[Scolaire] La Ville de Grand-Bourg met en place le Pédibus

La commune de Grand-Bourg à Marie-Galante organise le « Pédibus » ou « autobus pédestre », un système de ramassage scolaire à pied. Quatre agents du service civique affectés à la ville, sont chargés d’accompagner un groupe d’élèves à l’école CELLON. Cette action commence le lundi 9 novembre 2020.

Comment fonctionne le Pédibus?

Le Pédibus a des circuits, des arrêts et des horaires de passage. Les parents amènent leurs enfants à l’arrêt de leur choix (une minute d’arrêt). Les enfants sont intégrés au fur et mesure des arrêts. Les quatre agents ouvrent et ferment le convoi pour veiller au bon déroulement du déplacement en toute sécurité.

Deux trajets existent:

  • La ligne bleue, avec un départ à la Résidence Ti’dou à 7h30 pour arriver à l’école CELLON à 7h50.
  • La ligne rouge, avec un départ au niveau du parking de la salle des Fêtes pour arriver à l’école CELLON à 7h55.

En fonction de la ligne, chaque trajet s’effectue en sens inverse à 16h.

Afin de bénéficier du Pédibus, vous pouvez inscrire vos enfants et retourner le formulaire avant le mardi 3 novembre 2020.

Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg
Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg

C’est une manière écologique de se déplacer.

Pédibus Marie-Galante

St@y connected!

Salaura DIDON

[Cinéma] Ciné Woulé projette « Les Minions », un film de Pierre Coffin et Kyle Balda à l’Ecomusée de Marie-Galante

Le Conseil départemental convie la population marie-galantaise à une projection Cine Woulé du film d’animation « Les Minions » (2015) de Pierre Coffin et Kyle Balda. Rendez-vous le vendredi 23 octobre 2020 à 19h, à l’Ecomusée de Marie-Galante, section Murat.

L’entrée est libre et gratuite. Le film dure 1h31. C’est une projection en plein air. Pensez à apporter votre siège, à porter votre masque et à maintenir une distanciation physique entre les groupes.

SYNOPSIS

A l’origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les uns que les autres.

Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression. Mais l’un d’eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l’adolescent rebelle et de l’adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d’un nouveau patron malfaisant pour guider les siens.

Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître : Scarlet Overkill, la première superméchante de l’histoire. De l’Antarctique à New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l’annihilation de leur espèce.

Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg

St@y connected!

Salaura DIDON

[Politique] Le conseil municipal de Capesterre de Marie-Galante est convoqué

Le prochain conseil municipal de Capesterre de Marie-Galante se tiendra ce mercredi 21 octobre 2020 à 18h30 à la salle des délibérations. Il se déroulera à huis clos, selon les conditions fixées par l’arrêté préfectoral du 11 septembre 2020.

Source: Facebook de la Commune de Capesterre de Marie-Galante-Officiel

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] La Guadeloupe a rebasculé en état d’urgence sanitaire

Depuis samedi 17 octobre 2020, notre archipel est placé encore une fois en état d’urgence sanitaire. Lors de son allocution mercredi 14 octobre 2020, le Président de la République a annoncé le retour de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national. C’est un décret du 14 octobre 2020 qui déclare l’état d’urgence sanitaire au niveau national, à compter du 17 octobre 2020 à 0 heure. La loi du 23 mars 2020 avait instauré l’état d’urgence sanitaire, prolongé une fois jusqu’au 10 juillet 2020 inclus. Les mesures sanitaires s’appliquent sur l’ensemble du territoire national, y compris en Guadeloupe. En raison de la situation sanitaire actuelle ces dernières semaines, l’archipel appliquait déjà un grand nombre de ces mesures. Le préfet de Guadeloupe reconduit les mesures adoptées précédemment jusqu’au 3 novembre 2020 en y intégrant les nouvelles mesures nationales. Le couvre-feu n’est pas appliqué ici.

Celles qui concernent notre archipel sont:

Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe

St@y connected!

Salaura DIDON

[Économie] La CCI de Guadeloupe et la douane proposent aux entreprises des rendez-vous le vendredi

La Chambre de Commerce et d’Industrie des Iles de Guadeloupe relance ses permanences avec les Services de Douane afin de permettre à toutes les entreprises intéressées d’obtenir un rendez-vous et des conseils personnalisés à propos des procédures et des réglementations douanières.

La consultation est gratuite pour les chefs d’entreprises et les porteurs de projet dans l’import et l’export. Un douanier vous recevra à distance de 8h30 à 11h30.

Information et inscription à comex@guadeloupe.cci.fr ou au 05 90 93 76 00.

Les permanences sont:

  • vendredi 16 octobre 2020,
  • vendredi 20 novembre 2020,
  • vendredi 11 décembre 2020.
Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante

St@y connected!

Salaura DIDON

[Culture] A series of events celebrates The Patois Month in Trinidad and Tobago

The Alliance Française of Trinidad and Tobago organises a series of events so as to celebrate the Patois Month. It collaborates with The Festival Le Mois Kréyol and CORECA. After the creole storytelling of « Mayé a Sésilo » narrated by Benzo from Guadeloupe on Wednesday 1st 2020, an online conference with Benzo is scheduled on Friday 16th 2020 from 5:00 pm to 6:30 pm on the Facebook page of The Alliance Française of Trinidad and Tobago. Save the date!

Let’s take a look at the program here.

Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago

According to the Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago, Benzo will make an online introduction class about Patois. « You will now hear his method to teach patois to a general audience. Everybody is welcome for this online introduction class on our great Patois and it’s culture ! », wrote the Alliance Française of Trinidad and Tobago.

Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago

Wednesday 28th October 2020 is The International Day of Creole Culture and Language or Jounen a kréyòl. The first international conference will be held « exclusively in Creole with Dominica, Guadeloupe, Guyana, Haiti, Martinique, Reunion island, Sainte-Lucia, Trinidad and Tobago and various Creole speakers from the diaspora everywhere in the world ». Be ready at 5:30 pm (Trinidad time).

Join the Facebook live of CORECA : https://facebook.com/coreca.officiel/

Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago
Source: Facebook of CORECA
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago

St@y connected!

Salaura DIDON

[Cinema] The French Institute organises the 19th Animation Film Festival worldwide

Come and celebrate the Animation Film Festival offered by the French Institute, from Wednesday 14 to Saturday 31 october 2020. Two full-length feature films and thirteen French and African short films will be available online. It is free of charge and without registration.

The following page will be available from Wednesday 14 october 2020 so as to watch the movies:

https://ifcinema.institutfrancais.com/fr/streaming/animation

The two full-length feature films are:

  • Adama by Simon Rouby, 2015, France, 1h25.
  • Cus petit oiseau, grand voyage by Christian De Vita, 2014, France, 1h30.

The thirteen short films are:

  • Le Spectacle de la maternelle by Loïc Bruyère, 2019, France, 8 minutes.
  • L’atelier by Bianca Mansani, 2019, France, 4 minutes.
  • Mathilda by Irène Iborra et Eduard Puertas Anfruns, 2018, France, 7 minutes.
  • Celui qui domptait les nuages by Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin, 2015, France, 4 minutes.
  • La Petite pousse by Chaïtane Conversat, 2019, France, 10 minutes.
  • Beuââârk! by Gabriel Jacquel, 2014, France, 11 minutes.
  • Lunolin, petit naturaliste de Cecilia Marreiros Marum, 2005, France, 5 minutes.
  • Shamazulu by Jérémie Nsingui, 2014, République démocratique du Congo, 12 minutes.
  • Malika et la sorcière by Nabaloum Boureima, 2014, Burkina Faso, 15 minutes.
  • Le Cadeau by Ismael Dialo, 2017, Mali, 11 minutes.
  • Les Trois vérités by Louisa Beskri et Wakili Adehan, 2017, Bénin, 14 minutes.
  • Le Lutteur by Abib Cissé, 2017, Sénégal, 14 minutes.
  • Le chasseur et l’antilope by Narcisse Youmbi, 2016, Cameroun, 13 minutes.
Source: Facebook of The Alliance Française of Trinidad and Tobago

The Animation Film Festival is celebrated in all its forms and at all ages, in France and worldwide.

The Animation Film Festival abroad

The French Institute proposes again the Animation Film Festival abroad during the month of October 2020 for the 10th consecutive year. It collaborates with the Association Française du Cinéma d’Animation (AFCA).

The French cultural network abroad and its partners promote the excellence and creativity of French animation. During the Covid-19 pandemic, the French Institute offers a selection of films online from home and for free.

Let’s take a look at:

La fête du cinéma d’animation

St@y connected!

Salaura DIDON

[Travaux] Marie-Galante renouvelle ses réseaux d’eau potable

La Communauté de Communes de Marie-Galante informe les riverains des travaux de renouvellement des réseaux d’eau potable en vue des opérations du plan de sécurisation en eau potable porté par le Conseil départemental. Ces travaux, qui ont commencé en août 2020, s’achèveront en novembre 2020.

Les secteurs concernés sont Chemin de la Treille, allée Poirier et rue du Dr Félix Selbonne à Grand-Bourg, rue de la République à Saint-Louis.

Les habitants non raccordés au réseau d’eau potable doivent se rapprocher de l’organisme KARUKER’Ô pour faire leur contrat d’abonnement. En l’absence de compteur, aucune habitation ne sera raccordée au niveau réseau.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante

Information aux riverains

St@y connected!

Salaura DIDON

[Inondation] Les fortes pluies ont occasionné des dégâts à Marie-Galante

Dans la nuit de lundi 5 au mardi 6 octobre 2020, les fortes pluies ont inondé certains quartiers de Grand-Bourg. Le mardi matin, les habitants des résidences aux Basses ont constaté les dégâts. La nature peut nous surprendre. Voici quelques photos.

Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses
Crédit photo: Jean-Pierre DIDON, habitant des résidences aux Basses

Sur sa page Facebook, la Communauté de Communes de Marie-Galante « soutient tous les riverains impactés par ce phénomène naturel et invite l’ensemble de la population à la vigilance et à la solidarité durant cette période de pluie ».

D’autres photos sont disponibles sur la page Facebook de la Ville de Grand-Bourg et de la CCMG.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Littérature] Moïse SORÈZE a publié son premier ouvrage « BLAG É TIPAWÒL Adan lang Kréyòl GWADLOUP »

Moïse SORÈZE, cadre retraité de l’Education nationale, est l’auteur de BLAG É TIPAWÒL Adan lang Kréyòl GWADLOUP (octobre 2020, Éditions Nèg Mawon). Cet ancien professeur de français, d’histoire et de géographie au collège a enseigné le créole au collège de Capesterre-Belle-Eau entre 1979 et 1984. Dans une interview consacrée à K@ribbean Newsweek ce mardi 6 octobre 2020, il aborde son œuvre et ses activités littéraires.

De quoi parle votre ouvrage ?

Il s’agit d’un recueil de blagues en langue créole de Guadeloupe. Chaque blague est suivie de proverbes ou adages plus ou moins rares.

Certaines blagues relatent des scènes authentiques que j’ai vécues dans le Pointe-à-Pitre des années 60. Les personnages ont réellement existé. J’ai changé certains noms. Les autres sont des blagues entendues, ici ou là, d’autres sont des traductions de blagues qui circulent sur Internet en français.

Pourquoi ce thème ?

