Mois : septembre 2020

[Caraïbes] Le CORECA et le Mouvement pour la Jeunesse Guadeloupéenne organisent un webinaire interrégional lors de la Journée de la Jeunesse Caribéenne

Le Mouvement de la Jeunesse Guadeloupéenne, porté par l’association Contacts et Recherches Caraïbe (CORECA), vous invite à un webinaire interrégional diffusé sur leur Facebook live, ce mercredi 30 septembre 2020 de 16h30 à 18h (Guadeloupe), à l’occasion de la Journée de la Jeunesse Caribéenne. Les intervenants sont de la Jamaïque, d’Haïti, de la Guadeloupe, de la Martinique, de Sainte-Lucie, de Trinidad-et-Tobago. Il s’agit de promouvoir leur travail. Ce sont aussi des échanges d’expérience, des conseils prodigués autour du thème principal « Maximiser la valeur ajoutée de la jeunesse pour un développement plus inclusif et durable dans la Caraïbe », qui se décline en trois sujets: Valoriser les travaux académiques, Etudier et travailler dans la Caraïbe, Créativité et audace pour plus de leadership. L’objectif est d’aider la jeunesse caribéenne à travailler et à s’épanouir chez elle.

Source: Facebook du CORECA
Source: Facebook du CORECA
Source: WhatsApp de Verdieu PIERRE-GEORGES, doctorant haïtien en Guadeloupe
Source: Facebook du CORECA
Source: Facebook du CORECA

St@y connected!

Salaura DIDON

[Culture] La compagnie Difé Kako présente la 4ème édition du « Festival Lang épi Kilti Kréyol »

Le Mois Kréyol, le Festival des langues et des cultures créoles se tiendra du vendredi 2 octobre au samedi 28 novembre 2020, à Paris, en Île-de-France, à Strasbourg, à Lille, à Mulhouse, à Bordeaux, à Trinité-et-Tobago, à la Réunion, au Canada, et en janvier-février 2021 en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane. Depuis quatre ans, ce festival explore les patrimoines culturels (im)matériels, les dialogues, les imprégnations et les fusions qui relient la Caraïbe, le Pacifique, l’Europe et l’Afrique à travers les programmations artistiques, dans les conférences et tables rondes ainsi que les ateliers. Cette année, cet événement met à l’honneur deux focus spéciaux « Luttes sociales » et « écologie« , sous le regard avisé des parrains, marraines du Festival, artistes, acteurs du monde culturel et spécialistes. Le festival est prolongé d’un mois pour fêter les 25 ans de Difé Kako, la compagnie de Chantal Loïal. A cette occasion, ses plus grands succès seront à l’affiche !

La compagnie Difé Kako propose un programme toujours plus varié et haut en couleurs pour une expérience complète autour des cultures créoles (spectacles, théâtres, concerts, tables-rondes, projections, exposition, dictées, contes, stands d’exposants créoles, petite restauration…). Le festival des langues et des cultures créoles met en avant des artistes et personnalités ultra-marins, venus pour l’occasion ou implantés dans l’hexagone. Il permettra aussi de favoriser et de valoriser les pratiques amateurs à travers de nombreux ateliers et stages d’initiation. Il y aura plus de 50 propositions artistiques et scientifiques, touchant un public de plus de 8000 personnes en France, dans les Outre-mer et au Canada.

Source: Facebook de Le Mois Kréyol
Source: Facebook de Le Mois Kréyol

Cette année, le chanteur Tony Chasseur est le parrain du festival, aux côtés de Corinne Mencé-Caster, professeure des universités, docteure en sciences du langage, spécialiste des langues, des contacts de langue et des questions de traduction dans la Caraïbe (français, créole, espagnol). George Pau-Langevin, la députée de la 15e circonscription de Paris et ancienne Ministre des Outre-mer, est une nouvelle fois marraine du Festival à Strasbourg.

C’est le programme à Paris et en Île-de-France. Source: Facebook de Le Mois Kréyol..

