[Covid-19] L’UGTG demande aux autorités préfectorales, sanitaires et politiques de prendre un arrêté pour interdire l’arrivée massive des touristes en Guadeloupe

L’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe (UGTG) a envoyé une lettre datée du jeudi 17 décembre 2020 au préfet de Région Alexandra Rochatte, à la directrice de l’ARS Valérie Denux, à la présidente du Conseil départemental Josette Borel-Lincertin, au Président du Conseil régional Ary Chalus, aux Elus et Parlementaires de Guadeloupe, pour leur demander de publier un arrêté afin d’interdire l’arrivée massive des touristes en Guadeloupe en décembre 2020.

Le syndicat justifie ses propos en reprenant les derniers chiffres révélés sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France par le Directeur Général de la Santé. En effet, il y a:

  • 100 départements en situation de vulnérabilité élevée ;
  • Un taux de reproduction du virus désormais supérieur à 1 ;
  • Plus de 18 000 nouveaux cas ;
  • Plus de 250 décès ces dernières 24 heures.

L’UGTG montre la contradiction du gouvernement français. Ce dernier « interdit aux Français de se rendre dans les stations de ski aussi bien en France qu’en Europe, et cela afin de limiter au maximum les contacts et mieux maîtriser l’évolution de la contamination ». Or, plusieurs dizaines de milliers de touristes en Guadeloupe sont attendus pour les fêtes de fin d’année en décembre 2020.

La Guadeloupe est un territoire vulnérable. Pour l’UGTG, « cette décision gouvernementale revêt un caractère criminel et met
en danger la vie de tous les Guadeloupéens singulièrement les 100 000 personnes atteintes de comorbidités ».

Le syndicat invoque les cinq raisons suivantes:

  • La situation sanitaire en France se dégrade de jour en jour ;
  • La vulnérabilité avérée de la population Guadeloupéenne (plus de 100 000 personnes atteintes de maladies chroniques) et la défaillance des structures de soins ;
  • Le lourd tribut payé par la population guadeloupéenne, particulièrement depuis le 01 septembre 2020, dû en grande partie au laxisme et aux négligences des autorités politiques et sanitaires ;
  • Le taux de fiabilité des tests ;
  • Les efforts constants de la population guadeloupéenne pour freiner la propagation du virus.

Courrier de l’UGTG aux autorités

L’arrivée des touristes en Guadeloupe est un danger écologique

Les restrictions appliquées en Corse et dans les stations de ski en France hexagonale ne sont pas prises en compte dans notre archipel en vertu du principe constitutionnel de précaution.

Le Parti Autonome Réformiste Ecologie Educationnel (PAREE) rappelle que « les décisions économiques doivent désormais être prises à l’aune de la protection sanitaire des individus qui doit supplanter toutes les autres considérations. L’activité touristique et économique n’est pérenne sans citoyens touristes et locaux en bonne santé ».

Le gouvernement chercherait-il à reconfiner la Guadeloupe et imposer encore un couvre-feu dans les semaines à venir?

CP arrivée massive de touristes en décembre 2020

St@y connected!

Salaura DIDON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.