Plusieurs raisons m’ont poussé à écrire cet ouvrage. D’abord, la douce pression de camarades à qui je les racontais. Ils m’ont demandé d’écrire ces blagues qui font partie de notre patrimoine. Les gens de ma génération ont tous connu Listwa bab.

Ensuite, j’ai voulu montrer, une fois de plus, qu’on pouvait tout écrire en créole. Une rapide enquête m’a permis de constater qu’il n’existait pas de recueil de blagues écrites en créole. Sauf erreur de ma part, bien sûr. Enfin, c’était l’occasion de contribuer une nouvelle fois à la diffusion d’écrits en créole.

Quelle est l’importance de rédiger en créole ?

Rédiger en créole est important à mes yeux. Le créole est ma langue maternelle. J’aime écrire en créole. C’est la langue de la dérision, si belle et si authentique.

Je me suis livré à un exercice, clin d’œil aux enseignants : j’ai utilisé souvent un lexique peu courant, j’ai fait figurer dans un même texte un mot et son synonyme.

C’est une anecdote qui a son intérêt : quand je lis une blague rédigée en français, la traduction est simultanée, je la comprends en créole.

Combien de temps avez-vous pris pour écrire votre œuvre ?

C’est difficile à chiffrer. Dès que mes amis m’ont gentiment mis la pression, j’ai commencé à écrire plus régulièrement et surtout à constituer un ensemble acceptable. Jusque-là, j’écrivais des textes que j’envoyais à mes relations. Histoire de rire un coup.

S’il faut donner une réponse, je dirai trois ans entre le moment où ils ont passé commande et ma rencontre avec l’éditeur.

Quelle est la date de sortie dans les librairies ? Où est-il disponible ? Combien coûte-t-il ?

Le livre est en librairie depuis le début du mois d’octobre 2020. Selon l’éditeur, il est disponible dans les librairies, les boutiques de presse, la FNAC.

Il coûte 12 euros.

Quelles sont vos autres ouvrages en langue créole ?

Il s’agit de mon premier ouvrage en solo. J’ai participé à l’écriture d’autres ouvrages dans lesquels figurent ou pas des textes assortis de ma signature.

C’est le cas de:

  • BERNINI-MONTBRAND Danièle, POULLET Hector, SORÈZE Moïse et TELCHID Sylviane. (1980). Grammaire comparée créole-français, Imprimerie offset de la Mairie de Basse-Terre.
  • RUTIL Alain (dir.) (2017). Guy TIROLIEN, De « Credo » en CredoS, Éditions Jasor.
Source: Site Internet de l’Editions Jasor

Quelles sont les activités de votre groupe de travail sur la langue créole ?

Je travaille au sein d’un groupe qui a entrepris de produire un dictionnaire en créole guadeloupéen.

Un mot pour vos lecteurs?

Ri ri a zòt, pa janmé arété ri. Kon di chantè-la : « fò-w ri-yo avan yo ri-w ».

St@y connected!

Salaura DIDON

[Cinéma] La 5ème édition du Festival Cinécolo-Haïti s’intéresse à la mer

Le Festival Cinécolo-Haïti entame sa 5ème édition qui se déroule du mardi 6 au dimanche 11 octobre 2020 avec le thème « Et si on s’occupait de la mer!!! ». Ce festival international du film de l’environnement est une initiative de l’association Maison Verte d’Haïti, qui collabore avec plusieurs partenaires. Au programme: des projections de films suivies des échanges, des conférences-débats et le nettoyage des plages. Toutes ces manifestations gratuites se tiennent à Port-au-Prince, Jacmel, Gonaïves, Les Cayes, Port-de-Paix, Cap-Haitien, Saint-Marc, Jérémie. Le port du masque est obligatoire.

Le film phare de cette édition sera le dernier documentaire du réalisateur haïtien Arnold Antonin « Men sa Lanmè di » (Ainsi parla la mer).

Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti
Source: Facebook du Festival Cinécolo-Haïti et du Programme des Nations Unies pour l’environnement en Haïti

St@y connected!

Salaura DIDON

[Récompense] La Sénatrice Victoire JASMIN est lauréate des Vénus de la Réussite

La Sénatrice de Guadeloupe Victoire JASMIN a remporté, vendredi 2 octobre 2020, le Trophée des Vénus de la Réussite, après avoir été nominée dans la catégorie « Paroles d’Outremer » pour son engagement professionnel. Elle fait partie des lauréats de la deuxième édition de cette cérémonie d’hommage, créée par l’Association Expressions de France, qui récompense des personnalités reconnues œuvrant pour l’épanouissement des femmes.

Source: Facebook de Victoire Jasmin, votre Sénatrice
Source: Facebook de Victoire Jasmin, votre Sénatrice
Source: Facebook de Victoire Jasmin, votre Sénatrice

La parlementaire guadeloupéenne a dédié cette récompense à tous les élus des outre-mer et à tous les bénévoles associatifs.

Source: Facebook de Victoire Jasmin, votre Sénatrice

Le Maire de la Ville des Abymes et Président de Cap Excellence Eric JALTON a félicité la Sénatrice Victoire Jasmin pour son prix aux Vénus de la Réussite, obtenu dans la catégorie « Paroles d’Outremer » qui rend hommage aux Femmes inspirantes.

CP Félicitations à Victoire JASMIN

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] La Guadeloupe compte 69 morts selon l’UGTG

L’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe estime que les services de l’Etat ont menti. Le syndicat a consulté le site GEODES Santé Publique France qui recense l’ensemble des « chiffres-clés » relatifs au Covid-19. Depuis mars 2020, la Guadeloupe recense 69 décès Covid (source SI-VIC) au lieu de 57 morts annoncés par les autorités préfectorales et sanitaires.

Dans un communiqué daté du vendredi 2 octobre 2020, l’organisation syndicale demande la vérité et la justice pour toutes les victimes. Parce que « nous sommes face à un mensonge d’État, une manipulation des chiffres pour tromper la population quant à la gravité de la situation, quant à la défaillance du système de santé et surtout pour exonérer les services de l’État de leur responsabilité ». Elle prendra toutes les mesures nécessaires pour lutter contre « ces dérives inacceptables de l’Etat ».

En effet, elle accuse les services de l’État, la Préfecture, l’ARS et le CHU « d’un véritable crime contre la population guadeloupéenne pour avoir mis en danger les guadeloupéens, pour avoir laissé mourir plusieurs dizaines de personnes et en cachant la vérité sur les capacités réelles du système de santé à prendre en charge la population en détresse ».

Le Tribunal Administratif de Basse-Terre a rejeté l’ensemble des demandes de l’UGTG arguant que l’ARS et le CHU sont irréprochables.

La Guadeloupe compte 69 morts Covid

Dans un communiqué de presse daté du mercredi 30 septembre 2020, l’UGTG reprend les derniers chiffres de la mortalité liés au Covid divulgués par l’ARS lors d’une conférence de presse. Il y a 15 morts de plus la semaine dernière soit 31 morts sur 2 semaines. « Ce chiffre catastrophique, rapporté à la population française correspond à 6000 morts », précise le syndicat.

Selon l’ARS, les personnes concernées sont celles atteintes de maladies chroniques qui sont les plus vulnérables, soit plus d’un quart de la population Guadeloupéenne (100 000 personnes).

C’est pourquoi le syndicat a demandé quelle est la réponse hospitalière face à cette réalité connue de 100 000 guadeloupéens en santé précaire.

Puisque, lors de l’audience de ce mercredi 30 Septembre 2020 devant le Tribunal Administratif, l’ARS et le CHU ont assuré que « tout était sous contrôle et que tout avait été mis en œuvre pour la santé des Guadeloupéens comme dans tous les CHU de France ».

UGTG 31 morts en deux semaines

Pour la semaine du 21 au 27 septembre 2020, le nombre de nouveaux cas est de 1 048. Les chiffres sont stables par rapport à la semaine précédente. Cela porte à 5 528 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR en Guadeloupe.

En semaine 39, 4615 tests supplémentaires ont été réalisés. Soit un total de 55 187 tests réalisés depuis le début de l’épidémie. Il y a 7 clusters en cours d’investigation.

Au dimanche 27 septembre 2020, 32 personnes COVID ont été hospitalisées dans le service de réanimation du CHUG. Conformément au plan ORSAN déclenché par l’ARS, le CHBT et la Clinique des Eaux claires sont en appui. Un renfort du service de santé des armées est arrivé ce week-end et des EVASAN vers la Martinique et la Guyane sont activables en fonction des besoins.

Sur la période, la Guadeloupe compte 15 nouveaux décès, majoritairement des hommes. La moyenne d’âge pour les hommes est de 76 ans et pour les femmes de 78 ans. Un tiers de ces personnes avait entre 55 et 75 ans. 57 personnes sont décédées à l’hôpital depuis le début de l’épidémie. Dans le même temps, le service de réanimation a permis 13 sorties de patients stabilisés vers la médecine.

CP Coronavirus point de situation hebdomadaire

St@y connected!

Salaura DIDON

[Santé] Octobre rose est une campagne d’information et de dépistage contre le cancer du sein

Chaque année, du 1er au 31 octobre 2020, Octobre rose vise à s’informer et se mobiliser sur le cancer du sein. Selon la Ligue Régionale de Triathlon Guadeloupe sur Facebook, « l’idée est de lutter en informant, dialoguant et mobilisant pour réunir des fonds pour la recherche ».

Plus le cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison augmentent. C’est l’objectif de la campagne octobre rose : en parler pour permettre des dépistages précoces.

La Ligue contre le cancer-comité Guadeloupe organise Plus vite que le cancer! le samedi 24 et le dimanche 25 octobre 2020. Vous pouvez courir ou marcher plus vite que le cancer en vous inscrivant en ligne à cette course virtuelle solidaire pour lutter contre la maladie.

En raison de la crise sanitaire et du nouveau décret pris par le Préfet stipulant le renforcement des mesures sanitaires jusqu’au 12 octobre 2020 inclus, L’OMSA et la ville des Abymes en partenariat avec la ligue de Triathlon informent les triathlètes et bénévoles que le championnat de Duathlon « S » de L’OMSA inscrit au calendrier prévisionnel à la date du 11 octobre 2020 est annulé.

Source: Facebook de la Ligue contre le cancer- comité Guadeloupe

Un rapport mentionnant le cancer du sein chez la femme

Dans le cadre du programme de travail partenarial relatif à la surveillance et à l’observation épidémiologiques des cancers, Santé publique France, le Réseau français des registres des cancers (Réseau Francim), le service de Biostatistique-Bioinformatique des Hospices Civils de Lyon (HCL) et l’Institut national du cancer publient pour la première fois un rapport en janvier 2019 sur des estimations régionales et départementales d’incidence et de mortalité pour 24 cancers dans l’Hexagone et aux Antilles-Guyane (2007-2016). 

Le rapport consacré à la Guadeloupe révèle que le cancer du sein est la deuxième localisation cancéreuse dans les Départements Français d’Amérique et le premier cancer chez la femme. On recense 215 nouveaux cas de cancer du sein chez la femme en Guadeloupe, soit 37 %. Ce cancer survient à l’âge de 56 ans, plus d’un tiers des cas survient chez des femmes de moins de 50 ans, posant le problème de l’âge du dépistage organisé. Le taux standardisé monde d’incidence est de 65,8 pour 100000 personnes-années en Guadeloupe.