Le programme est aussi ici: https://lemoiskreyol.fr/

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Le Préfet de Guadeloupe renforce les mesures sanitaires pour lutter contre la circulation du virus

Etant donné que la Guadeloupe est classée en zone d’alerte maximale en raison du fort taux de cas déclarés et contaminés au Covid-19 survenant principalement dans la sphère familiale et amicale, du nombre de patients en réanimation et de décès (période du 14 au 20 septembre 2020), Alexandre Rochatte a mis en place des mesures sanitaires pour limiter les brassages de population et diminuer la sollicitation des services d’urgence des centres hospitaliers.

Depuis ce samedi 26 septembre 2020 à minuit jusqu’au lundi 12 octobre 2020 inclus, il est interdit:

  • de rassembler plus de 10 personnes sur la voie publique et dans l’espace public (sauf cérémonies funéraires, transports de voyageurs, manifestations revendicatives, marchés).
  • d’accéder aux plages, aux rivières, plans d’eau, aires de pique-nique de 11h30 à 14h30 et de 19h à 5h (sauf pour les activités de marche, de randonnée, de course à pied ou de canyoning).
  • d’organiser tous les rassemblements et réunions à caractère festif, ouverts au public, à titre payant ou gracieux ayant lieu dans un espace privé.
  • de consommer de l’alcool sur la voie publique et de faire de la vente à emporter de 20h à 6h.

Les établissements de type T (lieux d’exposition), les discothèques, les établissements et activités de type L (salles de réunion, polyvalentes, de quartier, etc.), les établissements de type PA et X (voir en-dessous) restent fermés.

Le palais de justice, le CROUS, l’aéroport, le port ainsi que les théâtres et les cinémas (ayant déjà un protocole sanitaire stricte) ne sont pas concernés par ces mesures.

Le port du masque à l’extérieur reste toujours obligatoire et fondamental.

A compter de ce dimanche 27 septembre 2020 à 22h et jusqu’au lundi 12 octobre 2020 inclus, ces mesures seront complétées par la fermeture des établissements suivants:

  • les établissements et activités de type N (restaurants et débits de boissons). À compter du lundi 28 septembre 2020, ces établissements pourront effectuer: la vente à emporter et la livraison de repas, la restauration scolaire et périscolaire, le room service (ou panier repas) pour leurs clients hébergés dans les hôtels.
  • les établissements de type CTS (chapiteaux, tentes ), sauf les marchés ouverts.
  • les établissements de type PA (piscine, stade, hippodrome, etc.) et de type X (établissements sportifs, salles de fitness).
Source: Facebook de la Préfecture de Guadeloupe. La fermeture des bars et restaurants était prévue ce samedi 26 septembre 2020 à minuit, elle a été reportée à ce dimanche 27 septembre 2020 à 22h.

Peuvent rester ouverts:

  • les jardins, parcs et zoo,
  • les établissements couverts de type X (à huit clos) pouvant accueillir des activités sportives pour les groupes scolaires, périscolaires et extrascolaires, les sportifs professionnels et de haut niveau, les activités de formation continue dans le champ sportif.
  • les établissements de plein air (à huit clos) pouvant accueillir des pratiques sportives encadrées (clubs sportifs) pour les mineurs et pour les adultes, dans le strict respect des gestes barrières.

Les activités sportives en extérieur sont autorisées dans la limite de 10 personnes au maximum (dont les encadrants).

Déplacement

Dès la semaine la semaine prochaine, les voyageurs en provenance de la Martinique, de Saint Martin, de Saint Barthélemy et de la Guyane devront justifier d’un motif impérieux de déplacement d’ordre professionnel, sanitaire ou familial.

Télétravail

Les entreprises sont incitées à continuer ou mettre en place le télétravail dans la mesure du possible.

Personnes âgées et vulnérables

La population est invitée à limiter au maximum ses visites auprès des personnes âgées, vivant dans un EHPAD ou non, ainsi qu’auprès des personnes vulnérables.

