L’UTC/UGTG demande aux autorités politiques et préfectorales la mise en place de mesures de protection pour organiser la reprise des activités

L’Union des Travailleurs des Collectivités et l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe ont rédigé une lettre datée du mardi 21 avril 2020 dans laquelle elles exigent des mesures de protection adaptées à la reprise des activités.

Elles s’adressent à Monsieur le Préfet de Région Guadeloupe, Madame la Préfète de Saint Martin, Monsieur le Sous-préfet, Monsieur le Président du Conseil Régional, Madame le Président du Conseil Départemental, Madame, Monsieur le Présidente de la COM et de la CTOS, Mesdames et Messieurs les Maires des Communes et Présidents des Établissements Publics, Mesdames et Messieurs les Présidents des Ets Publics des Espaces Communautaires, Monsieur le Président de l’Association des Maires de Guadeloupe.

L’Union syndicale réclame avant toute reprise d’activité:

  • le nettoyage des bâtiments et des établissements publics.
  • la mise en place de la visite médicale et du dépistage du covid-19 à tous les agents, notamment ceux qui ont travaillés pendant le confinement, et leur fournir des équipements de protection individuel comme des vêtements, des gants, des masques jetables et du gel hydo-alcoolique.
  • la saisie du Comité technique (CT) et du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) sur le fonctionnement des services (matériel et gestes de protection, horaires tâches, missions, conditions de travail etc.). Ils demandent à être informés sur la date de saisine du CT et CHSCT en présence de tous les responsables de service, les équipements de protection individuelle mise à disposition, l’aménagement de poste, le travail à domicile (télétravail), l’avis de ces instances sur les modalités d’ouverture des services et établissements.

Une réflexion s’impose aussi pour répondre aux questions relatives:

  • à la désinfection des locaux, la restauration et l’accueil du public en respectant les distanciations corporelles;
  • au maintien en confinement du personnel atteint de la maladie pour éviter la propagation;
  • aux postures et au respect des règles d’hygiène, à l’utilisation et la périodicité des équipements de protection.

L’UTC/UGTG est défavorable à l’ouverture des services avant l’annonce officielle du 11 mai 2020.

Le syndicat cite le Code général des collectivités, le Code de santé, le Code du travail, ainsi que les dispositions statutaires de la fonction publique pour que l’employeur public adapte des actions sanitaires en cas de pandémie virale, afin de préserver la santé et la sécurité des agents publics, ainsi que des enfants à accueillir dans les crèches, les écoles et autres établissements publics.

L’intégralité du courrier est en dessous:

Lettre de UTC/UGTG

St@y connected!

Salaura DIDON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.