De 2007 à 2014, 49 femmes sont décédées du cancer du sein en Guadeloupe. La mortalité standardisée de 13,1 pour 100000 personnes-années en Guadeloupe est plus faible que dans l’Hexagone (15,5).

Les principaux facteurs de risque connus sont liés aux facteurs hormonaux et reproductifs (puberté précoce, ménopause tardive, âge élevé au premier enfant, faible nombre d’enfant, absence d’allaitement, prise de traitement hormonal). Il y aussi d’autres facteurs d’explication comme la consommation d’alcool, l’obésité après la ménopause, l’activité physique réduite et le tabagisme. Une prédisposition génétique serait responsable de 5 à 10 % des cancers du sein, essentiellement par le biais d’une altération sur les gènes BRCA1 et BRCA2. Par ailleurs, l’incidence du cancer du sein est également influencée par l’évolution des pratiques de dépistage (pages 52 à 54).

Rapport estimations régionales et départementales d’incidences et de mortalité par cancers en France 2007-2016-Guadeloupe

St@y connnected!

Salaura DIDON

[Cinéma] La 4ème édition du Cinestar International Film Festival promeut le talent antillais dans votre cinéma

Le Cinestar International Film Festival se déroule du jeudi 1er au mercredi 7 octobre 2020 au multiplexe Cinestar, aux Abymes. Pour cette quatrième année, le thème est Promouvoir le talent antillais dans votre cinéma. Au programme: des fictions, des essais, des films d’animation, des films documentaires, des ateliers et une compétition. Les courts et longs-métrages sont réalisés par des réalisateurs antillais, caribéens et africains. Parmi les membres du jury CIFF 2020, il y a le réalisateur et producteur Samuel Tanda, l’acteur et réalisateur Darkman, la directrice régionale de Guadeloupe la 1ère Nadine Félix, la directrice communication et production Caraïbes Michelle Grandjean, la Vice-présidente de Trace Content Distribution Betty Sulty Johnson, le réalisateur et président du jury Jean-Claude Barny. Les comédiens Daniély Francisque et Edouard Montoute sont des invités d’honneur.

Source: Facebook de Cinestar Guadeloupe FINE ARTS
Source: Facebook de Cinestar Guadeloupe FINE ARTS
Source: Facebook de Cinestar Guadeloupe FINE ARTS

Le programme est ici: Programme CIFF 2020.

Le public peut voter pour son film préféré de la Sélection Kréyol CIFF ici: Cinestar Guadeloupe.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Caraïbes] Le CORECA et le Mouvement pour la Jeunesse Guadeloupéenne organisent un webinaire interrégional lors de la Journée de la Jeunesse Caribéenne

Le Mouvement de la Jeunesse Guadeloupéenne, porté par l’association Contacts et Recherches Caraïbe (CORECA), vous invite à un webinaire interrégional diffusé sur leur Facebook live, ce mercredi 30 septembre 2020 de 16h30 à 18h (Guadeloupe), à l’occasion de la Journée de la Jeunesse Caribéenne. Les intervenants sont de la Jamaïque, d’Haïti, de la Guadeloupe, de la Martinique, de Sainte-Lucie, de Trinidad-et-Tobago. Il s’agit de promouvoir leur travail. Ce sont aussi des échanges d’expérience, des conseils prodigués autour du thème principal « Maximiser la valeur ajoutée de la jeunesse pour un développement plus inclusif et durable dans la Caraïbe », qui se décline en trois sujets: Valoriser les travaux académiques, Etudier et travailler dans la Caraïbe, Créativité et audace pour plus de leadership. L’objectif est d’aider la jeunesse caribéenne à travailler et à s’épanouir chez elle.

Source: Facebook du CORECA
Source: Facebook du CORECA
Source: WhatsApp de Verdieu PIERRE-GEORGES, doctorant haïtien en Guadeloupe
Source: Facebook du CORECA
Source: Facebook du CORECA

St@y connected!

Salaura DIDON

[Culture] La compagnie Difé Kako présente la 4ème édition du « Festival Lang épi Kilti Kréyol »

Le Mois Kréyol, le Festival des langues et des cultures créoles se tiendra du vendredi 2 octobre au samedi 28 novembre 2020, à Paris, en Île-de-France, à Strasbourg, à Lille, à Mulhouse, à Bordeaux, à Trinité-et-Tobago, à la Réunion, au Canada, et en janvier-février 2021 en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane. Depuis quatre ans, ce festival explore les patrimoines culturels (im)matériels, les dialogues, les imprégnations et les fusions qui relient la Caraïbe, le Pacifique, l’Europe et l’Afrique à travers les programmations artistiques, dans les conférences et tables rondes ainsi que les ateliers. Cette année, cet événement met à l’honneur deux focus spéciaux « Luttes sociales » et « écologie« , sous le regard avisé des parrains, marraines du Festival, artistes, acteurs du monde culturel et spécialistes. Le festival est prolongé d’un mois pour fêter les 25 ans de Difé Kako, la compagnie de Chantal Loïal. A cette occasion, ses plus grands succès seront à l’affiche !

La compagnie Difé Kako propose un programme toujours plus varié et haut en couleurs pour une expérience complète autour des cultures créoles (spectacles, théâtres, concerts, tables-rondes, projections, exposition, dictées, contes, stands d’exposants créoles, petite restauration…). Le festival des langues et des cultures créoles met en avant des artistes et personnalités ultra-marins, venus pour l’occasion ou implantés dans l’hexagone. Il permettra aussi de favoriser et de valoriser les pratiques amateurs à travers de nombreux ateliers et stages d’initiation. Il y aura plus de 50 propositions artistiques et scientifiques, touchant un public de plus de 8000 personnes en France, dans les Outre-mer et au Canada.

Source: Facebook de Le Mois Kréyol
Source: Facebook de Le Mois Kréyol

Cette année, le chanteur Tony Chasseur est le parrain du festival, aux côtés de Corinne Mencé-Caster, professeure des universités, docteure en sciences du langage, spécialiste des langues, des contacts de langue et des questions de traduction dans la Caraïbe (français, créole, espagnol). George Pau-Langevin, la députée de la 15e circonscription de Paris et ancienne Ministre des Outre-mer, est une nouvelle fois marraine du Festival à Strasbourg.

C’est le programme à Paris et en Île-de-France. Source: Facebook de Le Mois Kréyol..

Le programme est aussi ici: https://lemoiskreyol.fr/

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Le Préfet de Guadeloupe renforce les mesures sanitaires pour lutter contre la circulation du virus

Etant donné que la Guadeloupe est classée en zone d’alerte maximale en raison du fort taux de cas déclarés et contaminés au Covid-19 survenant principalement dans la sphère familiale et amicale, du nombre de patients en réanimation et de décès (période du 14 au 20 septembre 2020), Alexandre Rochatte a mis en place des mesures sanitaires pour limiter les brassages de population et diminuer la sollicitation des services d’urgence des centres hospitaliers.

Depuis ce samedi 26 septembre 2020 à minuit jusqu’au lundi 12 octobre 2020 inclus, il est interdit:

  • de rassembler plus de 10 personnes sur la voie publique et dans l’espace public (sauf cérémonies funéraires, transports de voyageurs, manifestations revendicatives, marchés).
  • d’accéder aux plages, aux rivières, plans d’eau, aires de pique-nique de 11h30 à 14h30 et de 19h à 5h (sauf pour les activités de marche, de randonnée, de course à pied ou de canyoning).
  • d’organiser tous les rassemblements et réunions à caractère festif, ouverts au public, à titre payant ou gracieux ayant lieu dans un espace privé.
  • de consommer de l’alcool sur la voie publique et de faire de la vente à emporter de 20h à 6h.

Les établissements de type T (lieux d’exposition), les discothèques, les établissements et activités de type L (salles de réunion, polyvalentes, de quartier, etc.), les établissements de type PA et X (voir en-dessous) restent fermés.

Le palais de justice, le CROUS, l’aéroport, le port ainsi que les théâtres et les cinémas (ayant déjà un protocole sanitaire stricte) ne sont pas concernés par ces mesures.

Le port du masque à l’extérieur reste toujours obligatoire et fondamental.

A compter de ce dimanche 27 septembre 2020 à 22h et jusqu’au lundi 12 octobre 2020 inclus, ces mesures seront complétées par la fermeture des établissements suivants:

  • les établissements et activités de type N (restaurants et débits de boissons). À compter du lundi 28 septembre 2020, ces établissements pourront effectuer: la vente à emporter et la livraison de repas, la restauration scolaire et périscolaire, le room service (ou panier repas) pour leurs clients hébergés dans les hôtels.
  • les établissements de type CTS (chapiteaux, tentes ), sauf les marchés ouverts.
  • les établissements de type PA (piscine, stade, hippodrome, etc.) et de type X (établissements sportifs, salles de fitness).
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe. La fermeture des bars et restaurants était prévue ce samedi 26 septembre 2020 à minuit, elle a été reportée à ce dimanche 27 septembre 2020 à 22h.

Peuvent rester ouverts:

  • les jardins, parcs et zoo,
  • les établissements couverts de type X (à huit clos) pouvant accueillir des activités sportives pour les groupes scolaires, périscolaires et extrascolaires, les sportifs professionnels et de haut niveau, les activités de formation continue dans le champ sportif.
  • les établissements de plein air (à huit clos) pouvant accueillir des pratiques sportives encadrées (clubs sportifs) pour les mineurs et pour les adultes, dans le strict respect des gestes barrières.

Les activités sportives en extérieur sont autorisées dans la limite de 10 personnes au maximum (dont les encadrants).

Déplacement

Dès la semaine la semaine prochaine, les voyageurs en provenance de la Martinique, de Saint Martin, de Saint Barthélemy et de la Guyane devront justifier d’un motif impérieux de déplacement d’ordre professionnel, sanitaire ou familial.

Télétravail

Les entreprises sont incitées à continuer ou mettre en place le télétravail dans la mesure du possible.

Personnes âgées et vulnérables

La population est invitée à limiter au maximum ses visites auprès des personnes âgées, vivant dans un EHPAD ou non, ainsi qu’auprès des personnes vulnérables.

Les gérants des grandes et moyennes surfaces (GMS) du territoire se sont engagés à aménager des horaires spécifiques pour permettre aux personnes vulnérables d’effectuer leurs achats, et à proposer une nouvelle gestion des flux qui accroît la sécurité sanitaire des clients et du personnel.

Lieux de culte

Les représentants cultuels se sont engagés à accompagner leurs communautés quant au report des célébrations non urgentes et leur limitation très forte.

L’Etat et les élus locaux

Les échanges avec les élus se poursuivent pour adapter le dispositif de prévention des risques sanitaires. Et les services de l’État restent pleinement mobilisés pour s’assurer de la bonne application des règles en vigueur.

Nous devons redoubler de vigilance pendant quinze jours. Et nous espérons que la courbe de progression de l’épidémie sera fortement à la baisse.

CP La Guadeloupe en zone d’alerte maximale

St@y connected!

Salaura DIDON

.