Les gérants des grandes et moyennes surfaces (GMS) du territoire se sont engagés à aménager des horaires spécifiques pour permettre aux personnes vulnérables d’effectuer leurs achats, et à proposer une nouvelle gestion des flux qui accroît la sécurité sanitaire des clients et du personnel.

Lieux de culte

Les représentants cultuels se sont engagés à accompagner leurs communautés quant au report des célébrations non urgentes et leur limitation très forte.

L’Etat et les élus locaux

Les échanges avec les élus se poursuivent pour adapter le dispositif de prévention des risques sanitaires. Et les services de l’État restent pleinement mobilisés pour s’assurer de la bonne application des règles en vigueur.

Nous devons redoubler de vigilance pendant quinze jours. Et nous espérons que la courbe de progression de l’épidémie sera fortement à la baisse.

CP La Guadeloupe en zone d’alerte maximale

St@y connected!

Salaura DIDON

.


[Covid-19] Le SPEG demande d’être vigilant sur le protocole sanitaire allégé dans les établissements scolaires

Dans un communiqué de presse daté du jeudi 24 septembre 2020, le Syndicat des personnels de l’éducation en Guadeloupe soulève une contradiction. Alors que notre territoire est placé en zone d’alerte maximale, les établissements scolaires sont soumis à un protocole sanitaire allégé depuis le samedi 19 septembre 2020. Etant donné que la crise sanitaire s’aggrave dans l’Archipel qui détient un fort taux d’accroissement des cas positifs et de la mortalité liée au coronavirus depuis la rentrée scolaire, le SPEG estime qu’il est « impératif de maintenir la pression et de redoubler de vigilance sur le plan sanitaire dans les écoles et établissements du premier et du second degré ».

Le SPEG déplore le manque ou le nombre insuffisant de gels hydroalcooliques pour assurer la désinfection des mains dans la plupart des établissements scolaires, l’impossibilité de contrôler le lavage systématique des mains à l’arrivée des élèves à cause du flux important, l’impossibilité d’organiser correctement le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels par manque de personnels et/ou d’eau, l’information et la communication inexistantes pour limiter la propagation du virus au niveau des écoles et établissements du second degré, l’obligation pour certaines écoles de renvoyer des milliers d’élèves dans leurs familles à cause des coupures d’eau.

C’est pourquoi, le syndicat interpelle les autorités compétentes afin qu’elles prennent ses responsabilités en débloquant les moyens nécessaires pour faire face à la circulation de la COVID-19 en Guadeloupe, pour que les personnels et élèves soient protégés en permanence dans les enceintes des établissements scolaires.

Communiqué de presse du SPEG

St@y connected!

Salaura DIDON

[Danse] Amendrine GORAM organise un cours de Fit’Salsa à Pointe-à-Pitre

La danseuse Amendrine GORAM propose son premier cours de Fit’Salsa ce samedi 26 septembre 2020 de 17h à 18h au parcours sportif de Lauricisque, à Pointe-à-Pitre. La séance de cours est de 10 euros. En raison de la situation sanitaire actuelle, elle ne peut prendre que dix élèves maximum. Il reste encore des places. Si vous êtes intéressés, si vous voulez affiner votre taille, vous pouvez la contacter et vous inscrire au 0690 90 49 32, jusqu’à 15h demain.

Le cours sera assuré dans le respect des gestes barrière (port du masque obligatoire et distanciation physique). Munissez-vous de votre tapis, de votre paire de baskets, de votre bouteille d’eau et de votre gel hydroalcoolique individuel.

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Les rotations maritimes entre Grand-Bourg et Pointe-à-Pitre sont suspendues les mardi et jeudi

Dans un communiqué à la population daté du vendredi 25 septembre 2020, la Présidente de la Communauté de Communes de Marie-Galante informe de la suspension des rotations maritimes entre Grand-Bourg et Pointe-à-Pitre le mardi et le jeudi pour une durée de quinze jours. Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, cette décision a été prise en concertation avec les compagnies maritimes Express des Iles et Val’Ferry. S’agissant des autres jours, il n’y aura que deux rotations quotidiennes par compagnie, le matin et le soir.

