Com'/Tract

[Service presse] Obligation vaccinale : 200 Femmes de Guadeloupe en colère incitent à signer un manifeste

200 Femmes de Guadeloupe exigent la réintégration à leurs postes tous les salariés et Professionnels de santé suspendus. Dans cette pétition, elles soutiennent les professionnels de santé suspendus parce qu’ils ont refusé de faire acte d’allégeance à l’obligation vaccinale. Elles crient leur indignation et interpellent la population guadeloupéenne sur la situation des Personnels de santé, tous corps confondus, telle qu’elle se déroule, dans une totale indifférence et un silence assourdissant. Elles sont indignées par le manque de volonté manifeste des autorités politiques et hospitalières, à faciliter la réintégration des salariés et professionnels libéraux suspendus, par la véritable cassure causée au sein de la communauté soignante hospitalière et libérale, mais également au sein des familles et de la population toute entière, par le nouveau sort fait aux Professionnels de santé, infâme, monstrueux, ignoble, dans lequel ils sont privés de l’exercice de leur profession, de tous leurs droits, mis à la rue, exclus de la société. Elles disent tout simplement non au silence, à l’indifférence, et demandent aux responsables de tous bords, de mesurer l’extrême gravité de la situation, tant pour les professionnels que pour la population. En effet, elles rappellent que la Guadeloupe est victime d’un désert médical, connait de fortes problématiques d’accès aux soins, dispose d’un C.H.U qui a subi un incendie, et que maintenant se surajoute une mise en application drastique de la loi du 5 août 2021 portant sur l’obligation vaccinale des professionnels de santé, qui n’a fait que dégrader une situation déjà délétère.

Signez la pétition ici: https://chng.it/4h7sgGVJSG

St@y connected!

Salaura DIDON

Laisser un commentaire