[Covid-19] Le SPEG demande d’être vigilant sur le protocole sanitaire allégé dans les établissements scolaires

Dans un communiqué de presse daté du jeudi 24 septembre 2020, le Syndicat des personnels de l’éducation en Guadeloupe soulève une contradiction. Alors que notre territoire est placé en zone d’alerte maximale, les établissements scolaires sont soumis à un protocole sanitaire allégé depuis le samedi 19 septembre 2020. Etant donné que la crise sanitaire s’aggrave dans l’Archipel qui détient un fort taux d’accroissement des cas positifs et de la mortalité liée au coronavirus depuis la rentrée scolaire, le SPEG estime qu’il est « impératif de maintenir la pression et de redoubler de vigilance sur le plan sanitaire dans les écoles et établissements du premier et du second degré ».

Le SPEG déplore le manque ou le nombre insuffisant de gels hydroalcooliques pour assurer la désinfection des mains dans la plupart des établissements scolaires, l’impossibilité de contrôler le lavage systématique des mains à l’arrivée des élèves à cause du flux important, l’impossibilité d’organiser correctement le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels par manque de personnels et/ou d’eau, l’information et la communication inexistantes pour limiter la propagation du virus au niveau des écoles et établissements du second degré, l’obligation pour certaines écoles de renvoyer des milliers d’élèves dans leurs familles à cause des coupures d’eau.

C’est pourquoi, le syndicat interpelle les autorités compétentes afin qu’elles prennent ses responsabilités en débloquant les moyens nécessaires pour faire face à la circulation de la COVID-19 en Guadeloupe, pour que les personnels et élèves soient protégés en permanence dans les enceintes des établissements scolaires.

Communiqué de presse du SPEG

St@y connected!

Salaura DIDON

[Danse] Amendrine GORAM organise un cours de Fit’Salsa à Pointe-à-Pitre

La danseuse Amendrine GORAM propose son premier cours de Fit’Salsa ce samedi 26 septembre 2020 de 17h à 18h au parcours sportif de Lauricisque, à Pointe-à-Pitre. La séance de cours est de 10 euros. En raison de la situation sanitaire actuelle, elle ne peut prendre que dix élèves maximum. Il reste encore des places. Si vous êtes intéressés, si vous voulez affiner votre taille, vous pouvez la contacter et vous inscrire au 0690 90 49 32, jusqu’à 15h demain.

Le cours sera assuré dans le respect des gestes barrière (port du masque obligatoire et distanciation physique). Munissez-vous de votre tapis, de votre paire de baskets, de votre bouteille d’eau et de votre gel hydroalcoolique individuel.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Les rotations maritimes entre Grand-Bourg et Pointe-à-Pitre sont suspendues les mardi et jeudi

Dans un communiqué à la population daté du vendredi 25 septembre 2020, la Présidente de la Communauté de Communes de Marie-Galante informe de la suspension des rotations maritimes entre Grand-Bourg et Pointe-à-Pitre le mardi et le jeudi pour une durée de quinze jours. Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, cette décision a été prise en concertation avec les compagnies maritimes Express des Iles et Val’Ferry. S’agissant des autres jours, il n’y aura que deux rotations quotidiennes par compagnie, le matin et le soir.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG)

Communiqué à la population-réduction des rotations maritimes desservant Marie-Galante.

St@y connected!

Salaura DIDON

 

[Politique] Le Maire de Saint-Louis a convoqué le conseil municipal

Le conseil municipal de Saint-Louis à Marie-Galante a été convoqué ce vendredi 25 septembre 2020 à 18h30 dans la salle des délibérations. Douze points étaient à l’ordre du jour, dont deux demandes d’accompagnement de la Région Guadeloupe pour réparer deux routes communales, et une demande d’accompagnement du Département pour réparer une route communale. Conformément à l’arrêté préfectoral du 11 septembre 2020, l’Assemblée délibérante s’est tenue à huit clos.

Source: Facebook de la Commune de Saint-Louis

Convocation au Conseil municipal de Saint-Louis.

Facebook de Camille PELAGE

« Monsieur Le Maire

Hôtel de Ville de Saint-Louis

97134 Saint-Louis

Saint-Louis le 25 septembre 2020

Objet : Soutien de la Région à la Commune de Saint-Louis

Monsieur Le Maire,

Nous avons noté votre volonté de compter sur la Région pour vous aider à résoudre les difficultés de la Commune de Saint-Louis.

Il nous plait de rappeler que le 3 septembre dernier, le Président de Région, Ary CHALUS, en visite officielle pour la 6ème fois à Marie-Galante, a relevé la mauvaise consommation des crédits mis à disposition de la Commune par la Région Guadeloupe.

Pour mémoire, la Région a :

Augmenté la dotation complémentaire d’Octroi de Mer servie à la Commune de Saint-Louis afin d’aider à son retour à l’équilibre financier. Près de 1 M€ supplémentaires a déjà été versé depuis l’arrivée de la nouvelle majorité régionale.

Décidé d’allouer une aide de 100 000€ à la commune de Saint-Louis, suite au passage de l’ouragan MARIA, en vue de la réparation des édifices publics.

Décidé de financer 3 projets communaux suite à la visite du Président de Région le 26 juillet 2017.

A ce jour la Région est en attente des pièces administratives nécessaires pour verser l’argent.

Arrêter le principe d’intervention, en Maitrise d’ouvrage Régionale pour 6 projets communaux, à savoir :

Hôtel de ville – redéploiement et mise en sécurité des agents et diagnostic opérationnel (dossier en attente de la délibération communale)

Ponton flottant (1 ponton flottant a été livré à la Commune le 26 juillet 2017).

Aménagement de la plage du bourg et création d’une halte légère de plaisance (Travaux inscrits au Plan OCÉAN. Travaux arrêtés depuis 2019, en attente de la délibération de la Commune sur le mode de gestion envisagé pour la HLP. Les aménagements prévus nécessitent une mise en conformité avec la loi sur l’eau – Coût prévisionnel : 1,7M€).

Route de contournement de Desmarais (Travaux achevés).

Plaine des sports de Saint-Louis (Stade Intercommunal). (Projet refusé par l’ancienne municipalité).

La Région, à la demande express de la Commune et de la CCMG, pourrait revenir sur le sujet.

Modernisation du réseau communal d’éclairage public. (Travaux Achevés – 3 242 points lumineux et 126 armoires de commande changés sur Marie-Galante – Coût 4M€, financés à 100% Région, Etat et EDF).

Par ailleurs, la Région a inscrit en priorité les travaux de raccordements des foyers Saint-Louisiens au très haut débit internet. Le raccordement de l’ile à la Guadeloupe a été achevé, comme prévu, en décembre 2019 (Coût 10 M€). Toutes les maisons de Marie-Galante seront raccordées avant fin 2021 (Le raccordement des foyers en zone blanche à un cout prévisionnel de 84 M€).

Enfin, vous aurez noté la possibilité qui vous a été offerte par le Président de Région de:

Demander une redistribution des 315 000€ de subventions, accordées et non consommées, sur de nouveaux projets, avec un taux d’intervention régionale plus en rapport avec les possibilités d’autofinancement de la Commune ;

Présenter une liste de routes communales qui pourraient faire l’objet de Travaux d’Intérêt Régional, pour un plafond de 500 000€.

Proposer le transfert de la route communale Fleurimont Moustique, par Vieux-Fort, à la Région. Une délibération concordante des 2 collectivités est nécessaire.

Vous l’aurez compris, la Région Guadeloupe entend continué à investir massivement sur Saint-Louis et compte sur la pro-activité de la Municipalité pour que l’argent mis à disposition soit réellement consommé au profit de la population.

D’ailleurs, afin de vous aider à mieux monter et suivre vos dossiers, nous vous rappelons que la Cellule Régionale d’Aide Technique Aux Communes (ATAC), en lien avec notre Commission Aménagement du Territoire, est à votre disposition afin de vous accompagner.

En attente d’une collaboration que nous espérons fructueuse, nous vous prions de recevoir, Monsieur Le Maire, nos cordiales salutations.

Le Vice-Président du Conseil Régional,

Président de la Commission Aménagement du Territoire,

Camille PÉLAGE ».

St@y connected!

Salaura DIDON

[Documentaire] Rendez-vous cinéma et télévisé: « Camarade Jean », un film signé Franck SALIN

Des projections-débats du film documentaire « Camarade Jean » seront organisés en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et à Paris. Ecrit et réalisé par Franck SALIN, le film de 66 minutes retrace le parcours de Louis Théodore, producteur agricole et militant indépendantiste guadeloupéen.

Voici le synopsis:

Louis Théodore est producteur de fruits et légumes. À la tête d’une importante coopérative agricole en Guadeloupe, il milite aujourd’hui pour la souveraineté alimentaire de son île.

Cet octogénaire alerte et volontaire a eu une vie aussi peu connue qu’exceptionnelle : il fut l’un des fondateurs du mouvement indépendantiste guadeloupéen, connut la clandestinité, changea d’identité pour devenir « Camarade Jean », croisa la route des plus grands révolutionnaires de la planète parmi lesquels Mao Zédong et Che Guevara.

À travers son récit, des images d’archives et les témoignages de ceux qui l’ont accompagné ou combattu dans sa lutte pour l’indépendance, ce film relate un pan de l’histoire tumultueuse de la Caraïbe, de la France et du monde.

Source: Facebook de Franck SALIN

Rendez-vous cinéma

Sur sa page Facebook, le réalisateur guadeloupéen indique les dates de programmation et de projection de son film documentaire:

  • En raison de l’aggravation de la crise sanitaire du coronavirus, la projection en avant-première de « Camarade Jean » est reportée à une date ultérieure. Organisée par Guadeloupe La 1ère et la Région Guadeloupe, elle était prévue le vendredi 25 septembre 2020, à 19h, au Cinéstar, aux Abymes (la séance affichait déjà complet).
  • Le samedi 4 octobre 2020, à 16h, au Festival international du film documentaire de la Martinique, au cinéma Madiana.
  • Du 6 au 11 octobre 2020, au Festival Fifac, à Saint-Laurent du Maroni en Guyane (les horaires seront bientôt précisés).
  • Le mardi 13 octobre 2020, à 19h, au Festival Monde en vues, à la bibliothèque de Deshaies, en Guadeloupe.
  • Le vendredi 16 octobre 2020, à 19h, au Festival Monde en vues, à la médiathèque de Sainte-Anne (Dorville), en Guadeloupe.
  • Le mardi 27 octobre 2020, à 19h, au Festival Le Mois Kréyol, à la mairie du 13eme arrondissement de Paris.

Rendez-vous télévisé

« Camarade Jean » sera diffusé dans « Horizons » sur Guadeloupe La 1ère, le mardi 29 septembre 2020 à 20h05.

Communiqué de presse sur le documentaire.

Franck SALIN dit Frankito

Ecrivain, dramaturge scénariste, journaliste et réalisateur guadeloupéen, Franck Salin est né en 1973 en France hexagonale. Il a grandi en Guadeloupe et est reparti dans l’hexagone à sa majorité pour étudier les lettres et l’histoire.

Il est l’auteur de deux romans, “Pointe-à-Pitre-Paris“ (L’Harmattan, 2000) et “L’homme pas Dieu“ (éditions Ecriture en 2012, Prix Carbet des Lycéens des Antilles et de la Guyane en 2013). Il a écrit et signé “Bòdlanmou pa lwen“, la première pièce de théâtre en langue créole présentée à la Comédie Française en 2007, et récompensée par les concours d’écriture théâtrale Textes en parole et Etc. Caraïbes.