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG)

Communiqué à la population-réduction des rotations maritimes desservant Marie-Galante.

St@y connected!

Salaura DIDON

 

[Politique] Le Maire de Saint-Louis a convoqué le conseil municipal

Le conseil municipal de Saint-Louis à Marie-Galante a été convoqué ce vendredi 25 septembre 2020 à 18h30 dans la salle des délibérations. Douze points étaient à l’ordre du jour, dont deux demandes d’accompagnement de la Région Guadeloupe pour réparer deux routes communales, et une demande d’accompagnement du Département pour réparer une route communale. Conformément à l’arrêté préfectoral du 11 septembre 2020, l’Assemblée délibérante s’est tenue à huit clos.

Source: Facebook de la Commune de Saint-Louis

Convocation au Conseil municipal de Saint-Louis.

Facebook de Camille PELAGE

« Monsieur Le Maire

Hôtel de Ville de Saint-Louis

97134 Saint-Louis

Saint-Louis le 25 septembre 2020

Objet : Soutien de la Région à la Commune de Saint-Louis

Monsieur Le Maire,

Nous avons noté votre volonté de compter sur la Région pour vous aider à résoudre les difficultés de la Commune de Saint-Louis.

Il nous plait de rappeler que le 3 septembre dernier, le Président de Région, Ary CHALUS, en visite officielle pour la 6ème fois à Marie-Galante, a relevé la mauvaise consommation des crédits mis à disposition de la Commune par la Région Guadeloupe.

Pour mémoire, la Région a :

Augmenté la dotation complémentaire d’Octroi de Mer servie à la Commune de Saint-Louis afin d’aider à son retour à l’équilibre financier. Près de 1 M€ supplémentaires a déjà été versé depuis l’arrivée de la nouvelle majorité régionale.

Décidé d’allouer une aide de 100 000€ à la commune de Saint-Louis, suite au passage de l’ouragan MARIA, en vue de la réparation des édifices publics.

Décidé de financer 3 projets communaux suite à la visite du Président de Région le 26 juillet 2017.

A ce jour la Région est en attente des pièces administratives nécessaires pour verser l’argent.

Arrêter le principe d’intervention, en Maitrise d’ouvrage Régionale pour 6 projets communaux, à savoir :

Hôtel de ville – redéploiement et mise en sécurité des agents et diagnostic opérationnel (dossier en attente de la délibération communale)

Ponton flottant (1 ponton flottant a été livré à la Commune le 26 juillet 2017).

Aménagement de la plage du bourg et création d’une halte légère de plaisance (Travaux inscrits au Plan OCÉAN. Travaux arrêtés depuis 2019, en attente de la délibération de la Commune sur le mode de gestion envisagé pour la HLP. Les aménagements prévus nécessitent une mise en conformité avec la loi sur l’eau – Coût prévisionnel : 1,7M€).

Route de contournement de Desmarais (Travaux achevés).

Plaine des sports de Saint-Louis (Stade Intercommunal). (Projet refusé par l’ancienne municipalité).

La Région, à la demande express de la Commune et de la CCMG, pourrait revenir sur le sujet.

Modernisation du réseau communal d’éclairage public. (Travaux Achevés – 3 242 points lumineux et 126 armoires de commande changés sur Marie-Galante – Coût 4M€, financés à 100% Région, Etat et EDF).

Par ailleurs, la Région a inscrit en priorité les travaux de raccordements des foyers Saint-Louisiens au très haut débit internet. Le raccordement de l’ile à la Guadeloupe a été achevé, comme prévu, en décembre 2019 (Coût 10 M€). Toutes les maisons de Marie-Galante seront raccordées avant fin 2021 (Le raccordement des foyers en zone blanche à un cout prévisionnel de 84 M€).

