Jour : 13 juin 2020

Claude Céprika, journaliste à Guadeloupe la 1ère et passionné de cyclisme, est mort d’une crise cardiaque

Âgé de 54 ans, Claude Céprika a été victime d’une crise cardiaque hier soir, vendredi 12 juin 2020 aux Basses sur son île natale Marie-Galante. Journaliste sportif à Guadeloupe la 1ère, il était un passionné de sport, particulièrement de la Petite Reine.

Sa carrière

Source: Facebook de Claude Céprika

Marie-Galantais, Claude Céprika a commencé comme animateur à Radio Basses Internationale (RBI). José Navis, propriétaire de la radio, se souvient de ses débuts. Ensuite, il a été repéré et est devenu correspondant pour RFO qu’il a intégré il y a une trentaine d’années. Il s’est notamment formé au journalisme.

Source: Facebook de Claude Céprika
Source: Facebook de Claude Céprika

Cet homme discret, gentil et toujours souriant, était un amoureux du sport, particulièrement du cyclisme. Pendant 26 ans, il a parcouru les courses à moto, conduite par son collègue Mario Toussaint. Ce professionnel passionné s’est rendu en Martinique, en Guyane pour assister et/ou commenter les Tours cyclistes. Il a aussi voyagé à Tahiti. Le journaliste était par ailleurs un véritable fan de l’équipe de football de l’Olympique de Marseille (OM).

Il avait une rubrique en créole Ti Kozé lors du tour cycliste international de Guadeloupe. Depuis quelques semaines, les téléspectateurs de Guadeloupe la 1ère ont pu entendre sa voix commentée le journal en créole, une synthèse de l’actualité quotidienne.

Source: Facebook de Claude Céprika

Certes, il était connu pour être un journaliste sportif, mais il couvrait aussi l’actualité généraliste. Il a été très actif pendant la période du confinement pour informer la population guadeloupéenne.

La dernière fois que je l’ai rencontré, c’était lors d’un reportage au Centre hospitalier Sainte-Marie (CHSM) de Marie-Galante le vendredi 24 janvier 2020. Il interrogeait le Président de Région Ary Chalus, qui s’était déplacé avec sa délégation pour aborder le haut débit et la télémédecine au CHSM. La Directrice du CHSM Reneta Selbonne, la Directrice Générale de l’ARS Valérie Denux et la Directrice de l’Animation et de l’Organisation des Structures de Santé Brigitte Scherb étaient présentes.

Source: capture d’écran de K@ribbean Newsweek

Le journaliste a deux sœurs qui sont des personnels soignants au CHSM. Jean-Pierre DIDON, Responsable du Pôle Prévention et Promotion de la Santé (PPS), l’avait rencontré le matin du vendredi 12 juin au CHSM. Il lui a dit qu’il lui enverrai un flyer par Whatsapp concernant un événement sur le Bus Info Santé, qui se tiendra la semaine prochaine. Claude Céprika lui a répondu favorablement et qu’il allait communiquer l’information à son rédacteur en chef, afin que son média puisse couvrir cet événement.

La Guadeloupe est en deuil

La Grande Galette est en deuil. Maryse Etzol, maire de Grand-Bourg a été informée de son décès vendredi soir. Tristesse aussi en Guadeloupe continentale. Guadeloupe la 1ère est en deuil. Idem pour ses collègues des autres médias. Le monde du cyclisme est en deuil. Les élus guadeloupéens (Région Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin, Victoire Jasmin, Dominique Théophile) lui ont rendu hommage sur Twitter. Journaliste et commentateur sportif, sa voix manquera aux cyclistes, aux amoureux du cyclisme, du sport en général et au public.

Communiqué de presse du CANBT

K@ribbean Newsweek présente ses sincères condoléances à sa famille, son épouse, ses quatre enfants et ses collègues. Les Céprika sont des voisins aux Basses à Marie-Galante. Que Claude Céprika repose en paix et que la terre lui soit légère!

St@y connected!

Salaura DIDON