Étiquette : Mémorial ACTe

[Cinéma] « Kannibal Hub », « The Epicenter », « La Guadeloupe, un papillon d’Emeraude »: trois films projetés au 7ème Festival International du Film des Droits Humains de Guadeloupe Monde en Vues

Lors de sa 7ème édition, le Festival International du Film des Droits Humains Guadeloupe-Monde en Vues a projeté « Kannibal Hub » de Gérard MAXIMIM (France, 2020), «The Epicenter » d’Alex TAY et de Valérie ROSE (Etats-Unis, 2020) et « La Guadeloupe, un papillon d’Emeraude » de Daniel NLANDU NGANGA (Guadeloupe, 2020), mercredi 02 décembre 2020 dans la salle des congrès du Mémorial ACTeA cette occasion, le docteur Henry JOSEPH (Phytobokaz) et le réalisateur Daniel NLANDU NGANGA ont présenté l’équipe de tournage. D’autres sujets ont été abordés comme la biodiversité, le savoir scientifique et technique, le manger local, l’autosuffisance alimentaire (ou souveraineté alimentaire), la production et l’innovation locale. Voici une vidéo pour vous montrer quelques images de la manifestation.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Artisanat] Une rencontre d’artisans-créateurs #Acte 5 s’est déroulée au MACTe

C’est le dernier temps fort pour célébrer les 5 ans du MACTe. Il y a plusieurs stands d’artisans-créateurs samedi 8 août 2020 de 10h à 17h sur le parvis du MACTe. Le conteur Kalika s’est aussi produit sur scène pour raconter des contes des Antilles françaises dans la salle des congrès et des arts visuels. Voici quelques photos des lieux.

Barbie Kréyol Création
Beaujour J&G
Soleil Nature
Spice
Yolande ELIEZER, Fondatrice de Tropik Eden
A gauche de la photo: José PINDI, artisan ébéniste-menuisier, Atelier José 26 à Pointe-Noire
Amazona Cure à Deshaies
Genesis Soap Guadeloupe à Trois-Rivières, avec Laurella Yssap-Rinçon, directrice générale du MACTe
Coco Bioil à Lamentin
Les Délices de Man Roro à Morne-à-l’Eau
Source: Facebook du Mémorial ACTe

Les marionnettes géantes des Gran Bwabwa étaient également présentes sur le parvis du MACTe (voir Facebook du Mémorial ACTe).

Kalika raconte des contes

La salle des congrès et des arts visuels du MACTe a accueilli un très beau spectacle de contes avec un magnifique décor.

Retrouvez les vidéos de l’événement sur le compte Instagram de K@ribbean Newsweek dans les meilleurs délais.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Culture] Benzo et d’autres conteurs ont réalisé un déboulé de contes #Acte 4 au MACTe

« Krik…-Krak…Yé krik… -Yé krak…. Yé mistikri…-Yé mistikra… Est-ce que la cour dort?… -Non la cour ne dort pas! Si la cour ne dort pas, c’est Isidore qui dort à côté de Médor dans la maison de Théodore ». Nous connaissons toutes et tous ces exclamations et formules dans les contes des Antilles françaises. Les parents et les enfants ont assisté et participé aux contes racontés par Benzo et ses collègues Raphaël Anne-Rose, Sandrine Benjamin, Christiana Benjamin, Patrice Bigord, Edgar Ferus, Kalika, Lambert Lebeau et Jean-Claude Porinus. Ils ont narré les aventures de différents personnages samedi 1er août 2020 au MACTe. Retrouvez ici quelques photos de l’événement.

Sandrine BENJAMIN et Christiana BENJAMIN
Lambert LEBEAU
Raphaël ANNE-ROSE dit FAYO
Edgar FERUS et Patrice BIGORD de KONTAKAZ Conteurs des Grands-Fonds, Sainte-Anne
Lambert LEBEAU
TI JEAN
KALIKA
BENZO
Lambert LEBEAU
TI JEAN
Le Mémorial ACTE a distribué un goûter aux enfants à la fin de la manifestation
Un After: un jeune homme a raconté un conte après la manifestation

Retrouvez les vidéos de l’événement sur le compte Instagram de K@ribbean Newsweek dans les meilleurs délais.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Culture] Visible et invisible autour et avec Simone Schwarz-Bart #Acte 3 propose trois films au MACTe

Mon nom est Solitude d’Aurine Cremieu, Jacques Schwarz-Bart. La voix des ancêtres de Frank Cassenti, Simone et André Schwarz-Bart, La mémoire en partage de Camille Clavel, sont les trois films projetés au forum ce samedi 25 juillet 2020 dans le cadre de la thématique Visible et invisible: Simone Schwarz-Bart pour les cinq ans du Mémorial ACTe. K@ribbean Newsweek vous montre quelques photos des films, suivies de l’interview de l’écrivaine guadeloupéenne.

Mon nom est Solitude d’Aurine Cremieu

Ce film traite de notre héroïne guadeloupéenne Solitude, de l’esclavage, de sa première et seconde abolition, des ancêtres déportés, mais aussi d’André Schwarz-Bart qui est l’auteur de l’ouvrage La Mulâtresse Solitude.