En tant que journaliste et réalisateur spécialiste de la Caraïbe et de l’Afrique, il a collaboré avec de nombreux médias comme Radio France Internationale (RFI), RFO, ARTE, TV5 Monde. Il a été rédacteur en chef du quotidien panafricain en ligne Afrik.com et du mensuel A+mag.

Il est passionné par le documentaire. Ses documentaires ont été programmés dans plusieurs festivals:

L’Appel du tambour (Trace TV – Palaviré Productions, 2008) a remporté le prix du meilleur documentaire au Festival FEMI en 2009 (Sélection aux RCM – Rencontres Cinéma de Martinique en 2009).

Sur un air de révolte (Trace TV – Palaviré Productions, 2013), revient sur le chant La Gwadloup sé tan nou, La Gwadloup sé pa ta yo lors du mouvement de grève en Guadeloupe du 20 janvier au 4 mars 2009. (Sélection officielle du 24e FESPACO).

Citoyens bois d’ébène (Beau Comme une Image (BCI Communication), Beau Comme les Antilles (BCA Communication), 2016) avec le Dr Emmanuel Gordien, un militant de la mémoire, qui part sur les traces de son aïeul Georges, en Ile-De-France, en Guadeloupe et au Bénin. Grâce à son association, le CM98, il restitue aux Antillais l’histoire et les noms oubliés de leurs aïeux esclaves dont il réhabilite le souvenir. (Sélection officielle au FESPACO 2017).

Des faucilles dans les veines (Beau Comme une Image (BCI Communication), Inserm – Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale, 2018), traite de la drépanocytose, une maladie génétique répandue dans le monde entier.

Sa filmographie est ici:

http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_liste_generique/C_76852_F

Franck SALIN. Source: sa page Facebook

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Marie-Galante compte 26 cas déclarés de contamination au coronavirus SARS-CoV-2

Dans un communiqué à la population daté du mardi 22 septembre 2020, la Communauté de Communes de Marie-Galante informe qu’il y a 26 cas de personnes déclarées et contaminées au Covid-19. La Présidente de la CCMG encourage à rester responsable et à relever le défi de la prévention comme alternative gagnante pour nous protéger et protéger les plus vulnérables. Elle rappelle qu’il n’y a plus de place en réanimation au CHU de la Guadeloupe et que « nous ne pouvons compter que sur nos propres capacités, faire preuve de rigueur absolue », et que nous devons continuer à respecter les gestes barrières (lavage de mains pendant 30 secondes et port du masque obligatoire).

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG)

Communiqué à la population CCMG

La Guadeloupe: zone d’alerte maximale

Lors de la conférence de presse ce mercredi 23 septembre 2020, le ministre de la Santé, Olivier Véran a présenté une nouvelle version de la carte sur la situation sanitaire dans les départements. En fait, les 69 départements français en zone rouge sont classés en trois catégories : « zone alerte », « zone alerte renforcée », « zone alerte maximale ».

Source: Twitter du Ministère des Solidarités et de la Santé

Le ministre de la santé a annoncé que la Guadeloupe est placée en zone d’alerte maximale. En effet, la crise sanitaire s’est aggravée. « En Guadeloupe, parce que le taux d’incidence a encore progressé depuis la semaine dernière, il est passé de 250 à 290 » pour 100 000 habitants. « Le taux d’incidence pour les personnes âgées a également progressé, il dépasse les 200 » pour 100 000 habitants.

Source: Twitter du Ministère des Solidarités et de la Santé

De nouvelles mesures

Sur Twitter, le ministère des Solidarités et de la Santé a indiqué qu’« il nous faut donc, pour chaque territoire et en concertation avec les élus locaux, les préfets et les Agences régionales de santé, prendre les mesures adaptées, celles qui permettront de poursuivre la vie économique, culturelle et sociale ».

Olivier Véran a dit que les bars et restaurants fermeront totalement dès ce samedi 26 septembre 2020. Tous les établissements recevant du public fermeront également. « Sauf s’il existe un protocole sanitaire strict déjà mis en place » a précisé Olivier Véran. Les lieux culturels comme les théâtres, les musées, les cinémas ne pas concernés par les mesures de fermeture. « Par ailleurs, nous incitons au maximum au télétravail pour l’ensemble des activités pour lesquels c’est possible dans ces territoires », a expliqué le ministre de la santé.

Enfin, l’armée arrive en renfort en Guadeloupe. L’Etat d’urgence sanitaire pourrait à nouveau être déclenché dans les territoires concernés si la zone d’alerte maximale devait être dépassée en Guadeloupe et dans la région d’Aix-Marseille.

Le point hebdomadaire de l’ARS Guadeloupe

Selon le communiqué de presse de l’ARS Guadeloupe et de la Préfecture de Guadeloupe daté du mardi 22 septembre 2020, « pour la semaine du 14 au 20 septembre 2020, après affinement des données du dispositif SIDEP de Santé publique France le nombre de nouveaux cas est de 1095. Cela porte à 4 487 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR en Guadeloupe ».

Au dimanche 20 septembre 2020, 24 personnes étaient hospitalisées au service de réanimation du CHUG. Pour cette période, il y a 16 nouveaux décès, qui ont comme point commun la présence de comorbidités telles que l’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle. Ce qui porte à 42 le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie.

Point de situation hebdomadaire Coronavirus

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Trois organisations syndicales de la santé affiliées à l’UGTG organisent une conférence de presse

L’UNASS-UGTG, l’UTED-UGTG et l’UTS-UGTG, représentatives des agents du secteur de la santé, organisent une conférence de presse ce mercredi 23 septembre 2020 à 10h au local de l’UGTG à Pointe-à-Pitre. Ces organisations syndicales veulent informer les Guadeloupéens sur la gestion globale de la pandémie Covid-19 dans notre territoire et raconter leurs vécus dans les différentes administrations et services où elles exercent.

Elles dénoncent, qu’en fait du plan ORSAN ou du Plan Blanc élargi, ou non, la gestion à l’aveugle de chaque institution ou service, sans procédure coordonnée et transversale, sans solidarité établit. Elles jugent que c’est du bricolage, du tchokaj avec les conséquences humaines et sociales graves, qui sont toutefois minimisées et banalisées.

Selon le communiqué daté du mardi 22 septembre 2020, plus de 200 agents sont testés positifs et ne peuvent pas assurer leur service en direction des Guadeloupéens et des malades atteints.

Enfin, il y a une volonté de censurer les informations. « Les Directions de ces services camouflent l’étendue de la contamination, les CHSCT sont muselés ou shuntés…et en conséquence, les agents publics de la santé sont démoralisés », précise le communiqué.

Conférence de presse UNASS, UTED et UTS UGTG

St@y connected!

Salaura DIDON

[Formation] Le programme HEC Stand Up Digital sur l’entreprenariat pourrait vous intéresser

La fondation HEC Paris et la BRED Banque Populaire organisent une session de formation numérique à distance, qui se déroule en trois étapes: Change, Act, et Create. Il ne reste plus que deux jours pour s’inscrire à ce programme gratuit aux Antilles françaises. Le dernier jour d’inscription est mercredi 23 septembre 2020.

La formation commence le lundi 28 septembre 2020. Si vous êtes sélectionnés pour le module Create, elle se termine le vendredi 11 décembre 2020 en Martinique, et le jeudi 17 décembre 2020 en Guadeloupe. Ce sera en présentiel.

Le formulaire d’inscription est ici: https://airtable.com/shrF0TAX5hrRrhPPs

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] L’UNSA-EDUCATION GUADELOUPE est en colère et demande une audience urgente à la Rectrice

Dans un communiqué daté du samedi 19 septembre 2020, le Bureau de l’UNSA-EDUCATION GUADELOUPE demande une audience urgente à la Rectrice ce lundi 21 septembre 2020. Le syndicat veut que Christine Gangloff-Ziegler indique toutes les dispositions prises par le Rectorat pour assurer et optimiser les conditions de travail de l’ensemble du personnel. En effet, l’autorité académique n’informe pas sur les premiers cas atteints de Covid parmi les personnels, connus depuis quelques jours.

Communiqué de UNSA-EDUCATION GUADELOUPE

St@y connected!

Salaura DIDON

[Société] Le SERAC Antilles-Guyane organise une exposition Art Pi Sourds lors de la journée mondiale de la langue des signes

L’association Surdité Entraide Rencontre Accessibilité Communication (SERAC)-Antilles Guyane invite à la rejoindre pour une exposition Art Pi Sourds en présence du photographe Alain Lacki et du peintre plasticien D Luidgi le mercredi 23 septembre 2020 de 9h à 16h, à l’occasion de la journée mondiale de la langue des signes (LSF). L’événement se tiendra dans le respect des consignes sanitaires, au centre commercial Destreland.

Au programme de cette manifestation :

-une rencontre et des échanges avec les artistes,

-une initiation à la langue des signes françaises,

-une présentation du SERAC Antilles-Guyane.

Source: Facebook de SERAC Antilles-Guyane

St@y connected!

Salaura DIDON

[Incendie] Une maison en bois a pris feu à Pointe-à-Pitre

Le deuxième étage d’une maison en bois, située dans la rue de la République à Pointe-à-Pitre, a pris feu mercredi 9 septembre 2020, vers minuit. Quatre camions des sapeurs-pompiers étaient mobilisés pour éteindre le feu. Ils sont intervenus entre la rue Chemin des petites Abymes et la rue de la République. L’ambulance et la police étaient aussi présentes sur le lieu. Heureusement qu’il n’y avait personne dans cet habitat. K@ribbean Newsweek vous montre l’intervention des sapeurs-pompiers (Service départemental d’incendie et de secours, Abymes).

Mercredi matin, une équipe de sapeurs-pompiers est revenue sur le lieu de l’incendie pour une vérification.

Mon expérience vécue

Cet incendie me rappelle mon expérience vécue. En février 1999, pendant les vacances de carnaval à Pointe-à-Pitre, j’étais avec une de mes sœurs, la benjamine et mon papa dans la maison de ma grand-mère paternelle, qui a pris feu dans la nuit. Tout le monde dormait sauf moi. L’incendie s’est propagé de la petite case voisine à la maison de ma grand-mère. Mon papa et son ami ont enlevé la bouteille de gaz pour éviter une explosion sur les autres maisons du quartier. J’ai tout vu parti en fumée. Si je vous écris cette histoire, c’est parce que je suis toujours en vie. Alors que ce même soir, une maman et ses enfants ont péri dans leur maison, située dans un autre lieu à Pointe-à-Pitre. Les sapeurs-pompiers étaient arrivés près d’eux avant nous. A cette époque, il semblerait qu’il y avait des incendies criminelles. Une manière délibérée de brûler des maisons habitées ou pas afin de récupérer la terre et de construire des logements sociaux.

Par conséquent, quand je me suis réveillée subitement mercredi 9 septembre 2020, j’ai filmé par ma fenêtre. Ensuite, j’ai pris mon sac, mon porte-monnaie, et je suis sortie de chez moi. Je me suis dit si tout explose et que le feu se propose dans les maisons à côté, au moins je serai dehors et vivante. J’ai discuté avec un sapeur-pompier, qui m’a expliqué que la propagation du feu peut prendre plus de temps.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Opinion] L’école en Guadeloupe: Arrêtez le massacre. Non au suicide collectif

Contribution/ Free speech est un article d’opinion et d’analyse dans K@ribbean Newsweek. C’est une tribune, un espace d’expression et d’échanges pour les contributeurs de la société civile qui souhaitent communiquer sur un sujet donné. Les propos exprimés dans « Contribution/Free speech » n’engagent pas la ligne éditoriale de mon média. Moïse SORÈZE, cadre retraité de l’Education nationale, nous donne son point de vue sur l’école en Guadeloupe.