Enfin, vous aurez noté la possibilité qui vous a été offerte par le Président de Région de:

Demander une redistribution des 315 000€ de subventions, accordées et non consommées, sur de nouveaux projets, avec un taux d’intervention régionale plus en rapport avec les possibilités d’autofinancement de la Commune ;

Présenter une liste de routes communales qui pourraient faire l’objet de Travaux d’Intérêt Régional, pour un plafond de 500 000€.

Proposer le transfert de la route communale Fleurimont Moustique, par Vieux-Fort, à la Région. Une délibération concordante des 2 collectivités est nécessaire.

Vous l’aurez compris, la Région Guadeloupe entend continué à investir massivement sur Saint-Louis et compte sur la pro-activité de la Municipalité pour que l’argent mis à disposition soit réellement consommé au profit de la population.

D’ailleurs, afin de vous aider à mieux monter et suivre vos dossiers, nous vous rappelons que la Cellule Régionale d’Aide Technique Aux Communes (ATAC), en lien avec notre Commission Aménagement du Territoire, est à votre disposition afin de vous accompagner.

En attente d’une collaboration que nous espérons fructueuse, nous vous prions de recevoir, Monsieur Le Maire, nos cordiales salutations.

Le Vice-Président du Conseil Régional,

Président de la Commission Aménagement du Territoire,

Camille PÉLAGE ».

St@y connected!

Salaura DIDON

[Documentaire] Rendez-vous cinéma et télévisé: « Camarade Jean », un film signé Franck SALIN

Des projections-débats du film documentaire « Camarade Jean » seront organisés en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et à Paris. Ecrit et réalisé par Franck SALIN, le film de 66 minutes retrace le parcours de Louis Théodore, producteur agricole et militant indépendantiste guadeloupéen.

Voici le synopsis:

Louis Théodore est producteur de fruits et légumes. À la tête d’une importante coopérative agricole en Guadeloupe, il milite aujourd’hui pour la souveraineté alimentaire de son île.

Cet octogénaire alerte et volontaire a eu une vie aussi peu connue qu’exceptionnelle : il fut l’un des fondateurs du mouvement indépendantiste guadeloupéen, connut la clandestinité, changea d’identité pour devenir « Camarade Jean », croisa la route des plus grands révolutionnaires de la planète parmi lesquels Mao Zédong et Che Guevara.

À travers son récit, des images d’archives et les témoignages de ceux qui l’ont accompagné ou combattu dans sa lutte pour l’indépendance, ce film relate un pan de l’histoire tumultueuse de la Caraïbe, de la France et du monde.

Source: Facebook de Franck SALIN

Rendez-vous cinéma

Sur sa page Facebook, le réalisateur guadeloupéen indique les dates de programmation et de projection de son film documentaire:

  • En raison de l’aggravation de la crise sanitaire du coronavirus, la projection en avant-première de « Camarade Jean » est reportée à une date ultérieure. Organisée par Guadeloupe La 1ère et la Région Guadeloupe, elle était prévue le vendredi 25 septembre 2020, à 19h, au Cinéstar, aux Abymes (la séance affichait déjà complet).
  • Le samedi 4 octobre 2020, à 16h, au Festival international du film documentaire de la Martinique, au cinéma Madiana.
  • Du 6 au 11 octobre 2020, au Festival Fifac, à Saint-Laurent du Maroni en Guyane (les horaires seront bientôt précisés).
  • Le mardi 13 octobre 2020, à 19h, au Festival Monde en vues, à la bibliothèque de Deshaies, en Guadeloupe.
  • Le vendredi 16 octobre 2020, à 19h, au Festival Monde en vues, à la médiathèque de Sainte-Anne (Dorville), en Guadeloupe.
  • Le mardi 27 octobre 2020, à 19h, au Festival Le Mois Kréyol, à la mairie du 13eme arrondissement de Paris.

