Étiquette : Santé

[Santé] La journée nationale de la Trisomie 21 vécue en Guadeloupe

L’association guadeloupéenne pour l’insertion des personnes handicapées et porteuses de la Trisomie 21 et le Centre d’Activités de Jour et d’Initiation au Travail et Loisirs ont rappelé, hier, le dimanche 15 novembre 2020 l’importance de la journée nationale de la Trisomie 21. Organisée un peu partout en France, cette journée a été lancée à l’initiative de la Fédération des associations d’étude pour l’insertion sociale des personnes porteuses de trisomie 21. Il s’agit de sensibiliser tous les citoyens à ce handicap pour rappeler que chacun doit pouvoir participer à la vie sociale et citoyenne et exercer ses droits à liberté égale. Elle permet d’insister sur le respect des droits citoyens des personnes avec une différence intellectuelle.

Ce jour-là, il fallait porter un petit ruban ou un foulard vert.

Créée le 15 mars 1985, l’A.G.I.P.H.T 21 informe et accompagne les personnes handicapées et leur famille. Elle mène les actions suivantes:

  • soutenir les familles,
  • soutien aux démarches,
  • conseiller-orienter,
  • accompagner-rendre visite,
  • accueillir dans des structures d’accueil pour adultes (CAJITL).

St@y connected!

Salaura DIDON

[Santé] Covid-19: L’UGTG exige un dépistage massif de la population guadeloupéenne

Dans un communiqué de presse daté du lundi 10 août 2020, l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe (UGTG) estime que la situation sanitaire est devenue très grave en raison d’une forte augmentation des cas Covid-19 positifs depuis quelques jours sur notre territoire. C’est pourquoi l’union exige un test massif pour isoler les cas positifs, les traiter le plus rapidement possible, ainsi que le contrôle strict au port et à l’aéroport.

En fait, l’organisation syndicale rappelle aux Guadeloupéens, aux vacanciers et aux touristes de prendre leur précaution face au coronavirus. Elle invite la population à se faire dépister et à continuer à respecter les règles sanitaires. Enfin, elle exige de l’ARS la mise à disposition de tous les moyens matériels, humains, logistiques, conventionnels pour tester l’ensemble des Guadeloupéens; ainsi que la mise en place des mesures pour isoler et soigner tous les cas positifs dès l’apparition des premiers symptômes.

Communiqué de presse UGTG Dépistage massif des Guadeloupéens

En effet, depuis le vendredi 7 août 2020, 27 nouveaux cas confirmés par tests PCR ont été enregistrés en trois jours. Ce qui porte à 317 le nombre de cas cumulés de coronavirus en Guadeloupe, dont 5 sont des réservistes sanitaires. Deux patients guadeloupéens sont actuellement hospitalisés au service de la réanimation du CHUG. Le dimanche 9 août 2020, un patient de Saint-Martin est décédé à son arrivée dans le service de réanimation du CHUG. Il s’agit d’un homme de 62 ans présentant des facteurs de comorbidités.

CP Préfecture de Guadeloupe

Des tests PCR gratuits

Les tests PCR gratuits ont commencé avec le Bus Info Santé du Centre Hospitalier Sainte-Marie de Marie-Galante, à la demande de l’ARS, du mardi 16 au vendredi 19 juin 2020. Ensuite, L’ARS et la Croix-Rouge ont lancé une campagne de dépistage mobile gratuite et ouverte à tous à Saint-Martin, à destination de tout citoyen désireux de réaliser un test PCR Covid, du vendredi 31 juillet au vendredi 14 août 2020. Enfin, la campagne itinérante de dépistage « Tester-Tracer-Isoler » gratuit s’est poursuivie dans les communes volontaires de la Guadeloupe continentale:

Sainte-Anne: les 6, 12 et 13 août, de 7 à 13 heures, à la place Schoelcher.

Baie-Mahault: du 10 au 13 août, de 7 à 13 heures, sur l’esplanade de Belcourt, face au centre Gérard Lockel.

Petit-Canal: 17 août.

Morne-à-l’Eau: les 18 et 19 août.

Sainte-Rose: les 17, 18 et 19 août, de 7 à 13 heures, sur l’esplanade du hall des sports.

Bouillante: le 20 août.

Deshaies: le 20 août.

Lamentin: les 26 et 27 août, de 8 à 13 heures, sur l’esplanade de la mairie.

Gosier: c’était le 10 août, de 7 à 13 heures, au Palais des sports à Bas du Fort.

Basse-Terre: c’était le 11 août, de 7 à 13 heures, devant la mairie.

St@y connected!