Le texte en version PDF: L’école en Guadeloupe: Arrêtez le massacre. Non au suicide collectif.

Source: image libre de droit du site Pexels

[Economie rurale] La conférence « Tradition et Innovation » est organisée à Marie-Galante

Dans le cadre du programme Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale (LEADER) 2016-2022, la Communauté de Communes de Marie-Galante invite la population à la Conférence « Tradition et Innovation », le mardi 22 septembre 2020 à partir de 9h30 dans sa salle de conférence. C’est un programme européen pluriannuel dédié aux territoires ruraux.

Les places sont limitées, donc inscrivez-vous au 0590 97 83 58 ou par mail à leader@paysmariegalante.fr.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante

St@y connected!

Salaura DIDON

[Culture] Divers cours de danse proposés à Grand-Bourg

La commune de Grand-Bourg et Jean-Claude BARDU, danseur chorégraphe, proposent des activités de danse (éveil à la danse, initiation, moderne jazz, afro jazz, style jak, claquettes) à partir du 7 octobre 2020. Ces cours auront lieu pendant l’année scolaire 2020-2021.

Pour s’inscrire, contactez le service culturel et sportif de la ville de Grand-Bourg. au 05 90 97 82 06/ 06 90 54 93 55.

Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg

St@y connected!

Salaura DIDON

[Education] La Ville de Grand-Bourg présente les activités périscolaires

Le Pôle éducation de la commune de Grand-Bourg informe les habitants sur le début des activités périscolaires et du mercredi à l’école Marie-Antoinette CELLON, ainsi que sur les modalités d’inscription au titre de l’année 2020-2021.

Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg
Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg

St@y connected!

Salaura DIDON

[Horaire] La gestion de la collecte pour « Balance tes piles » sera assurée le matin à Marie-Galante

La Communauté de Communes de Marie-Galante informe que les usagers pourront ramener à la déchèterie leurs piles du lundi au vendredi de 7h30 à 13h30.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante

Dans le cadre du concours inter-déchèterie, les communes participantes sont les suivantes: Lamentin, Deshaies, Pointe-Noire, Saint-François, Désirade, Moule, Sainte-Anne, Marie-Galante, et les Abymes.

Suivez les conseils du Corepile pour savoir comment faire avec vos piles usagées.

Il y aussi l’article précédent: [Environnement] Un concours inter-déchèterie « Balance tes piles » est organisée à Marie-Galante.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Environnement] Un concours inter-déchèterie « Balance tes piles » est organisé à Marie-Galante

La Communauté de Communes de Marie-Galante et le Corepile vous invitent à participer au concours inter-déchèterie « Balance tes piles ». Rendez-vous dans la déchèterie de Marie-Galante du lundi 7 septembre au 30 septembre 2020. De nombreux lots sont à gagner en fonction de la quantité de piles rapportées.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Respire + et la Région Guadeloupe inaugurent la première usine de la caraïbe de fabrication de masques

L’équipe de Respire + pa jwé é santé aw! et le Conseil régional vous invitent à l’inauguration de la première usine de la caraïbe de fabrication de masques chirurgicaux médicaux, de types FFP2 et FFP3, lundi 7 septembre 2020 à 9h30 à Jarry, Baie-Mahault.

Source: flyer envoyé par un contact sur Whatsapp, Franciane SEJOR, membre actif et ancienne vice-présidente de l’association Solidarité Intergénérationnelle Yonn a Lot (SIYAL) 
Source: vidéo envoyée par un contact sur Whatsapp, Franciane SEJOR, membre actif et ancienne vice-présidente de l’association Solidarité Intergénérationnelle Yonn a Lot (SIYAL) 

Le site Internet de l’entreprise est: http://respirezplus.com/

St@y connected!

Salaura DIDON

[Environnement] Une opération « ports propres » est lancée à Marie-Galante

A partir du lundi 7 septembre 2020, le Conseil Départemental de Guadeloupe en partenariat avec la Communauté de Communes de Marie-Galante lancent une opération « ports propres » dans les ports de Grand-Bourg et de Capesterre.

Voici une note à destination de la population concernant notamment la mise en place des bennes sur les espaces portuaires pour récolter différents types de déchets: verres, plastiques, déchets verts, petits encombrants.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] J’ai effectué le test PCR à Pointe-à-Pitre

L’Agence régionale de santé Guadeloupe en partenariat avec la ville de Pointe-à-Pitre a mis en place l’opération de dépistage gratuite du Covid-19, qui s’est déroulée du mardi 1er au jeudi 3 septembre 2020, de 7h à 11h sur la place de la mairie de Pointe-à-Pitre. Je me suis rendue le dernier jour sur le site pour comprendre l’organisation et savoir comment se déroule le test PCR. C’est ma première fois. Voici le récit de mon expérience.

Depuis le mois d’août 2020, j’attends que cette campagne itinérante arrive devant les portes de la mairie de Pointe-à-Pitre, comme c’est le cas dans d’autres communes de la Guadeloupe. J’ai la flemme d’aller au CHU ou ailleurs.

Mercredi 2 septembre 2020, j’ai un contact sur Whatsapp qui a diffusé l’information concernant cette campagne de dépistage à Pointe-à-Pitre. Je me suis rendue compte que le lendemain, jeudi 3 septembre 2020, était le dernier jour. Je ne sais pas comment j’ai pu manquer cette information sachant que je m’informe beaucoup via les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. La mairie de Pointe-à-Pitre n’a publié cette information ni sur son site Internet, ni sur ses pages Facebook et Twitter. Comme cela a été le cas pour d’autres communes. Donc, j’ai recherché cette même information sur les réseaux sociaux de l’ARS Guadeloupe, et je l’ai trouvé sur leur page Facebook. Ensuite, j’ai diffusé cette même information à mon réseau de ma page personnelle Facebook et sur la page Facebook de K@ribbean Newsweek. J’ai indiqué que « Le dernier jour c’est demain, jeudi 3 septembre 2020, pour ceux qui habitent Pointe-à-Pitre ».

Source: Facebook de l’ARS Guadeloupe

Mon inscription

J’ai décidé de me lever à 5 heures du matin pour me préparer et y aller en me disant qu’il n’y aura pas beaucoup de monde. Je suis arrivée à 6h40 parce que j’habite pratiquement en face de la mairie de Pointe-à-Pitre. Et là, j’ai constaté qu’il y avait déjà du monde. Je me suis rapprochée vers une dame d’une cinquantaine d’années à qui j’ai demandé comment cela se passe. Elle m’a répondu d’aller inscrire mon nom auprès du vigile. Je me suis rendue vers ce monsieur. J’ai fait la queue, et il a inscrit mon nom et mon prénom à 6h43. Je lui ai demandé combien de personnes sont déjà inscrites. Il m’a répondu une quarantaine. En vérité, je vais comprendre plus tard qu’il y avait beaucoup plus de personnes avant moi! Le vigile m’a expliqué que le déroulement de l’opération va très vite, en fonction du nombre d’infirmières présentes sur le site.

Le personnel de l’ARS est arrivé à 6h45. Assez rapidement, ils ont demandé aux patients de faire la queue à un endroit pour les appeler et leur donner leur ticket. Ils ont récupéré la liste des personnes inscrites par le vigile. J’ai vu qu’il y a eu un certain cafouillage au début. Dès 6h50, le personnel de l’ARS appelait les personnes, avec une petite voix. Les patients se sont plaints de ne pas bien entendre leur nom et prénom. Le personnel de l’ARS est resté très calme face à la colère de beaucoup de personnes, qui se sont plaintes de la mauvaise organisation. C’est vrai que tout le monde était concentré dans un même espace et que les gestes barrières n’étaient pas respectés. Donc le personnel de l’ARS a demandé aux patients de reculer et de respecter la distanciation physique. Cela a duré une bonne dizaine de minutes.

Un homme d’une cinquantaine d’années m’a dit que l’organisation était pire les deux jours précédents. Il était venu la veille, le mercredi 2 septembre 2020, et il n’a pas pu obtenir de ticket parce que le personnel de l’ARS a un quota de 110 tickets. Donc, il y a 110 tests par jour. J’ai appris que beaucoup de personnes étaient déjà sur le site depuis 5 heures du matin.

J’ai fait la queue pour inscrire mon nom et mon prénom sur une liste. Le vigile m’a inscrit à 6h43.

Mon ticket

Une fois que le personnel de l’ARS appelait le nom et prénom, demandait au patient s’il avait des symptômes, s’il a été en contact avec un contaminé, s’il a une adresse mail, on lui posait un ticket collant sur la main.

J’ai constaté qu’une dame d’une cinquantaine d’années, parmi les 30-40 premiers patients, ne savait pas ce qu’était une adresse mail. Au moment d’attribuer un ticket, le personnel de l’ARS demandait à avoir l’adresse mail d’un proche pour que ce soit indiqué sur la fiche de renseignements.

Le personnel de l’ARS a appelé des noms de personnes qui sont manifestement parties avant de recevoir leur ticket. D’autres personnes ont inscrit un nom auprès du vigile, ensuite elles expliquaient au personnel de l’ARS qu’il y a aussi les enfants. Ce qui voudrait dire que des personnes s’ajoutaient à la liste. Donc, les autres patients se sont plaints. Bref, c’était vraiment un cafouillage au début. C’est pourquoi j’avais peur de partir bredouille. J’ai eu de la chance!

A 8h07, un personnel de l’ARS a dit « Salaura DIDON ». J’ai répondu « c’est moi », tout en me rapprochant, vers un autre personnel, qui m’a demandé si j’ai des symptômes et si j’ai été en contact avec un contaminé. Elle ne m’a pas posé la question de l’adresse mail. Donc, je lui ai moi-même dit que j’ai une adresse mail. J’ai eu mon ticket numéro 92 (sur 109). J’étais contente et soulagée parce que j’ai vu défiler les numéros et je me suis dit qu’il n’y avait pas une quarantaine de personnes avant moi.

D’autres personnes sont arrivées en retard, un peu après 7h20 (ou d’autres encore bien plus tard comme 8 h ou 9 h), et ils ont demandé à s’inscrire sur la liste. A un moment donné, le personnel de l’ARS a appelé les retardataires pour ajouter leur nom et prénom sur la liste. Ils ne pouvaient prendre que 10 personnes supplémentaires. Il me semble qu’il y avait 99 personnes. C’est pourquoi, il a été possible d’ajouter les 10 autres. Au final, 109 personnes étaient inscrites sur la liste. Un personnel de l’ARS répétait ce chiffre à des patients qui posaient la question pour s’inscrire. En matière de renseignements, c’est un personnel réactif, qui a indiqué aux gens qu’ils peuvent se rendre sur le site Internet de l’ARS pour connaître les dates et les communes où se dérouleront les prochains tests PCR, et le numéro de téléphone de la plateforme Riposte Covid-19, ouverte tous les jours de 8h à 17h: 0590 99 14 74. En cas d’urgence, il faut appeler le 15.