Rendez-vous télévisé

« Camarade Jean » sera diffusé dans « Horizons » sur Guadeloupe La 1ère, le mardi 29 septembre 2020 à 20h05.

Communiqué de presse sur le documentaire.

Franck SALIN dit Frankito

Ecrivain, dramaturge scénariste, journaliste et réalisateur guadeloupéen, Franck Salin est né en 1973 en France hexagonale. Il a grandi en Guadeloupe et est reparti dans l’hexagone à sa majorité pour étudier les lettres et l’histoire.

Il est l’auteur de deux romans, “Pointe-à-Pitre-Paris“ (L’Harmattan, 2000) et “L’homme pas Dieu“ (éditions Ecriture en 2012, Prix Carbet des Lycéens des Antilles et de la Guyane en 2013). Il a écrit et signé “Bòdlanmou pa lwen“, la première pièce de théâtre en langue créole présentée à la Comédie Française en 2007, et récompensée par les concours d’écriture théâtrale Textes en parole et Etc. Caraïbes.

En tant que journaliste et réalisateur spécialiste de la Caraïbe et de l’Afrique, il a collaboré avec de nombreux médias comme Radio France Internationale (RFI), RFO, ARTE, TV5 Monde. Il a été rédacteur en chef du quotidien panafricain en ligne Afrik.com et du mensuel A+mag.

Il est passionné par le documentaire. Ses documentaires ont été programmés dans plusieurs festivals:

L’Appel du tambour (Trace TV – Palaviré Productions, 2008) a remporté le prix du meilleur documentaire au Festival FEMI en 2009 (Sélection aux RCM – Rencontres Cinéma de Martinique en 2009).

Sur un air de révolte (Trace TV – Palaviré Productions, 2013), revient sur le chant La Gwadloup sé tan nou, La Gwadloup sé pa ta yo lors du mouvement de grève en Guadeloupe du 20 janvier au 4 mars 2009. (Sélection officielle du 24e FESPACO).

Citoyens bois d’ébène (Beau Comme une Image (BCI Communication), Beau Comme les Antilles (BCA Communication), 2016) avec le Dr Emmanuel Gordien, un militant de la mémoire, qui part sur les traces de son aïeul Georges, en Ile-De-France, en Guadeloupe et au Bénin. Grâce à son association, le CM98, il restitue aux Antillais l’histoire et les noms oubliés de leurs aïeux esclaves dont il réhabilite le souvenir. (Sélection officielle au FESPACO 2017).

Des faucilles dans les veines (Beau Comme une Image (BCI Communication), Inserm – Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale, 2018), traite de la drépanocytose, une maladie génétique répandue dans le monde entier.

Sa filmographie est ici:

http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_liste_generique/C_76852_F

Franck SALIN. Source: sa page Facebook

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Marie-Galante compte 26 cas déclarés de contamination au coronavirus SARS-CoV-2

Dans un communiqué à la population daté du mardi 22 septembre 2020, la Communauté de Communes de Marie-Galante informe qu’il y a 26 cas de personnes déclarées et contaminées au Covid-19. La Présidente de la CCMG encourage à rester responsable et à relever le défi de la prévention comme alternative gagnante pour nous protéger et protéger les plus vulnérables. Elle rappelle qu’il n’y a plus de place en réanimation au CHU de la Guadeloupe et que « nous ne pouvons compter que sur nos propres capacités, faire preuve de rigueur absolue », et que nous devons continuer à respecter les gestes barrières (lavage de mains pendant 30 secondes et port du masque obligatoire).

Source: Facebook de la Communauté de Communes de Marie-Galante (CCMG)

Communiqué à la population CCMG

La Guadeloupe: zone d’alerte maximale

Lors de la conférence de presse ce mercredi 23 septembre 2020, le ministre de la Santé, Olivier Véran a présenté une nouvelle version de la carte sur la situation sanitaire dans les départements. En fait, les 69 départements français en zone rouge sont classés en trois catégories : « zone alerte », « zone alerte renforcée », « zone alerte maximale ».