Salaura DIDON

Mental Health Awareness Week 2020 in Sint Marteen

The Mental Health Foundation for Psychological Wellness in Sint Marteen is organizing a series of online activities for International Mental Health Awareness Week, which takes place from 18th to 24th May 2020. This year, the theme of the week in the island is Mental Fitness During Covid-19 times.

The Mental Health Foundation helps spreading information and awareness about mental health in this worldwide current situation. It is important for every human being to have a healthy mind in a healthy body.

All the online events are 100% free and are live-streamed at the Mental Health Foundation St. Maarten’s Facebook page. Be ready daily for a free 30-minute online home workout at 7 am. There is also the question of the day on Facebook at 1pm, then enjoy the various interactive activites every night at 7 pm.

Source: Facebook de The Mental Health Foundation Sint Maarten

The MHF also hosts a Facebook ‘’How are you really?’’ Competition. You can do it if you want to « tell your story of how you’re dealing with the Covid-19 situation so far. You can do this in whatever way you want (video, text, meme, poem, etc.). Send it to the MHF Facebook messenger before Wednesday 8 PM, and we’ll post all entries on Thursday. Whoever has the most likes on Friday at 3 pm wins that grand prize awarded by Kevin Suppa Petrona! Also: all entries receive a raffle ticket for even more prizes to win! Make sure you send in your story before the deadline! Many Celebrities like Kesha, Whoopi Goldberg, and Doc Rivers have done this too! « 

We encourage everyone to be zen and to have positive thoughts.

In UK, the theme of this week is kindness. Take a look at this link: https://www.mentalhealth.org.uk/campaigns/mental-health-awareness-week

My article is inspired by an article published in StMarteenNews.com: MHF launches online edition of Mental Health Awareness Week 2020

St@y connected!

Salaura DIDON

Les salariés de la Sopharma, en grève, ont repris les négociations

Dans un communiqué de presse daté du mercredi 13 mai 2020, l’UTS-UGTG soutient les salariés de la société Sopharma, toujours en grève, qui ont repris les négociations aujourd’hui à 10h. Ils exigent une augmentation des salaires de 5%, l’application pleine et entière de l’Accord BINO pour tous les personnels ainsi que le paiement de la prime COVID pour tous les salariés n’ayant jamais cessé de travailler pendant le confinement.

La société Sopharma à Baie-Mahault, est un Groupement répartiteur de produits pharmaceutiques, une des principales entreprises de Guadeloupe, qui génère plus de 89 millions d’euros de chiffres d’affaires.

L’organisation syndicale dénonce une injustice. « Cette société, exceptionnellement rentable, paye à bon nombre de ses agents un salaire horaire à 10.67 euros soit cinquante centimes de plus que le SMIC horaire fixé au 1er Janvier 2020, à 10.15 euros ».

D’ailleurs, il semble que la direction de la Sopharma est seule responsable des difficultés pour approvisionner les pharmacies.

CP UTS UGTG SOPHARMA

St@y connected!

Salaura DIDON

Le chantier de construction du nouveau CHU a repris

Un communiqué de presse daté du lundi 11 mai 2020, décrit en trois points la reprise maîtrisée du chantier de construction du futur Centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe, situé à Perrin aux Abymes. Il sera achevé en fin 2022 (voir photo ci-dessus), avec une mise en service prévue en 2023.

Un redémarrage pas à pas

Pendant la période de confinement, tous les acteurs du chantier sont restés mobilisés pour garantir au mieux la continuité du projet. Les équipes du CHU, son mandataire, les architectes, les ingénieurs et les entreprises, soit une soixantaine de personnes de part et d’autre de l’Atlantique ont souvent fait du télétravail, pour poursuivre les mises aux points techniques pour la construction et préparer la reprise des travaux pour un redémarrage du chantier le 11 mai dans les meilleures conditions sanitaires.

Un plan d’action commun établit l’accueil progressif des ouvriers, 165 dans un premier temps. Puis, ils seront plus de 300 personnes prochainement et enfin de nouveaux corps de métier arriveront à la rentrée prochaine dans les meilleures conditions et délais.

Un chantier sous haute protection sanitaire

Déjà connu pour être « un chantier exemplaire en matière de sécurité, de lutte contre le travail dissimulé et d’insertion professionnelle », il sera conforme aux normes sanitaires Covid-19 avec l’adoption de mesures efficaces et réalistes. Grâce à l’aide des médecins spécialisés de l’actuel CHU, sont mises en place des règles strictes sanitaires concrétisées par le CSPS (coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé) et suivies par les autorités sanitaires.