J’ai trouvé aussi que certains patients ont exagéré dans leur comportement. Le personnel de l’ARS appelait à 2 ou 3 reprises leur numéro. Soit les personnes attendaient dans leur voiture, soit elles attendaient plus loin sur la place de la mairie de Pointe-à-Pitre, donc elles ne pouvaient pas entendre leur numéro. Et la cerise sur le gâteau, certaines personnes sont parties alors qu’elles avaient un numéro.

Autre situation incompréhensible! Un personnel de Cap Excellence est venu après 8h et elle est passée avant une patiente qui avait le numéro 66. Cette dernière s’est plainte au personnel de l’ARS, qui lui a indiqué que l’employée de Cap Excellence est sortie de son travail pour venir faire le test. Donc la plaignante a indiqué qu’elle travaille également, c’est pourquoi elle a dénoncé le copinage, c’est-à-dire sous prétexte qu’une personne connait un personnel de l’ARS, est-ce que cela lui donne le droit de passer avant les autres. En tout cas, cette dame de Cap Excellence est passée avant moi. Or j’avais déjà mon ticket. Je n’ai rien dit. J’ai attendu avec patience.

Tout au long de l’organisation, un personnel de l’ARS appelait les numéros de manière aléatoire. Par exemple, numéro 7, ensuite numéro 1. Je me suis dit pourquoi c’est à l’envers. Avec le temps, j’ai demandé des explications à un personnel de l’ARS. En fait, on appelait soit les numéros cas contacts, soit les numéros qui ne sont pas des cas contacts et qui venaient se faire dépister en prévention comme moi.

A 8h07, j’ai eu mon ticket numéro 92. Photo prise à 8h09

Ma fiche de renseignements

En effet, j’ai fait le test PCR pour savoir si je suis contaminée ou pas par le Covid-19. J’ai attendu pratiquement 1h environ. Il a plu, ensuite il faisait très chaud. Le soleil tapait fort. C’était insupportable mais je suis restée patiente. Je faisais le tour du site.

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai eu mon ticket à 8h07. A 9h08, un personnel de l’ARS a appelé mon numéro 92. J’avais ma pièce d’identité et ma carte vitale. J’ai répondu aux questions posées par un autre personnel de l’ARS qui inscrivait sur la fiche de renseignements pour dépistage Covid-19 (SARS-CoV-2) dans les communes: il faut cocher si le patient est masculin ou féminin, le nom et prénom, la date de naissance, la commune et code postal de résidence, le numéro de téléphone (fixe et portable), l’adresse mail, la profession et lieu de travail, le numéro de sécurité sociale, le nom et numéro du médecin traitant, cocher si on a voyagé, si on compte voyager, cocher si on a des signes cliniques, cocher le contexte de prélèvement (soit asymptomatique, soit antécédent de prélèvement positif, soit contact étroit avec cas confirmé), et indiquer d’autres renseignements utiles comme les antécédents médicaux. J’ai demandé combien de temps il faut attendre les résultats. On m’a indiqué 72 heures.

Le personnel de l’ARS était accompagné du personnel de la médiation et du service civique pour aider à remplir la fiche de renseignements et remettre aux infirmières, ainsi que des jeunes femmes consacrées au nettoyage systématique des chaises, des tables.

Mon test PCR

Après avoir répondu aux questions du personnel de l’ARS pour remplir la fiche de renseignements, elle m’a invité à m’asseoir dans l’espace dédié à l’attente. J’y suis à 9h13. Une infirmière m’a appelé, et elle avait ma fiche de renseignements. Sa collègue a effectué mon test à 9h17. Elle m’a dit de mettre mon masque au niveau de ma bouche, de ne pas bouger et de ne pas froncer les sourcils. J’ai fermé les yeux. Elle a introduit l’écouvillon au fond de mon nez. J’ai senti qu’elle a tourné un peu l’écouvillon dans mon nez. Cela chatouille un peu. C’est ce que des Marie-Galantais m’avaient déjà dit. C’est vrai! La sensation de picotement dans mon nez a duré pendant encore dix minutes après le prélèvement.

Malgré le cafouillage au début, je trouve que dans l’ensemble, l’organisation s’est bien déroulée. En effet, cette opération de dépistage va très vite. Ce jour là, j’ai aperçu deux stands sur trois pour effectuer le dépistage. Dans chaque stand, il y a deux personnels soignants, ce sont des femmes. Une note la date et l’heure de réalisation de prélèvement sur la fiche de renseignements, une autre effectue le prélèvement. J’ai constaté que dans le stand où je suis passée, les rôles se sont inversés.

A 9h13, je suis assise dans l’espace d’attente.
C’est l’infirmière qui a ma fiche de renseignements. Photo prise à 9h19, après avoir effectué mon test PCR avec sa collègue.

L’Institut Pasteur

A 18h52, j’ai reçu un mail de LaboConnect via l’Institut Pasteur, qui me demande de finaliser mon compte en ligne. Voici le message indiqué: « Suite à votre visite dans l’établissement INSTITUT PASTEUR DE GUADELOUPE, votre compte LaboConnect a été pré-crée, vous devez le finaliser. La date de naissance demandée est celle que vous nous avez communiquée. Cliquez ici pour le finaliser. Ce lien est valable 3 jours », etc.

Je me suis connectée (mot de passe, etc.). Mon nom et prénom étaient déjà indiqués. Ensuite, j’ai écrit la date de naissance. Il faut cocher oui ou non si on est un professionnel de santé. J’ai indiqué mon numéro de téléphone portable. Il y a une rubrique ou tout est déjà coché sur oui: « En tant que patient, j’autorise l’accès à mes résultats aux médecins, hôpitaux, cliniques, etc, infirmiers, etc ». On peut cocher non. Il faut cocher une rubrique pour avoir des notifications par mail pour recevoir les résultats. Une autre rubrique sur le dossier médical partagé est déjà cochée, afin de permettre aux établissements de santé de déposer mes comptes rendus de santé. A la fin, j’ai validé mes données personnelles.

Mes questions sont les suivantes:

Pourquoi l’ARS ne donne pas les tickets au moment où on inscrit le nom et prénom du patient? Afin d’éviter le cafouillage que j’ai constaté, et les plaintes des patients. Je me suis dit aussi pourquoi ils n’ont pas un petit micro pour appeler les gens car personne n’entendait bien. C’est pourquoi les personnes étaient obligées de se rapprocher et d’être les unes à côté des autres. Au final, la situation s’est réglée et chacun a eu son ticket.

Est-ce possible de créer une plateforme en ligne pour s’inscrire? Même si c’est vrai que tout le monde n’a pas Internet. Les patients s’inscrivent en ligne en fonction des communes, ils connaissent leur numéro en ligne, ils arrivent sur le site de dépistage avec leur numéro, le personnel de l’ARS appelle les numéros. S’inscrire en ligne pourrait être une solution efficace. Puisqu’au final, on a demandé aux patients une adresse mail pour recevoir les résultats. Tant pis pour ceux qui ne sont pas venus. Cela laisse juste des places indisponibles qui pourraient être reportées un jour suivant ou pour une autre commune. Ou par exemple, si 10 personnes se sont inscrites en ligne et ne sont pas venues, il serait possible de prendre 10 personnes supplémentaires qui seraient venues s’inscrire tôt le matin auprès du vigile.

Est-ce que cette opération est vraiment gratuite? Puisque nous fournissons un numéro de sécurité sociale. Donc nous supposons que nous payons en quelque sorte cette opération dite gratuite. C’est l’Institut Pasteur qui fournit les résultats.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] L’UGTG dénonce une « Masqu’arade » obligeant à porter le masque partout et tout le temps

L’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe (UGTG) estime que les autorités politiques et sanitaires en Guadeloupe ont imposé un confinement individuel aux Guadeloupéens qui doivent porter le masque en extérieur « toupatou, lannuit kon gran jou » (partout, à toutes les heures de la journée). Pour le syndicat, c’est une manière « d’infantiliser, culpabiliser, domestiquer les Guadeloupéens et surtout exonérer l’Etat de ses responsabilités ».

Contaminé au Covid-19, le nouveau préfet Alexandre Rochatte oblige la population à adhérer à cette mesure avec l’approbation des maires. L’UGTG juge cette mesure anti-productive et punitive. Sa généralisation est disproportionnelle et absurde, parce que les graves manquements, les dysfonctionnements récurrents des services de l’Etat, de l’ARS et des Elus de Guadeloupe sont les principales causes de la situation sanitaire actuelle.

L’UGTG exige donc :
➢ Le dépistage massif de l’ensemble de population, l’isolement et le traitement immédiat des personnes contaminées ;
➢ La mise en oeuvre de véritables contrôles sanitaires au port et à l’aéroport pour toutes les personnes qui souhaitent entrer en Guadeloupe ;
➢ La mise à la disposition du CHU de moyens financiers, humains, matériels et logistiques à la mesure des enjeux de santé publique en Guadeloupe.

CP UGTG Masqu’arade

St@y connected!

Salaura DIDON

[Transport scolaire] La CCMG informe les parents d’élèves sur les démarches d’inscription

Maryse ETZOL, la présidente de la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG) informe les parents d’élèves sur les jours d’ouverture et les modalités pour s’inscrire au service de transport scolaire. Munissez-vous d’un justificatif de domicile, de la photocopie du livret de famille, de la décision d’affectation ou du bulletin scolaire, d’une photo d’identité, de la carte délivrée au cours de l’année scolaire 2019/2020, du lundi au vendredi de 8h à 13h. Les parents doivent payer 30 euros par enfant et par trimestre.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante

St@y connected!

Salaura DIDON

[Loisirs] La ville de Grand-Bourg propose des activités culturelles et sportives pour la rentrée 2020

Le service culturel et sportif de la commune de Grand-Bourg a publié sa brochure d’informations sur les différentes activités proposées (danses, musique, sport et arts plastiques) qui se dérouleront du 1er octobre au 23 décembre 2020. Elles s’adressent à des enfants dès 5 ou 6 ans, aux adolescents et aux adultes.

Les inscriptions seront ouvertes dès le lundi 31 août 2020. Pour vous inscrire, rendez-vous au service culturel et sportif et munissez-vous de votre certificat médical (danse et sport), de votre attestation d’assurance, de votre photo d’identité et du droit d’inscription annuel de 10 euros. Ensuite, le prix des cours varie en fonction des activités. Le lieu de la formation et le nom de chaque enseignant sont également indiqués.

Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg
Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg

St@y connected!

Salaura DIDON

[Détente] La ville de Capesterre de Marie-Galante, l’OMCS présentent « Fitness-Dance » et « Téyat douvan pòt » avec GRACE

La Commune de Capesterre de Marie-Galante et l’Office Municipal de Coordination des Sports (OMCS) organisent une séance gratuite de Fitness-Dance avec Cindy CREANTOR sur la place Félix Eboué ce mardi 25 août 2020 à 18h00. Munissez-vous d’une bouteille d’eau, d’une paire de basket et d’un tapis de sport. Cette ambiance sportive sera suivie de la pièce de théâtre gratuite Téyat douvan pòt, qui se tiendra sur la place de la mairie de la commune à 19h30. En collaboration avec le Groupement de Recherches Artistiques Culturelles et Ethniques (GRACE), les artistes et intervenants présents seront Romuald Duport, Elvina Etenna, Lékouz Lilian, Styves Thole, Didier Andenas, Evy Assor, Philippe Calodat, Pascal Moesta. Le masque est obligatoire pour le public. Ces deux manifestations clôturent les vacances.

