Étiquette : Covid-19

[Covid-19] L’ARS Guadeloupe effectue une campagne de dépistage à Capesterre de Marie-Galante

Rendez-vous pour un dépistage du Covid-19, ce mardi 12 janvier 2021 de 10h à 14h, sur la place Félix Eboué à Capesterre de Marie-Galante. Le test est gratuit.

Source: Facebook de la Commune de Capesterre de Marie-Galante-Officiel

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] L’UGTG demande aux autorités préfectorales, sanitaires et politiques de prendre un arrêté pour interdire l’arrivée massive des touristes en Guadeloupe

L’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe (UGTG) a envoyé une lettre datée du jeudi 17 décembre 2020 au préfet de Région Alexandra Rochatte, à la directrice de l’ARS Valérie Denux, à la présidente du Conseil départemental Josette Borel-Lincertin, au Président du Conseil régional Ary Chalus, aux Elus et Parlementaires de Guadeloupe, pour leur demander de publier un arrêté afin d’interdire l’arrivée massive des touristes en Guadeloupe en décembre 2020.

Le syndicat justifie ses propos en reprenant les derniers chiffres révélés sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France par le Directeur Général de la Santé. En effet, il y a:

  • 100 départements en situation de vulnérabilité élevée ;
  • Un taux de reproduction du virus désormais supérieur à 1 ;
  • Plus de 18 000 nouveaux cas ;
  • Plus de 250 décès ces dernières 24 heures.

L’UGTG montre la contradiction du gouvernement français. Ce dernier « interdit aux Français de se rendre dans les stations de ski aussi bien en France qu’en Europe, et cela afin de limiter au maximum les contacts et mieux maîtriser l’évolution de la contamination ». Or, plusieurs dizaines de milliers de touristes en Guadeloupe sont attendus pour les fêtes de fin d’année en décembre 2020.

La Guadeloupe est un territoire vulnérable. Pour l’UGTG, « cette décision gouvernementale revêt un caractère criminel et met
en danger la vie de tous les Guadeloupéens singulièrement les 100 000 personnes atteintes de comorbidités ».

Le syndicat invoque les cinq raisons suivantes:

  • La situation sanitaire en France se dégrade de jour en jour ;
  • La vulnérabilité avérée de la population Guadeloupéenne (plus de 100 000 personnes atteintes de maladies chroniques) et la défaillance des structures de soins ;
  • Le lourd tribut payé par la population guadeloupéenne, particulièrement depuis le 01 septembre 2020, dû en grande partie au laxisme et aux négligences des autorités politiques et sanitaires ;
  • Le taux de fiabilité des tests ;
  • Les efforts constants de la population guadeloupéenne pour freiner la propagation du virus.

Courrier de l’UGTG aux autorités

L’arrivée des touristes en Guadeloupe est un danger écologique

Les restrictions appliquées en Corse et dans les stations de ski en France hexagonale ne sont pas prises en compte dans notre archipel en vertu du principe constitutionnel de précaution.

Le Parti Autonome Réformiste Ecologie Educationnel (PAREE) rappelle que « les décisions économiques doivent désormais être prises à l’aune de la protection sanitaire des individus qui doit supplanter toutes les autres considérations. L’activité touristique et économique n’est pérenne sans citoyens touristes et locaux en bonne santé ».

Le gouvernement chercherait-il à reconfiner la Guadeloupe et imposer encore un couvre-feu dans les semaines à venir?

CP arrivée massive de touristes en décembre 2020

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] « A quel prix? » -130 soignants du service de réanimation du CHUG s’expriment

Le Pige Info a diffusé, mardi 27 octobre 2020 sur WhatsApp, la lettre ouverte de 130 soignants du service de réanimation du CHU de la Guadeloupe, qui témoignent de leur expérience de la deuxième vague épidémique, ayant frappé notre archipel depuis le mois d’août 2020. Cette deuxième vague semble amorcer doucement son reflux ici.

A quel prix?

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] La Guadeloupe a rebasculé en état d’urgence sanitaire

Depuis samedi 17 octobre 2020, notre archipel est placé encore une fois en état d’urgence sanitaire. Lors de son allocution mercredi 14 octobre 2020, le Président de la République a annoncé le retour de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national. C’est un décret du 14 octobre 2020 qui déclare l’état d’urgence sanitaire au niveau national, à compter du 17 octobre 2020 à 0 heure. La loi du 23 mars 2020 avait instauré l’état d’urgence sanitaire, prolongé une fois jusqu’au 10 juillet 2020 inclus. Les mesures sanitaires s’appliquent sur l’ensemble du territoire national, y compris en Guadeloupe. En raison de la situation sanitaire actuelle ces dernières semaines, l’archipel appliquait déjà un grand nombre de ces mesures. Le préfet de Guadeloupe reconduit les mesures adoptées précédemment jusqu’au 3 novembre 2020 en y intégrant les nouvelles mesures nationales. Le couvre-feu n’est pas appliqué ici.