Chaque ouvrier doit porter un masque et un casque pour éviter d’être contaminé sur le chantier, qui en plus dispose de nombreux points de lavage des mains et des installations adaptées (vestiaires et réfectoires).

Une référence hospitalière en matière de gestion de crises sanitaires

Le futur CHU de la Guadeloupe, avec ses qualités fonctionnelles, architecturales et parasismiques, deviendra « une référence en matière de gestion de crises sanitaires pour l’Europe ». Il disposera:

  • d’une architecture en plusieurs bâtiments interconnectés,
  • d’un plateau important de lits de soins intensifs (150 lits),
  • des accès directs pour les malades infectieux sans contamination d’autres espaces,
  • d’une « Unité cocon de crise », normalement fermée mais pré- équipée avec toute la logistique et pouvant activer très rapidement face à une crise une extensibilité de la capacité d’accueil,
  • des locaux dédiés à la gestion de crise en relation directe avec la régulation du SAMU,
  • d’un espace prééquipé pour un hôpital de campagne.

La population guadeloupéenne attend ce nouveau CHU depuis trop longtemps.

CP reprise du chantier du futur CHU

St@y connected!

Salaura DIDON

Les organisations syndicales exigent l’application des conditions sanitaires Covid-19 pour reprendre le travail

Après 55 jours de confinement strict, c’est la reprise du travail pour certains salariés ce lundi 11 mai. Pour autant, le télétravail reste privilégié dans la mesure du possible. Dans chacun de leur communiqué de presse ou courrier, les organisations syndicales font part de leur exigence, et elles appellent à ne pas reprendre le travail si les conditions sanitaires ne sont pas réunies.

L’UGTG demande à la DIECCTE d’informer sur les dispositions opérationnelles et logistiques qu’elle met en oeuvre pour vérifier le respect de toutes les dispositions et recommandations du protocole national de déconfinement pour les entreprises pour assurer la santé et la sécurité des salariés.

Le secteur éducatif

L’UNSA Education Guadeloupe demande à l’administration rectorale de mettre en place une véritable politique de prévention et de sécurité au sein de notre académie, surtout dans l’enceinte du Rectorat. Le syndicat estime que les conditions de sécurité sanitaire ne sont pas remplies, donc il appelle l’ensemble des personnels travaillant au Rectorat à ne pas reprendre ce lundi 11 mai 2020.

En effet, lors du Comité Technique Académique du jeudi 7 mai, l’organisation syndicale a relevé qu’ à toutes les questions posées, l’administration rectorale n’a prévu :

  • aucune formation spécifique de bio nettoyage pour nos collègues de la DAG
  • aucun plan de circulation, garantissant le respect de la distanciation physique dans les lieux clos et ouverts
  • aucune formation sur les gestes barrières.

Le SPEG exige l’application du protocole sanitaire (remise des masques, désinfection des locaux, etc.) pour les écoles et les collèges, et invite les personnels à signaler rapidement à leur hiérarchie tout manquement dans l’application de ce protocole. Par ailleurs, la tenue du CHS de l’établissement est indispensable pour obliger la mise en oeuvre du protocole qui doit être appliqué partout et pour tous.

Conformément à la circulaire du 4-5-2020 « les personnels qui ont une vulnérabilité de santé au regard du virus Covid-19 ou qui vivent avec une personne ayant cette vulnérabilité ne doivent pas être présents aux mois de mai et juin. Ils préviennent l’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) ou le chef d’établissement dans les conditions prévues pour l’ensemble des fonctionnaires de l’État ».

Il faudra demander à votre médecin traitant de vous délivrer un certificat attestant de votre vulnérabilité et pour effectuer du télétravail. Le certificat doit être remis sous plis au supérieur hiérarchique à l’attention du médecin du rectorat. Il est inutile de faire une demande d’arrêt de travail.

Cette même circulaire stipule que « les professeurs qui assurent un service complet en
présentiel dans l’école ou l’établissement ne sont pas astreints à l’enseignement à distance ».

L’organisation syndicale trouve inacceptable de quantifier le temps de travail des enseignants en présentiel et en distanciel. Les enseignants continueront à poursuivre leur mission qu’ils soient présents dans les établissements scolaires ou à distance.

L’UTED-UGTG rappelle au Conseil départemental que le Plan de Reprise d’Activité du Département doit être soumis au CHSCT et CT avant de demander aux Agents Techniques Territoires de l’Enseignement (ATEC) de reprendre le travail pour une rentrée des classes le 18 mai 2020. Une motion a été votée à l’unanimité lors de la Conférence Territoriale de l’Action Publique (CTAP) du lundi 4 mai 2020 pour un report de la rentrée scolaire en septembre 2020.

