Déconfinement: Les organisations syndicales de l’Education nationale dénoncent la mise en danger des personnels et des élèves

Les communiqués de presse du syndicat A&I UNSA Guadeloupe et de la FSU Guadeloupe indiquent les constats et les manquements au sein de l’Académie de la Guadeloupe.

Le syndicat A&I UNSA rappelle au Recteur et au Secrétaire Général que l’Inspecteur Hygiène et Sécurité et la Conseillère Prévention et Sécurité sont responsables de la mise en oeuvre des mesures édictées par le Ministère. Et, que ces derniers ne doivent pas se défausser de leur responsabilité sur les collègues de la Division des Affaires Générales.

Les constats de l’A&I UNSA au Rectorat

  • Pas de marquage au sol permettant de définir des circuits de circulation
  • Pas d’indication précise sur le nombre de personnes pouvant prendre les ascenseurs
  • Après avoir utilisé un stylo pour faire fonctionner les copieurs collectifs, qu’est-ce que le personnel fait du stylo?
  • Pas de nettoyage des bureaux depuis le confinement. « Les agents de la Division des Affaires Générales ont-ils bénéficié de la formation nécessaire avant la reprise du travail? »

Le syndicat dénonce l’irresponsabilité de l’Inspecteur Hygiène et Sécurité, et l’incompétence de la Conseillère en Prévention et Sécurité recrutée à la place d’autres experts dans ce domaine.

« Le résultat d’un tel recrutement, c’est une mise en danger :

  • des 88 chefs d’établissements de l’académie
  • des 88 adjoints gestionnaires de la Guadeloupe
  • des 298 directeurs d’écoles du département ».

Face à cette situation critique sans l’aide d’un expert fiable, le syndicat fait remarquer que c’est également la mise en danger des 44 000 collégiens, 18 000 lycéens et plus de 10 000 personnels de l’académie.

Une mise en danger organisée du personnel

Les droits des personnels de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

Mise à jour le 11 mai 2020, la Foire Aux Questions de la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique clarifie les conditions de reprise pour les agents. Elle rappelle que le Télétravail reste à privilégier autant que possible, et que les agents relevant du Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse et du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ont droit aux mêmes précautions sanitaires que l’ensemble des agents de la fonction publique, comme la garde d’enfants jusqu’au 1er juin pour les personnels ayant une autorisation spéciale d’absence (ASA).

Par ailleurs, les employeurs doivent fournir des masques pour toute situation de proximité inférieure à un mètre.

Communiqué FAQ

DAGAFP QR Déconfinement du 11 mai 2020

Où sont les masques?

La FSU Guadeloupe dénonce les promesses du Recteur de l’Académie de la Guadeloupe, comme la mise à disposition de masques pour les enseignants et les élèves.

Par exemple, 100 masques ont été fournis pour 100 enseignants et 500 élèves potentiels au collège de Petit-Bourg pour le 18 mai, et 50 masques sont disponibles au collège de Grand-Bourg de Marie-Galante.

CP du FSU Guadeloupe

St@y connected!

Salaura DIDON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.