Jour : 26 janvier 2019

The Hate U Give- La Haine qu’on donne

Pointe-à-Pitre- Le film est à l’affiche au cinéma Rex ce samedi 26 janvier 2019. Réalisé par George Tillman Jr, il est basé sur le bestseller The Hate U Give de Angie Thomas.

The story

Starr est une jeune africaine-américaine de 16 ans, qui vit dans deux mondes complètement opposés: elle habite dans un quartier pauvre où vit majoritairement la communauté noire, et elle étudie dans un lycée privé dans un quartier où réside principalement des blancs. Elle devient Starr 2.0 dans son lycée.

Sa vie, qui parait paisible, a été bouleversée. Elle a été témoin deux fois d’un meurtre d’une personne dans sa communauté. La première fois, un membre d’un gang de son quartier a tué son amie. La seconde fois, c’est le meurtre de son ami d’enfance Khalil, abattu par un policier blanc. Ce drame est l’élément déclencheur qui la pousse à s’impliquer pour que justice soit rendue à son ami Khalil. Puisque le policier sera suspendu de ses fonctions un moment, et il ne sera jamais jugé coupable.

Un titre choc

The Hate U Give est un titre percutant qui relate les violences policières, en majorité des blancs envers les noirs.

Il y a des références à l’histoire des luttes des africains-américains et à l’actualité: les commandements du Black Panther Party (mouvement révolutionnaire de libération africaine-américaine créé en 1966), la photo de Malcolm X, le discours du chanteur Tupac Shakur, le récit des adolescents et hommes noirs abattus sans raison par des policiers blancs, des pancartes avec l’inscription Black Live Matter.

De plus, la mélanine dérange et les policiers blancs tirent sur les noirs parce qu’ils ont en peur, parce que être noir est déjà en soi-même une arme aux Etats-Unis. Le traitement est différent qu’on soit un noir ou un blanc arrêté lors d’un contrôle policier.

Il est aussi question des violences intra-communautaires, entre les noirs eux-mêmes avec les guerres de gangs, les guns, la drogue, etc.

Beaucoup d’émotions, de sentiments se dégagent du scénario: tristesse, colère, peur, amour, haine, hypocrisie, mépris. Starr est amoureuse d’un jeune adolescent blanc dans son lycée, et à cause de la mort de son ami Khalil, elle se rend compte qu’une de ses camarades blanches est raciste.

Ce film aborde bien les relations conflictuelles entre la communauté noire et la communauté blanche qui persistent encore aujourd’hui.

Enfin, la violence symbolique émanant du film fait penser à BlacKkKlansman. J’ai infiltré le Ku Klux Klan réalisé par le célèbre africain-américain Spike Lee.

The Hate U Give est diffusé en version originale ce mercredi 30 janvier 2019 au cinéma Rex

Qui va le voir?

En ce moment, il y a une offre duo black (10 euros pour deux films au choix) et une offre trio black (15 euros pour trois films au choix) valable jusqu’au 18 février 2019. Laissez-vous tenter!

* Source image d’entête: affiche téléchargée sur le site du Cinéma Rex.

St@y connected!

Salaura DIDON