Celles qui concernent notre archipel sont:

Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Le Préfet de Guadeloupe renforce les mesures sanitaires pour lutter contre la circulation du virus

Etant donné que la Guadeloupe est classée en zone d’alerte maximale en raison du fort taux de cas déclarés et contaminés au Covid-19 survenant principalement dans la sphère familiale et amicale, du nombre de patients en réanimation et de décès (période du 14 au 20 septembre 2020), Alexandre Rochatte a mis en place des mesures sanitaires pour limiter les brassages de population et diminuer la sollicitation des services d’urgence des centres hospitaliers.

Depuis ce samedi 26 septembre 2020 à minuit jusqu’au lundi 12 octobre 2020 inclus, il est interdit:

  • de rassembler plus de 10 personnes sur la voie publique et dans l’espace public (sauf cérémonies funéraires, transports de voyageurs, manifestations revendicatives, marchés).
  • d’accéder aux plages, aux rivières, plans d’eau, aires de pique-nique de 11h30 à 14h30 et de 19h à 5h (sauf pour les activités de marche, de randonnée, de course à pied ou de canyoning).
  • d’organiser tous les rassemblements et réunions à caractère festif, ouverts au public, à titre payant ou gracieux ayant lieu dans un espace privé.
  • de consommer de l’alcool sur la voie publique et de faire de la vente à emporter de 20h à 6h.

Les établissements de type T (lieux d’exposition), les discothèques, les établissements et activités de type L (salles de réunion, polyvalentes, de quartier, etc.), les établissements de type PA et X (voir en-dessous) restent fermés.

Le palais de justice, le CROUS, l’aéroport, le port ainsi que les théâtres et les cinémas (ayant déjà un protocole sanitaire stricte) ne sont pas concernés par ces mesures.

Le port du masque à l’extérieur reste toujours obligatoire et fondamental.

A compter de ce dimanche 27 septembre 2020 à 22h et jusqu’au lundi 12 octobre 2020 inclus, ces mesures seront complétées par la fermeture des établissements suivants:

  • les établissements et activités de type N (restaurants et débits de boissons). À compter du lundi 28 septembre 2020, ces établissements pourront effectuer: la vente à emporter et la livraison de repas, la restauration scolaire et périscolaire, le room service (ou panier repas) pour leurs clients hébergés dans les hôtels.
  • les établissements de type CTS (chapiteaux, tentes ), sauf les marchés ouverts.
  • les établissements de type PA (piscine, stade, hippodrome, etc.) et de type X (établissements sportifs, salles de fitness).
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe. La fermeture des bars et restaurants était prévue ce samedi 26 septembre 2020 à minuit, elle a été reportée à ce dimanche 27 septembre 2020 à 22h.

Peuvent rester ouverts:

  • les jardins, parcs et zoo,
  • les établissements couverts de type X (à huit clos) pouvant accueillir des activités sportives pour les groupes scolaires, périscolaires et extrascolaires, les sportifs professionnels et de haut niveau, les activités de formation continue dans le champ sportif.
  • les établissements de plein air (à huit clos) pouvant accueillir des pratiques sportives encadrées (clubs sportifs) pour les mineurs et pour les adultes, dans le strict respect des gestes barrières.

Les activités sportives en extérieur sont autorisées dans la limite de 10 personnes au maximum (dont les encadrants).

Déplacement

Dès la semaine la semaine prochaine, les voyageurs en provenance de la Martinique, de Saint Martin, de Saint Barthélemy et de la Guyane devront justifier d’un motif impérieux de déplacement d’ordre professionnel, sanitaire ou familial.

Télétravail

Les entreprises sont incitées à continuer ou mettre en place le télétravail dans la mesure du possible.

Personnes âgées et vulnérables

La population est invitée à limiter au maximum ses visites auprès des personnes âgées, vivant dans un EHPAD ou non, ainsi qu’auprès des personnes vulnérables.