Il est vrai aussi que les conditions sanitaires ne sont pas réunies. La majorité des Collèges n’ont pas d’équipement (masques chirurgicaux et FFP2, gants, gel hydro-alcoolique, sur blouses ou blouses jetables). Certains n’ont pas d’eau dans les sanitaires et les robinets. Le risque de contamination doit être pris au sérieux comme le montre un premier cas de Covid-19 découvert au collège Gérard-Philipe de Chauvigny qui préparait la rentrée. L’ensemble des personnels, dont les agents de la Collectivité Territoriale, ayant eu des contacts avec celui-ci ont été mis en quatorzaine. Trois nouveaux cas se trouvent parmi les personnes testées.

Le Département décide de rouvrir les collèges

Lors de leur seconde plénière ce lundi, les conseillers départementaux ont discuté en visioconférence de la mise en oeuvre du protocole sanitaire Covid-19 pour la réouverture des collèges. La majorité des conseillers a délibéré et voté, sauf Claudine Bajazet, maire de Sainte-Rose, qui s’est abstenue.

La présidente du Département, Josette Borel-Lincertin estime que les collèges sont prêts à être mis à la disposition des chefs d’établissements. Elle dit que les établissements seront équipés en matériel sanitaire (savon liquide, etc), qu’il y aura une signalisation et une matérialisation des espaces.

Les principaux des collèges sont invités à participer à une réunion de travail ce mardi 12 mai.

Enfin, le département organisera une réunion avec son Comité d’Hygiène et de Sécurité ce jeudi 14 mai et une autre avec son Comité Technique ce vendredi 15 mai.

Le secteur du tourisme et de l’hôtellerie

L’UTHTR-UGTG exige une reprise du travail avec des conditions sanitaires favorables et met en exergue le respect des droits des travailleurs:

  • La désinfection des locaux
  • Le respect et la bonne mise en pratique des mesures barrières et de distanciation sociale
  • L’élaboration d’un protocole péyi avec les instances représentatives du personnel (réorganisation des espaces de travail, application des fiches métiers, horaire et amplitudes de travail, condition de reprise de l’activité pour les salariés qui reprennent, …)
  • Aucune remise en causes des droits et acquis sociaux
  • Aucun licenciement

St@y connected!

Salaura DIDON

L’ARS et l’Assurance Maladie organisent une formation en Webinaire Stratégie de dé-confinement Guadeloupe pour les professionnels de santé non médecins

Lors de la conférence de presse sur la présentation du plan de déconfinement en Guadeloupe qui s’est tenue jeudi 7 mai, Valérie Denux, directrice de l’ARS, a annoncé l’organisation de Webinaires d’information, de formation et de diffusion des bonnes pratiques, à destination des professionnels de santé, médecins ou non. Ce dispositif fait partie de la stratégie sanitaire territoriale de sortie de confinement.

Le rendez-vous est donné aux professionnels de santé non médecins ce samedi 9 mai à 18h30.

Inscrivez-vous au Webinaire Stratégie de dé-confinement Guadeloupe, et participez à cette réunion, qui durera 1 heure, et qui vous apportera, nous l’espérons, des réponses à vos questions.

Un Webinaire pour les médecins et les biologistes

Le Portail d’Accompagnement des Professionnels de Santé informe que le webinaire des médecins aura lieu aujourd’hui à 15h30, et celui des biologistes est prévu à 17h30.

St@y connected!

Salaura DIDON

Les maires de Marie-Galante plaident pour une ouverture des écoles en septembre 2020

Dans un communiqué de presse daté du jeudi 30 avril 2020, les maires de Marie-Galante disent non à une réouverture des écoles le lundi 11 mai 2020. Ils invoquent des raisons de santé pour les élèves et les personnels.

Lors d’une réunion en visioconférence mercredi 29 avril 2020, avec l’Inspectrice de l’Education nationale de la circonscription, la Conseillère pédagogique, les Directrices et Directeurs d’Ecole, les Représentants des parents d’élèves et les Représentants des syndicats enseignants, ils ont annoncé ne pas être en capacité de rouvrir les écoles dans deux semaines.

C’est une décision très favorablement accueillie par la majorité des représentants des parents d’élèves et des syndicats enseignants.

Une réouverture de l’école en septembre prochain est nécessaire afin de préparer la mise en place des mesures sanitaires: effectuer des commandes de matériels, faire intervenir des entreprises de nettoyage, de désinfection et de dératisation, former le personnel des communes.

En attendant, les élèves doivent poursuivre leur enseignement à distance. Une aide sera apportée aux élèves en difficultés scolaires et sociales.