Source: Facebook de Commune Capesterre Marie-Galante
Source: Facebook de Commune Capesterre Marie-Galante

St@y connected!

Salaura DIDON

[Santé] Covid-19: Le préfet oblige à porter le masque dans certains lieux publics à Marie-Galante

Le préfet de la Région Guadeloupe a pris un arrêté le jeudi 20 août 2020 pour obliger les personnes âgées de onze ans et plus à porter un masque de protection dans plusieurs lieux publics des trois communes de la Grande Galette. Alexandre Rochatte a invoqué plusieurs raisons comme le caractère archipélagique de la Guadeloupe, les capacités limitées de son système de soins, la saison cyclonique et l’épidémie de dengue en cours, des services de santé et de réanimation qui seront fortement et potentiellement sollicités, des réunions et des brassages importants de personnes en période estivale parce que l’île est la deuxième destination préférée des Guadeloupéens, le respect systématique des gestes barrières rendu difficile dans ces espaces en cas de forte affluence, surtout la forte affluence dans les centres bourg constatée par les maires depuis le début du mois, qui veulent préserver la santé de leurs habitants. L’arrêté précise les périmètres concernés par cette mesure qui a pris effet dès le vendredi 21 août 2020, et qui se poursuit jusqu’au lundi 31 août 2020 inclus.

En fonction des communes, voici les lieux publics:

  • A Capesterre de Marie-Galante

L’ensemble du centre bourg compris :
– A l’Est : entre les rues du cimetière, du Dr Eugène Clède et des écoles ;
– A l’Ouest : le boulevard maritime ;
– Au Nord : la rue du Maréchal Leclerc ;
– Et au Sud : la rue Ernest Coudoux.

  • A Grand-Bourg

L’ensemble du centre bourg compris :
– A l’Est : entre la rue de la Savane, le boulevard maritime, la rue du vieil arbre et les avenues Marcel Etzol et des Sabliers de Joinville ;
– A l’Ouest : la rue Henri Rinaldo ;
– Au Nord : l’avenue Delgrès ;
– Et au Sud : le littoral.
Il y aussi le marché couvert et la place de l’église.

  • A Saint-Louis

L’ensemble du centre bourg compris :
– A l’Est : entre la rue Youri Gagarine ;
– A l’Ouest : le littoral ;
– Au Nord : les rues Gratien Candace et des Palmiers ;
– Et au Sud : l’avenue Nelson Mandela.

Arrêté préfectoral rend obligatoire le port du masque à Marie-Galante

Selon l’Agence Régionale de Santé, 325 nouveaux cas ont été enregistrés pour la semaine du 15 au 21 août 2020. Cela portait à 771 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR en Guadeloupe.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Théâtre] La manifestation « Téyat douvan pòt » est annulée et reportée à une date ultérieure à Saint-Louis

Sur sa page Facebook hier, la commune de Saint-Louis de Marie-Galante a informé la population du report à une date ultérieure de la pièce de théâtre intitulée Téyat douvan pòt prévue ce soir, vendredi 21 août 2020.

Source: Facebook de la Commune de Saint-Louis

Le précédent article est [Théâtre] La ville de Saint-Louis de Marie-Galante et GRACE organisent « Téyat douvan pòt ».

St@y connected!

Salaura DIDON

Happy 11th World Photography Day

Today is the World Photography Day Celebration. It is an annual celebration of the art, craft, science and history of photography. A photograph can capture a place, an experience, an idea, a moment in time and transcend the passing of time. That is why, it is said that a picture is worth a thousand words. Are you a photographer? Whether you are an amateur or a professional, it is obvious that you like taking pictures.

Image Karaïbes organized the workshop « EXPRIME-TOI À TRAVERS L’OBJECTIF DE TON APPAREIL  » or « EXPRESS YOURSELF THROUGH THE LENS OF YOUR CAMERA », this Wednesday August 19 th, 2020 from 9 a.m. to 4:30 p.m. in Pointe-à-Pitre (Guadeloupe, French West Indies).

Source: Facebook de Image Karaïbes

If you want, you can join the World Photography Day celebration, this Wednesday August 19th, 2020. Go out and capture a moment. You can use your digital camera or your smartphone. There is a website for the World Photography Day page: https://www.worldphotographyday.com/

The history of the Day

In 2009, Australian photographer Korske Ara created this day, which encourages people to pick up their camera and be inspired by other fellow photographers to take pictures and share them with the world.

Since the early 19th century, photography has become an ever-increasing medium of personal expression and appreciation for many people worldwide.

If you want to have more information, you can read the following article: https://www.timeanddate.com/holidays/fun/world-photo-day

Source: Pinterest de numbertank

St@y connected!

Salaura DIDON

[Théâtre] La ville de Saint-Louis de Marie-Galante et GRACE organisent « Téyat douvan pòt »

La commune de Saint-Louis de Marie-Galante et le Groupement de Recherches Artistiques Culturelles et Ethniques (GRACE) donnent rendez-vous à la population pour une pièce de théâtre intitulée Téyat douvan pòt qui se tiendra au Théâtre de Verdure à Saint-Louis le vendredi 21 août 2020 à 19h30. Les artistes et intervenants présents sont Yennelle Astasie, Saya Messy, Elvina Etenna, Virginie Palmier, Didier Andrenas, Thole Styves, Evy Assor, Philippe Calodat et Pascal Moesta. Un stage de théâtre est également prévu le mercredi 19 et jeudi 20 août 2020 à l’école primaire Léopold Lubino, à Saint-Louis. Si vous aimez les jeux de rôles, profitez-en parce que les stages et la pièce de théâtre sont gratuits!

Source: Facebook de la Commune de Saint-Louis

Le Théâtre de Verdure est une place construite à droite du Restaurant Chez Henri, à l’opposé du parking de la Mairie.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le service culturel de la commune de Saint-Louis au 0590 97 93 21.

St@y connected!

Salaura DIDON

Le centre de formation FORE, l’association Tout est Possible et le Ministère du travail proposent une formation de monteur (se) audiovisuel en Guadeloupe

A l’issue des 910 heures de cours sur deux ans, soit une semaine toutes les trois semaines, l’étudiant sera titulaire d’un titre professionnel de monteur(se) audiovisuel. C’est un diplôme de niveau bac+2, qui permettra de travailler dans différents secteurs de l’audiovisuel (télévision, cinéma, agence de publicité). La formation vise à préparer et effectuer le montage de différents produits courts et mettre en oeuvre des techniques avancées de montage. Elle est accessible à ceux qui ont le niveau baccalauréat avec l’option audiovisuelle et cinéma. Elle est éligible au CPF N°242445. L’opérateur de compétences (OPCO) de l’entreprise finance le contrat d’apprentissage. Les bénéficiaires doivent être âgés de 16 ans minimum et de 30 ans maximum.

Fiche monteur audiovisuel

Fiche contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation

St@y connected!

Salaura DIDON

[Mode] Un défilé de coiffes « Afrokaraib » est organisé à Grand-Bourg

L’association « Culture-Art-Project » présente les coiffes d’Angie Création’s, à travers un défilé « Afrokaraib » ce vendredi 14 août 2020, sur l’esplanade du Port de Grand-Bourg de Marie-Galante à 20 heures. Cette manifestation intégrera une exposition-vente.

Source: Facebook de la Ville de Grand-Bourg

Les produits d’Angie Création’s sont connus à Marie-Galante. Elle a exposé ses créations devant la résidence médico-sociale à Saint-Louis, lors de la 5ème édition « Les 12km de l’hôpital » le samedi 1er février 2020. Il y a des coiffes pour les femmes et pour les hommes.

Crédit photo: K@ribbean Newsweek

St@y connected!

Salaura DIDON

[Santé] Covid-19: L’UGTG exige un dépistage massif de la population guadeloupéenne

Dans un communiqué de presse daté du lundi 10 août 2020, l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe (UGTG) estime que la situation sanitaire est devenue très grave en raison d’une forte augmentation des cas Covid-19 positifs depuis quelques jours sur notre territoire. C’est pourquoi l’union exige un test massif pour isoler les cas positifs, les traiter le plus rapidement possible, ainsi que le contrôle strict au port et à l’aéroport.

En fait, l’organisation syndicale rappelle aux Guadeloupéens, aux vacanciers et aux touristes de prendre leur précaution face au coronavirus. Elle invite la population à se faire dépister et à continuer à respecter les règles sanitaires. Enfin, elle exige de l’ARS la mise à disposition de tous les moyens matériels, humains, logistiques, conventionnels pour tester l’ensemble des Guadeloupéens; ainsi que la mise en place des mesures pour isoler et soigner tous les cas positifs dès l’apparition des premiers symptômes.

Communiqué de presse UGTG Dépistage massif des Guadeloupéens

En effet, depuis le vendredi 7 août 2020, 27 nouveaux cas confirmés par tests PCR ont été enregistrés en trois jours. Ce qui porte à 317 le nombre de cas cumulés de coronavirus en Guadeloupe, dont 5 sont des réservistes sanitaires. Deux patients guadeloupéens sont actuellement hospitalisés au service de la réanimation du CHUG. Le dimanche 9 août 2020, un patient de Saint-Martin est décédé à son arrivée dans le service de réanimation du CHUG. Il s’agit d’un homme de 62 ans présentant des facteurs de comorbidités.

CP Préfecture de Guadeloupe

Des tests PCR gratuits

Les tests PCR gratuits ont commencé avec le Bus Info Santé du Centre Hospitalier Sainte-Marie de Marie-Galante, à la demande de l’ARS, du mardi 16 au vendredi 19 juin 2020. Ensuite, L’ARS et la Croix-Rouge ont lancé une campagne de dépistage mobile gratuite et ouverte à tous à Saint-Martin, à destination de tout citoyen désireux de réaliser un test PCR Covid, du vendredi 31 juillet au vendredi 14 août 2020. Enfin, la campagne itinérante de dépistage « Tester-Tracer-Isoler » gratuit s’est poursuivie dans les communes volontaires de la Guadeloupe continentale:

Sainte-Anne: les 6, 12 et 13 août, de 7 à 13 heures, à la place Schoelcher.

Baie-Mahault: du 10 au 13 août, de 7 à 13 heures, sur l’esplanade de Belcourt, face au centre Gérard Lockel.

Petit-Canal: 17 août.

Morne-à-l’Eau: les 18 et 19 août.

Sainte-Rose: les 17, 18 et 19 août, de 7 à 13 heures, sur l’esplanade du hall des sports.

Bouillante: le 20 août.

Deshaies: le 20 août.

Lamentin: les 26 et 27 août, de 8 à 13 heures, sur l’esplanade de la mairie.

Gosier: c’était le 10 août, de 7 à 13 heures, au Palais des sports à Bas du Fort.

Basse-Terre: c’était le 11 août, de 7 à 13 heures, devant la mairie.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Coupures d’eau] Des travaux sur les réseaux d’eau potable sont mis en oeuvre à Saint-Louis de Marie-Galante

En raison des travaux sur les réseaux d’eau potable, la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG) et Karuker’Ô informent les habitants de Saint-Louis d’une interruption de la distribution d’eau dans différents secteurs de leur commune du mardi 11 au jeudi 13 août 2020.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG)

St@y connected!

Salaura DIDON