Les gérants des grandes et moyennes surfaces (GMS) du territoire se sont engagés à aménager des horaires spécifiques pour permettre aux personnes vulnérables d’effectuer leurs achats, et à proposer une nouvelle gestion des flux qui accroît la sécurité sanitaire des clients et du personnel.

Lieux de culte

Les représentants cultuels se sont engagés à accompagner leurs communautés quant au report des célébrations non urgentes et leur limitation très forte.

L’Etat et les élus locaux

Les échanges avec les élus se poursuivent pour adapter le dispositif de prévention des risques sanitaires. Et les services de l’État restent pleinement mobilisés pour s’assurer de la bonne application des règles en vigueur.

Nous devons redoubler de vigilance pendant quinze jours. Et nous espérons que la courbe de progression de l’épidémie sera fortement à la baisse.

CP La Guadeloupe en zone d’alerte maximale

St@y connected!

Salaura DIDON

.


[Covid-19] Le SPEG demande d’être vigilant sur le protocole sanitaire allégé dans les établissements scolaires

Dans un communiqué de presse daté du jeudi 24 septembre 2020, le Syndicat des personnels de l’éducation en Guadeloupe soulève une contradiction. Alors que notre territoire est placé en zone d’alerte maximale, les établissements scolaires sont soumis à un protocole sanitaire allégé depuis le samedi 19 septembre 2020. Etant donné que la crise sanitaire s’aggrave dans l’Archipel qui détient un fort taux d’accroissement des cas positifs et de la mortalité liée au coronavirus depuis la rentrée scolaire, le SPEG estime qu’il est « impératif de maintenir la pression et de redoubler de vigilance sur le plan sanitaire dans les écoles et établissements du premier et du second degré ».

Le SPEG déplore le manque ou le nombre insuffisant de gels hydroalcooliques pour assurer la désinfection des mains dans la plupart des établissements scolaires, l’impossibilité de contrôler le lavage systématique des mains à l’arrivée des élèves à cause du flux important, l’impossibilité d’organiser correctement le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels par manque de personnels et/ou d’eau, l’information et la communication inexistantes pour limiter la propagation du virus au niveau des écoles et établissements du second degré, l’obligation pour certaines écoles de renvoyer des milliers d’élèves dans leurs familles à cause des coupures d’eau.

C’est pourquoi, le syndicat interpelle les autorités compétentes afin qu’elles prennent ses responsabilités en débloquant les moyens nécessaires pour faire face à la circulation de la COVID-19 en Guadeloupe, pour que les personnels et élèves soient protégés en permanence dans les enceintes des établissements scolaires.

Communiqué de presse du SPEG

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Les rotations maritimes entre Grand-Bourg et Pointe-à-Pitre sont suspendues les mardi et jeudi

Dans un communiqué à la population daté du vendredi 25 septembre 2020, la Présidente de la Communauté de Communes de Marie-Galante informe de la suspension des rotations maritimes entre Grand-Bourg et Pointe-à-Pitre le mardi et le jeudi pour une durée de quinze jours. Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, cette décision a été prise en concertation avec les compagnies maritimes Express des Iles et Val’Ferry. S’agissant des autres jours, il n’y aura que deux rotations quotidiennes par compagnie, le matin et le soir.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG)

Communiqué à la population-réduction des rotations maritimes desservant Marie-Galante.

St@y connected!

Salaura DIDON

 

[Covid-19] Marie-Galante compte 26 cas déclarés de contamination au coronavirus SARS-CoV-2

Dans un communiqué à la population daté du mardi 22 septembre 2020, la Communauté de Communes de Marie-Galante informe qu’il y a 26 cas de personnes déclarées et contaminées au Covid-19. La Présidente de la CCMG encourage à rester responsable et à relever le défi de la prévention comme alternative gagnante pour nous protéger et protéger les plus vulnérables. Elle rappelle qu’il n’y a plus de place en réanimation au CHU de la Guadeloupe et que « nous ne pouvons compter que sur nos propres capacités, faire preuve de rigueur absolue », et que nous devons continuer à respecter les gestes barrières (lavage de mains pendant 30 secondes et port du masque obligatoire).

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG)

Communiqué à la population CCMG

La Guadeloupe: zone d’alerte maximale

Lors de la conférence de presse ce mercredi 23 septembre 2020, le ministre de la Santé, Olivier Véran a présenté une nouvelle version de la carte sur la situation sanitaire dans les départements. En fait, les 69 départements français en zone rouge sont classés en trois catégories : « zone alerte », « zone alerte renforcée », « zone alerte maximale ».