Cliquez sur le document en PDF:

CP Ouverture des écoles de Marie-Galante

Visactu synthétise le plan national de déconfinement par thème et étape par étape.

Source: https://twitter.com/visactu

St@y connected!

Salaura DIDON

Carte de déconfinement: La Guadeloupe est au « vert »

Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé et le Professeur Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé ont présenté ce jeudi la première carte de déconfinement. La Guadeloupe est un département classé en « vert ». Si la population respecte le confinement et les mesures sanitaires, cela signifie que l’archipel pourra procéder au déconfinement le 11 mai 2020.

Le Ministre des Solidarités et de la Santé et le Directeur général de la Santé ont dévoilé la carte de déconfinement qui distingue les départements classés en « vert », les départements classés en « rouge », et les départements en « orange ».

Comme le montre la carte de synthèse (au dessus), notre archipel guadeloupéen fait parti des départements en « vert ». Au même titre que la Martinique, la Guyane et la Réunion. Mayotte est en rouge.

Les indicateurs d’évaluation et d’estimation sont:

  • le nombre de patients qui viennent aux urgences hospitalières, pour une suspicion d’infection du Covid 19, ce qui permet d’estimer la fréquence et l’intensité de circulation du virus département par département.
  • la capacité hospitalière pour accueillir des patients en réanimation sur une période de 7 jours.
  • la capacité pour chaque territoire de tester et de tracer toutes les personnes asymptomatiques, leur cas contact, ensuite d’isoler les personnes qui peuvent présenter des symptômes ou qui sont susceptibles de transmettre la maladie.

Choose your color: green, red or orange

Pour qu’un département soit au vert ou devienne vert à compter du 11 mai, il faudra compter sur une circulation épidémique faible, une diminution du nombre de patients en réanimation et analyser le nombre de tests par territoire.

Un département est en rouge, lorsque plus de 80% des lits de réanimation y sont occupés par des malades atteints du coronavirus.

Un département est en orange quand sa situation sanitaire est entre les deux, donc qui présente au moins un des indicateurs . Elle pourrait basculer dans le vert ou dans le rouge.

Le reflet de l’activité virale sur le territoire national
Le niveau de tension, d’occupation et de saturation des réanimations liées à des hospitalisations de malades atteints du coronavirus

Ces données sont le reflet de l’activité épidémiologique de ce jour. Cette carte sera actualisée tous les jours pour montrer l’évolution de la pandémie, et si la Guadeloupe est toujours en vert le 7 mai, et si elle maintient cette couleur, nous pourrons espérer un déconfinement progressif à la date indiquée par le gouvernement. « D’ici jeudi prochain, nous serons en mesure de présenter des données prédictives en vue de cette journée du 11 mai », a indiqué le ministre.

Cliquez sur ce document:

Point de la situation coronavirus au 30 avril 2020

Focus sur la situation sanitaire en Guadeloupe

  • Un nouveau cas de Covid-19 est déclaré ce jour, avec 152 cas confirmés par test PCR.
  • Un nouveau décès, qui est une femme de 79 ans présentant des facteurs de comorbidités. Ce qui représente un total de 12 personnes décédées.
  • Parmi les cas confirmés, 7 patients sont hospitalisés au CHUG : (6 en réanimation et 1 en médecine), il n’y a aucun patient hospitalisé au CHBT ni au CHSM de Marie-Galante.
  • 95 personnes sont déclarées guéries.

Cliquez sur le communiqué de presse:

CP Point de situation Préfecture de la Guadeloupe

St@y connected!

Salaura DIDON

COVID-19: Le Bus Info Santé du Centre Hospitalier de Sainte-Marie a circulé à Grand-Bourg

Le Bus Info Santé informe la population marie-galantaise sur les gestes barrières et comment venir à l’hôpital pendant la période de confinement. Voici son trajet aujourd’hui à Grand-Bourg.

Après un départ du Centre hospitalier de Sainte-Marie de Marie-Galante ce matin, le bus a diffusé son message d’information et de prévention relatif au Covid-19 à la section Tivoli, au niveau du Shell Caneval. Il a circulé sur la route de Saint-Louis, avant de se rendre à l’habitation Roussel, puis à la Résidence Trianon pour terminer à la section Passonne.

Quelques photos de sa circulation

Les crédits photos sont attribués à Jean-Pierre DIDON, Responsable du Pôle Prévention et Promotion de la Santé (PPS) au CHSM.

Résidence Trianon, Grand-Bourg
Résidence Trianon, Grand-Bourg
Section Passonne, Grand-Bourg
Section Passonne, Grand-Gourg

St@y connected!

Salaura DIDON