Contribution/Billet

[Obligation vaccinale] Les résistants en marche, les suspendu(e)s du CHU de Guadeloupe et de l’EPSM luttent pour la vérité et leur droit au travail

Les agents suspendus du CHU de Guadeloupe et ceux de l’établissement public de santé mentale sont des mamans et des papas qui relatent leur histoire, leur vécu, l’injustice dont ils sont victimes. Ces professionnels défendent leur droit au travail et à la vie pour regagner leurs postes et exercer leurs métiers. Ils demanderont réparations des préjudices subies, ils le feront jusqu’à leur dernier souffle si nécessaire et ils s’engageront jusqu’au dernier résistant. Les faits remontent à mai 2021, quand des pressions se sont traduites par des notes intempestives à l’égard du personnel hospitalier tout corps confondus. De plus, « les ministres LECORNU et VERAN avaient déclaré, compte-tenu du nombre de Guadeloupéens non vaccinés et de la défiance de la population vis-à-vis de ces injonctions, qu’aucune suspension ne serait effective pas avant le 31 décembre 2021, faudrait croire que nos Directeurs Généraux sont au-dessus de leurs ministres de tutelles », rappellent-ils. Ils racontent la vérité.

Les résistants en marche

St@y connected!

Salaura DIDON

Laisser un commentaire