marie-Galante informe les riverains des travaux de renouvellement des réseaux d’eau potable en vue des opérations du plan de sécurisation en eau potable porté par le Conseil départemental. Ces travaux, qui ont commencé en août 2020, s’achèveront en novembre 2020.

Les secteurs concernés sont Chemin de la Treille, allée Poirier et rue du Dr Félix Selbonne à Grand-Bourg, rue de la République à Saint-Louis.

Les habitants non raccordés au réseau d’eau potable doivent se rapprocher de l’organisme KARUKER’Ô pour faire leur contrat d’abonnement. En l’absence de compteur, aucune habitation ne sera raccordée au niveau réseau.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante

Information aux riverains

St@y connected!

Salaura DIDON

[Inondation] Les fortes pluies ont occasionné des dégâts à Marie-Galante

Dans la nuit de lundi 5 au mardi 6 octobre 2020, les fortes pluies ont inondé certains quartiers de Grand-Bourg. Le mardi matin, les habitants des résidences aux Basses ont constaté les dégâts. La nature peut nous surprendre. Voici quelques photos.

Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses

Sur sa page Facebook, la Communauté de Communes de Marie-Galante « soutient tous les riverains impactés par ce phénomène naturel et invite l’ensemble de la population à la vigilance et à la solidarité durant cette période de pluie ».

D’autres photos sont disponibles sur la page Facebook de la Ville de Grand-Bourg et de la CCMG.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Cinéma] La 5ème édition du Festival Cinécolo-Haïti s’intéresse à la mer

Le Festival Cinécolo-Haïti entame sa 5ème édition qui se déroule du mardi 6 au dimanche 11 octobre 2020 avec le thème « Et si on s’occupait de la mer!!! ». Ce festival international du film de l’environnement est une initiative de l’association Maison Verte d’Haïti, qui collabore avec plusieurs partenaires. Au programme: des projections de films suivies des échanges, des conférences-débats et le nettoyage des plages. Toutes ces manifestations gratuites se tiennent à Port-au-Prince, Jacmel, Gonaïves, Les Cayes, Port-de-Paix, Cap-Haitien, Saint-Marc, Jérémie. Le port du masque est obligatoire.

Le film phare de cette édition sera le dernier documentaire du réalisateur haïtien Arnold Antonin « Men sa Lanmè di » (Ainsi parla la mer).

Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti

St@y connected!

Salaura DIDON

[Récompense] La Sénatrice Victoire JASMIN est lauréate des Vénus de la Réussite

La Sénatrice de Guadeloupe Victoire JASMIN a remporté, vendredi 2 octobre 2020, le Trophée des Vénus de la Réussite, après avoir été nominée dans la catégorie « Paroles d’Outremer » pour son engagement professionnel. Elle fait partie des lauréats de la deuxième édition de cette cérémonie d’hommage, créée par l’Association Expressions de France, qui récompense des personnalités reconnues œuvrant pour l’épanouissement des femmes.

Source: Facebook de Victoire Jasmin, votre Sénatrice
Source: Facebook de Victoire Jasmin, votre Sénatrice
Source: Facebook de Victoire Jasmin, votre Sénatrice

La parlementaire guadeloupéenne a dédié cette récompense à tous les élus des outre-mer et à tous les bénévoles associatifs.

Source: Facebook de Victoire Jasmin, votre Sénatrice

Le Maire de la Ville des Abymes et Président de Cap Excellence Eric JALTON a félicité la Sénatrice Victoire Jasmin pour son prix aux Vénus de la Réussite, obtenu dans la catégorie « Paroles d’Outremer » qui rend hommage aux Femmes inspirantes.

CP Félicitations à Victoire JASMIN

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] La Guadeloupe compte 69 morts selon l’UGTG

L’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe estime que les services de l’Etat ont menti. Le syndicat a consulté le site GEODES Santé Publique France qui recense l’ensemble des « chiffres-clés » relatifs au Covid-19. Depuis mars 2020, la Guadeloupe recense 69 décès Covid (source SI-VIC) au lieu de 57 morts annoncés par les autorités préfectorales et sanitaires.

Dans un communiqué daté du vendredi 2 octobre 2020, l’organisation syndicale demande la vérité et la justice pour toutes les victimes. Parce que « nous sommes face à un mensonge d’État, une manipulation des chiffres pour tromper la population quant à la gravité de la situation, quant à la défaillance du système de santé et surtout pour exonérer les services de l’État de leur responsabilité ». Elle prendra toutes les mesures nécessaires pour lutter contre « ces dérives inacceptables de l’Etat ».

En effet, elle accuse les services de l’État, la Préfecture, l’ARS et le CHU « d’un véritable crime contre la population guadeloupéenne pour avoir mis en danger les guadeloupéens, pour avoir laissé mourir plusieurs dizaines de personnes et en cachant la vérité sur les capacités réelles du système de santé à prendre en charge la population en détresse ».

Le Tribunal Administratif de Basse-Terre a rejeté l’ensemble des demandes de l’UGTG arguant que l’ARS et le CHU sont irréprochables.

La Guadeloupe compte 69 morts Covid

Dans un communiqué de presse daté du mercredi 30 septembre 2020, l’UGTG reprend les derniers chiffres de la mortalité liés au Covid divulgués par l’ARS lors d’une conférence de presse. Il y a 15 morts de plus la semaine dernière soit 31 morts sur 2 semaines. « Ce chiffre catastrophique, rapporté à la population française correspond à 6000 morts », précise le syndicat.

