Jour : 22 janvier 2019

Cinéma in motion

Le Marché international du film et de la télévision caribéens (MIFTC) organise une conférence de presse ce jeudi 24 janvier 2019 pour présenter les 10 ème rencontres professionnelles et les premières journées de projections CineVision Sud . L’événement se déroule du 29 janvier au 08 février 2019 en Guadeloupe. Un rendez-vous incontournable pour les cinéastes locaux et les cinéphiles.

The Press Conference

Elle a lieu ce jeudi à 10h à la Médiathèque Ernest Pépin de Lamentin.

C’est l’occasion de parler de l’avenir du Festival régional et international du cinéma de Guadeloupe (FEMI), des rencontres professionnelles, des journées Ciné’vision.

Deux temps forts

Le premier événement concerne les 10 ème rencontres professionnelles du cinéma Antilles, Guyane et Caraïbe qui se déroulent du 29 janvier au 2 février 2019 à la Médiathèque de Lamentin. Le thème retenu est « Accompagner les projets cinématographiques ».

Pendant ces cinq jours, les rencontres sont gratuites et permettent aux amoureux du cinéma de participer à des ateliers de rédaction de scénario, aux cinéastes locaux de parler de leur métier, de l’idée, du financement et de la distribution de leurs films.

Il est possible de s’inscrire sur ce lien, pour bénéficier de l’expertise des intervenants:

  1. Didier MAURO, cinéaste documentaire,
  2. Christelle GEORGE, journaliste, scénariste, auteur dramatique,
  3. Antoine CUPIAL, scénariste.

Monsieur Pierre BAQUE est l’invité d’honneur et le parrain de cette dixième édition. Il est Professeur émérite à l’université de Paris I Sorbonne, et Directeur des études de la Fondation Européenne des Métiers de l’image et du Son (FEMIS). Il est artiste et auteur d’un Abécédaire Artistique en 27 films.

Le second événement, c’est les premières journées CineVision Sud du 1er au 8 février 2019. Les séances sont payantes, 5 euros pour un film, et 12 euros pour un pass de 3 films. Le programme sera disponible ultérieurement.

Venez nombreux et participez!

St@y connected!

Salaura DIDON, une bénévole du MIFTC