Source: Twitter du Ministère des Solidarités et de la Santé

Le ministre de la santé a annoncé que la Guadeloupe est placée en zone d’alerte maximale. En effet, la crise sanitaire s’est aggravée. « En Guadeloupe, parce que le taux d’incidence a encore progressé depuis la semaine dernière, il est passé de 250 à 290 » pour 100 000 habitants. « Le taux d’incidence pour les personnes âgées a également progressé, il dépasse les 200 » pour 100 000 habitants.

Source: Twitter du Ministère des Solidarités et de la Santé

De nouvelles mesures

Sur Twitter, le ministère des Solidarités et de la Santé a indiqué qu’« il nous faut donc, pour chaque territoire et en concertation avec les élus locaux, les préfets et les Agences régionales de santé, prendre les mesures adaptées, celles qui permettront de poursuivre la vie économique, culturelle et sociale ».

Olivier Véran a dit que les bars et restaurants fermeront totalement dès ce samedi 26 septembre 2020. Tous les établissements recevant du public fermeront également. « Sauf s’il existe un protocole sanitaire strict déjà mis en place » a précisé Olivier Véran. Les lieux culturels comme les théâtres, les musées, les cinémas ne pas concernés par les mesures de fermeture. « Par ailleurs, nous incitons au maximum au télétravail pour l’ensemble des activités pour lesquels c’est possible dans ces territoires », a expliqué le ministre de la santé.

Enfin, l’armée arrive en renfort en Guadeloupe. L’Etat d’urgence sanitaire pourrait à nouveau être déclenché dans les territoires concernés si la zone d’alerte maximale devait être dépassée en Guadeloupe et dans la région d’Aix-Marseille.

Le point hebdomadaire de l’ARS Guadeloupe

Selon le communiqué de presse de l’ARS Guadeloupe et de la Préfecture de Guadeloupe daté du mardi 22 septembre 2020, « pour la semaine du 14 au 20 septembre 2020, après affinement des données du dispositif SIDEP de Santé publique France le nombre de nouveaux cas est de 1095. Cela porte à 4 487 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR en Guadeloupe ».

Au dimanche 20 septembre 2020, 24 personnes étaient hospitalisées au service de réanimation du CHUG. Pour cette période, il y a 16 nouveaux décès, qui ont comme point commun la présence de comorbidités telles que l’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle. Ce qui porte à 42 le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie.

Point de situation hebdomadaire Coronavirus

St@y connected!

Salaura DIDON

[Covid-19] Trois organisations syndicales de la santé affiliées à l’UGTG organisent une conférence de presse

L’UNASS-UGTG, l’UTED-UGTG et l’UTS-UGTG, représentatives des agents du secteur de la santé, organisent une conférence de presse ce mercredi 23 septembre 2020 à 10h au local de l’UGTG à Pointe-à-Pitre. Ces organisations syndicales veulent informer les Guadeloupéens sur la gestion globale de la pandémie Covid-19 dans notre territoire et raconter leurs vécus dans les différentes administrations et services où elles exercent.

Elles dénoncent, qu’en fait du plan ORSAN ou du Plan Blanc élargi, ou non, la gestion à l’aveugle de chaque institution ou service, sans procédure coordonnée et transversale, sans solidarité établit. Elles jugent que c’est du bricolage, du tchokaj avec les conséquences humaines et sociales graves, qui sont toutefois minimisées et banalisées.

Selon le communiqué daté du mardi 22 septembre 2020, plus de 200 agents sont testés positifs et ne peuvent pas assurer leur service en direction des Guadeloupéens et des malades atteints.

Enfin, il y a une volonté de censurer les informations. « Les Directions de ces services camouflent l’étendue de la contamination, les CHSCT sont muselés ou shuntés…et en conséquence, les agents publics de la santé sont démoralisés », précise le communiqué.

Conférence de presse UNASS, UTED et UTS UGTG

St@y connected!

Salaura DIDON