Selon l’ARS, les personnes concernées sont celles atteintes de maladies chroniques qui sont les plus vulnérables, soit plus d’un quart de la population Guadeloupéenne (100 000 personnes).

C’est pourquoi le syndicat a demandé quelle est la réponse hospitalière face à cette réalité connue de 100 000 guadeloupéens en santé précaire.

Puisque, lors de l’audience de ce mercredi 30 Septembre 2020 devant le Tribunal Administratif, l’ARS et le CHU ont assuré que « tout était sous contrôle et que tout avait été mis en œuvre pour la santé des Guadeloupéens comme dans tous les CHU de France ».

UGTG 31 morts en deux semaines

Pour la semaine du 21 au 27 septembre 2020, le nombre de nouveaux cas est de 1 048. Les chiffres sont stables par rapport à la semaine précédente. Cela porte à 5 528 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR en Guadeloupe.

En semaine 39, 4615 tests supplémentaires ont été réalisés. Soit un total de 55 187 tests réalisés depuis le début de l’épidémie. Il y a 7 clusters en cours d’investigation.

Au dimanche 27 septembre 2020, 32 personnes COVID ont été hospitalisées dans le service de réanimation du CHUG. Conformément au plan ORSAN déclenché par l’ARS, le CHBT et la Clinique des Eaux claires sont en appui. Un renfort du service de santé des armées est arrivé ce week-end et des EVASAN vers la Martinique et la Guyane sont activables en fonction des besoins.

Sur la période, la Guadeloupe compte 15 nouveaux décès, majoritairement des hommes. La moyenne d’âge pour les hommes est de 76 ans et pour les femmes de 78 ans. Un tiers de ces personnes avait entre 55 et 75 ans. 57 personnes sont décédées à l’hôpital depuis le début de l’épidémie. Dans le même temps, le service de réanimation a permis 13 sorties de patients stabilisés vers la médecine.

CP Coronavirus point de situation hebdomadaire

St@y connected!

Salaura DIDON

[Santé] Octobre rose est une campagne d’information et de dépistage contre le cancer du sein

Chaque année, du 1er au 31 octobre 2020, Octobre rose vise à s’informer et se mobiliser sur le cancer du sein. Selon la Ligue Régionale de Triathlon Guadeloupe sur Facebook, « l’idée est de lutter en informant, dialoguant et mobilisant pour réunir des fonds pour la recherche ».

Plus le cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison augmentent. C’est l’objectif de la campagne octobre rose : en parler pour permettre des dépistages précoces.

La Ligue contre le cancer-comité Guadeloupe organise Plus vite que le cancer! le samedi 24 et le dimanche 25 octobre 2020. Vous pouvez courir ou marcher plus vite que le cancer en vous inscrivant en ligne à cette course virtuelle solidaire pour lutter contre la maladie.

En raison de la crise sanitaire et du nouveau décret pris par le Préfet stipulant le renforcement des mesures sanitaires jusqu’au 12 octobre 2020 inclus, L’OMSA et la ville des Abymes en partenariat avec la ligue de Triathlon informent les triathlètes et bénévoles que le championnat de Duathlon « S » de L’OMSA inscrit au calendrier prévisionnel à la date du 11 octobre 2020 est annulé.

Source: Facebook de la Ligue contre le cancer- comité Guadeloupe

Un rapport mentionnant le cancer du sein chez la femme

Dans le cadre du programme de travail partenarial relatif à la surveillance et à l’observation épidémiologiques des cancers, Santé publique France, le Réseau français des registres des cancers (Réseau Francim), le service de Biostatistique-Bioinformatique des Hospices Civils de Lyon (HCL) et l’Institut national du cancer publient pour la première fois un rapport en janvier 2019 sur des estimations régionales et départementales d’incidence et de mortalité pour 24 cancers dans l’Hexagone et aux Antilles-Guyane (2007-2016). 

Le rapport consacré à la Guadeloupe révèle que le cancer du sein est la deuxième localisation cancéreuse dans les Départements Français d’Amérique et le premier cancer chez la femme. On recense 215 nouveaux cas de cancer du sein chez la femme en Guadeloupe, soit 37 %. Ce cancer survient à l’âge de 56 ans, plus d’un tiers des cas survient chez des femmes de moins de 50 ans, posant le problème de l’âge du dépistage organisé. Le taux standardisé monde d’incidence est de 65,8 pour 100000 personnes-années en Guadeloupe.

De 2007 à 2014, 49 femmes sont décédées du cancer du sein en Guadeloupe. La mortalité standardisée de 13,1 pour 100000 personnes-années en Guadeloupe est plus faible que dans l’Hexagone (15,5).

Les principaux facteurs de risque connus sont liés aux facteurs hormonaux et reproductifs (puberté précoce, ménopause tardive, âge élevé au premier enfant, faible nombre d’enfant, absence d’allaitement, prise de traitement hormonal). Il y aussi d’autres facteurs d’explication comme la consommation d’alcool, l’obésité après la ménopause, l’activité physique réduite et le tabagisme. Une prédisposition génétique serait responsable de 5 à 10 % des cancers du sein, essentiellement par le biais d’une altération sur les gènes BRCA1 et BRCA2. Par ailleurs, l’incidence du cancer du sein est également influencée par l’évolution des pratiques de dépistage (pages 52 à 54).

Rapport estimations régionales et départementales d’incidences et de mortalité par cancers en France 2007-2016-Guadeloupe

St@y connnected!

Salaura DIDON