Jacques Schwarz-Bart La voix des ancêtres de Frank Cassenti

Ce film aborde la musique de l’artiste influencé par la culture vaudou et la santeria, qu’il a découvert grâce à sa mère Simone Schwarz-Bart, son enfance en Guadeloupe, le passé de son père André Schwarz-Bart qui était un résistant lors de la Seconde Guerre mondiale.

Simone et André Schwarz-Bart, La mémoire en partage de Camille Clavel

Ce film retrace la rencontre entre Simone et André Schwarz-Bart, leur vie en Guadeloupe et leurs œuvres.

Dans chaque film, il y a des lectures des extraits des ouvrages de Simone et d’André Schwarz-Bart.

L’écrivaine guadeloupéenne nous livre son avis sur ce qu’est le visible et l’invisible, le thème de la journée et de la rencontre-échange avec le public le soir à 20 heures.

Selon le MACTe, lors de la soirée, Leedyah Barlagne a proposé une traversée de l’œuvre de Simone Schwarz-Bart en faisant appel à l’univers des artistes invités tels que Eric Delblond Bassiste, Alex Jabot, Jocelyn Meynard, Esther Myrtil et Sonny Troupé. Les vidéos sont disponibles sur le Facebook du musée.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Culture] Photo-reportage: La Garden Block Party #Acte 2 séduit le public au MACTe

Nombreuses sont les personnes qui sont venues en famille, entre amis pour écouter de la musique et danser au rythme du Hip Hop, Rap, Reggae, Ragga, R’n’B, Dancehall, Zouk, Afrobeat, etc. Il y avait tous les goûts musicaux ce samedi 18 juillet 2020 sur le Morne Mémoire de 17h à 22h, pour les cinq ans du Mémorial ACTe. K@ribbean Newsweek vous propose quelques photos de l’événement intergénérationnel.

L’environnement au Mémorial ACTe

En bas des escaliers, un vigile du MACTe gérait le flux de personnes qui montaient jusqu’au morne Mémoire.

Le défilé de mode de N’Afrikart Premier

Nadine est une styliste-designer africaine, qui a présenté la collection Marie-Rose, prénom de sa maman qui a fêté ses 68 ans. Sa boutique N’Afrikart Premier se trouve dans la rue Achille René Boisneuf à Pointe-à-Pitre.

Nadine, styliste-designer

Les breakers et les graffeurs

Le MC EDS explique que la block party est née dans un sous-sol dans le Bronx aux Etats-Unis. Elle peut se faire aussi dans les parcs et dans la rue. « Le hip hop est né dans une block party. Ce sont des jeunes qui ont décidé d’utiliser des bombes de peinture sur les murs. (…) C’est d’abord parti du graff. Ensuite, ce sont des danseurs qui ont commencé à danser sur des cartons posés sur le sol. Un DJ a balancé des disques de Fonk, des disques de Soul. Et le MC a animé la parti. (…) On part directement dans les années 1970 dans le Bronx« . Pour cette block party, il y a les DJ Gunshot et Selecta Dalton, ainsi que les graffeurs du collectif 4KG.

MC EDS de la Martinique

Les breakers et les danseurs ont envahi la piste de danse petit à petit au cours de la soirée. C’est devenu une mini discothèque. Les enfants et les adultes se sont amusés sur le dance floor.

Les DJ Gunshot et Selecta Dalton
Les graffeurs du collectif 4KG

Selon la directrice générale Laurella Yssap-Rinçon, cette manifestation est l’initiative d’une équipe de jeunes du Mémorial ACTe « qui a tout mis en place en toute autonomie ».

Les stands de nourriture

Fin de la soirée

Retrouvez prochainement les vidéos du défilé et des danseurs sur le compte Instagram de K@ribbean Newsweek.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Tradition] Photo-reportage: Jaden an nou est l’Acte premier du Mémorial ACTe

A l’occasion de ses cinq ans d’anniversaire, le Mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre rouvre ses portes gratuitement au public qui aura accès à l’exposition permanente du samedi 11 juillet au dimanche 16 août 2020, et il propose un programme en cinq actes pendant cinq semaines. L’Acte 1 Jaden an nou s’est tenu sur le morne Mémoire ce samedi 11 juillet 2020 de 8h à 21h. Voici quelques photos.

Un “koudmen” au son du Ka (voir Facebook du Mémorial ACTe et son Instagram) a permis de planter trois arbres symboliques avec les associations mémorielles sur ce morne Mémoire. Un baobab, un vèpèlè et un gaïac: chacun symbolise la présence de nos ancêtres déportés et arrivés en Guadeloupe.

Un baobab
A côté du Baobab
Un vèpèlè
Autour du Vèpèlè
Un gaïac
La charrue, le travail de la terre avec les baroudeurs de l’association la Baroudeuse du Moule

Les balades en charette

Trois associations ont proposé une balade en charette, pour le bonheur des petits et des grands.

Une balade avec l’association Les cabrits volant de Maudette à Sainte-Anne
A droite: La charette de l’association One Drive
C’est parti pour une balade en charette avec les baroudeurs

Les stands artisanaux et culinaires

Les quatre prochains week-end

Le MACTe an nou, c’est 5 actes, 5 lieux (les expositions, le morne Mémoire, le territoire, le forum et la boutique) et 5 priorités (les collections, l’immatériel, la création, les langues et la jeunesse).

Source: Facebook du Mémorial ACTe

St@y connected!

Salaura DIDON