Source: Twitter du Ministère des Solidarités et de la Santé

Le ministre de la santé a annoncé que la Guadeloupe est placée en zone d’alerte maximale. En effet, la crise sanitaire s’est aggravée. « En Guadeloupe, parce que le taux d’incidence a encore progressé depuis la semaine dernière, il est passé de 250 à 290 » pour 100 000 habitants. « Le taux d’incidence pour les personnes âgées a également progressé, il dépasse les 200 » pour 100 000 habitants.

Source: Twitter du Ministère des Solidarités et de la Santé

De nouvelles mesures

Sur Twitter, le ministère des Solidarités et de la Santé a indiqué qu’« il nous faut donc, pour chaque territoire et en concertation avec les élus locaux, les préfets et les Agences régionales de santé, prendre les mesures adaptées, celles qui permettront de poursuivre la vie économique, culturelle et sociale ».

Olivier Véran a dit que les bars et restaurants fermeront totalement dès ce samedi 26 septembre 2020. Tous les établissements recevant du public fermeront également. « Sauf s’il existe un protocole sanitaire strict déjà mis en place » a précisé Olivier Véran. Les lieux culturels comme les théâtres, les musées, les cinémas ne pas concernés par les mesures de fermeture. « Par ailleurs, nous incitons au maximum au télétravail pour l’ensemble des activités pour lesquels c’est possible dans ces territoires », a expliqué le ministre de la santé.

Enfin, l’armée arrive en renfort en Guadeloupe. L’Etat d’urgence sanitaire pourrait à nouveau être déclenché dans les territoires concernés si la zone d’alerte maximale devait être dépassée en Guadeloupe et dans la région d’Aix-Marseille.

Le point hebdomadaire de l’ARS Guadeloupe

Selon le communiqué de presse de l’ARS Guadeloupe et de la Préfecture de Guadeloupe daté du mardi 22 septembre 2020, « pour la semaine du 14 au 20 septembre 2020, après affinement des données du dispositif SIDEP de Santé publique France le nombre de nouveaux cas est de 1095. Cela porte à 4 487 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR en Guadeloupe ».

Au dimanche 20 septembre 2020, 24 personnes étaient hospitalisées au service de réanimation du CHUG. Pour cette période, il y a 16 nouveaux décès, qui ont comme point commun la présence de comorbidités telles que l’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle. Ce qui porte à 42 le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie.

Point de situation hebdomadaire Coronavirus

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Trois organisations syndicales de la santé affiliées à l’UGTG organisent une conférence de presse

L’UNASS-UGTG, l’UTED-UGTG et l’UTS-UGTG, représentatives des agents du secteur de la santé, organisent une conférence de presse ce mercredi 23 septembre 2020 à 10h au local de l’UGTG à Pointe-à-Pitre. Ces organisations syndicales veulent informer les Guadeloupéens sur la gestion globale de la pandémie Covid-19 dans notre territoire et raconter leurs vécus dans les différentes administrations et services où elles exercent.

Elles dénoncent, qu’en fait du plan ORSAN ou du Plan Blanc élargi, ou non, la gestion à l’aveugle de chaque institution ou service, sans procédure coordonnée et transversale, sans solidarité établit. Elles jugent que c’est du bricolage, du tchokaj avec les conséquences humaines et sociales graves, qui sont toutefois minimisées et banalisées.

Selon le communiqué daté du mardi 22 septembre 2020, plus de 200 agents sont testés positifs et ne peuvent pas assurer leur service en direction des Guadeloupéens et des malades atteints.

Enfin, il y a une volonté de censurer les informations. « Les Directions de ces services camouflent l’étendue de la contamination, les CHSCT sont muselés ou shuntés…et en conséquence, les agents publics de la santé sont démoralisés », précise le communiqué.

Conférence de presse UNASS, UTED et UTS UGTG

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] L’UNSA-EDUCATION GUADELOUPE est en colère et demande une audience urgente à la Rectrice

Dans un communiqué daté du samedi 19 septembre 2020, le Bureau de l’UNSA-EDUCATION GUADELOUPE demande une audience urgente à la Rectrice ce lundi 21 septembre 2020. Le syndicat veut que Christine Gangloff-Ziegler indique toutes les dispositions prises par le Rectorat pour assurer et optimiser les conditions de travail de l’ensemble du personnel. En effet, l’autorité académique n’informe pas sur les premiers cas atteints de Covid parmi les personnels, connus depuis quelques jours.

Communiqué de UNSA-EDUCATION GUADELOUPE

St@y connected!

Salaura DIDON