Jour : 2 octobre 2020

[Santé] Octobre rose est une campagne d’information et de dépistage contre le cancer du sein

Chaque année, du 1er au 31 octobre 2020, Octobre rose vise à s’informer et se mobiliser sur le cancer du sein. Selon la Ligue Régionale de Triathlon Guadeloupe sur Facebook, « l’idée est de lutter en informant, dialoguant et mobilisant pour réunir des fonds pour la recherche ».

Plus le cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison augmentent. C’est l’objectif de la campagne octobre rose : en parler pour permettre des dépistages précoces.

La Ligue contre le cancer-comité Guadeloupe organise Plus vite que le cancer! le samedi 24 et le dimanche 25 octobre 2020. Vous pouvez courir ou marcher plus vite que le cancer en vous inscrivant en ligne à cette course virtuelle solidaire pour lutter contre la maladie.

En raison de la crise sanitaire et du nouveau décret pris par le Préfet stipulant le renforcement des mesures sanitaires jusqu’au 12 octobre 2020 inclus, L’OMSA et la ville des Abymes en partenariat avec la ligue de Triathlon informent les triathlètes et bénévoles que le championnat de Duathlon « S » de L’OMSA inscrit au calendrier prévisionnel à la date du 11 octobre 2020 est annulé.

Source: Facebook de la Ligue contre le cancer- comité Guadeloupe

Un rapport mentionnant le cancer du sein chez la femme

Dans le cadre du programme de travail partenarial relatif à la surveillance et à l’observation épidémiologiques des cancers, Santé publique France, le Réseau français des registres des cancers (Réseau Francim), le service de Biostatistique-Bioinformatique des Hospices Civils de Lyon (HCL) et l’Institut national du cancer publient pour la première fois un rapport en janvier 2019 sur des estimations régionales et départementales d’incidence et de mortalité pour 24 cancers dans l’Hexagone et aux Antilles-Guyane (2007-2016). 

Le rapport consacré à la Guadeloupe révèle que le cancer du sein est la deuxième localisation cancéreuse dans les Départements Français d’Amérique et le premier cancer chez la femme. On recense 215 nouveaux cas de cancer du sein chez la femme en Guadeloupe, soit 37 %. Ce cancer survient à l’âge de 56 ans, plus d’un tiers des cas survient chez des femmes de moins de 50 ans, posant le problème de l’âge du dépistage organisé. Le taux standardisé monde d’incidence est de 65,8 pour 100000 personnes-années en Guadeloupe.

De 2007 à 2014, 49 femmes sont décédées du cancer du sein en Guadeloupe. La mortalité standardisée de 13,1 pour 100000 personnes-années en Guadeloupe est plus faible que dans l’Hexagone (15,5).

Les principaux facteurs de risque connus sont liés aux facteurs hormonaux et reproductifs (puberté précoce, ménopause tardive, âge élevé au premier enfant, faible nombre d’enfant, absence d’allaitement, prise de traitement hormonal). Il y aussi d’autres facteurs d’explication comme la consommation d’alcool, l’obésité après la ménopause, l’activité physique réduite et le tabagisme. Une prédisposition génétique serait responsable de 5 à 10 % des cancers du sein, essentiellement par le biais d’une altération sur les gènes BRCA1 et BRCA2. Par ailleurs, l’incidence du cancer du sein est également influencée par l’évolution des pratiques de dépistage (pages 52 à 54).

Rapport estimations régionales et départementales d’incidences et de mortalité par cancers en France 2007-2016-Guadeloupe

St@y connnected!

Salaura DIDON